Voeux 2017

 

LES ELUS COMMUNAUX ET CPAS DU GROUPE ALTERNATIVE ,  VOUS PRESENTENT LEURS MEILLEURS VOEUX 2017.  ILS ESPERENT VOUS SAVOIR DE PLUS EN PLUS NOMBREUX A LES AIDER POUR UNE SOCIETE PLUS FRATERNELLE ET SOLIDAIRE

 

Bombart Gery, Couteau Marcel, Duval Jean-Pierre   Conseillers communaux

Bombart Fanny Conseillère CPAS

ET SI NOEL AVAIT LIEU MAINTENANT

Cela donnerait la « une » suivante dans tous les journaux :
Nouveau-né trouvé dans une étable, la police s’est rendue sur les lieux.
Un menuisier et une mineure (vraisemblablement la mère) sont mis en garde à vue.
Hier les autorités ont été interpellées par un citoyen visiblement tracassé. Une jeune famille s’était installée dans son étable….
Arrivant sur les lieux, la police a découvert un nouveau-né enveloppé dans des morceaux de tissu, et dormant dans une crèche.
Un homme, identifié plus tard, Joseph H., ( de Nazareth) essayait d’empêcher les autorités d’emmener l’enfant afin de le mettre en lieu sûr. Il était aidé par plusieurs bergers ainsi que de trois étrangers non identifiés.
Les trois étrangers, se présentant comme mages ont été arrêtés. Le ministère de l’Intérieur s’interroge sur l’origine de ces trois hommes. Le préfet a confirmé qu’ils n’avaient pas de papiers d’identité mais qu’ils avaient sur eux de l’or ainsi que des produits suspects.
Ils prétendent que Dieu leur a dit de ne pas répondre aux questions…..
Les produits suspects ont été envoyés au laboratoire afin d’être analysés.
Le lieu ou le nouveau-né se trouve actuellement n’a pas été communiqué.
Il semble d’ailleurs que ce cas soit délicat. Le service social nous a communiqué que le père est dans la cinquantaine et que la mère n’est certainement pas majeure. On vérifie pour le moment la relation entre les deux.
Marie se trouve pour l’instant à l’hôpital universitaire de Bethlehem pour des examens médicaux et psychiatriques.
Elle prétend être encore vierge et que le bébé vient de Dieu. Si son état mental le permet, elle sera mise en examen pour non-assistance à personne en danger.
Le responsable du service de psychiatrie pense que la vie d’un nouveau-né étant en danger, on doit considérer ces gens comme dangereux, même s’ils prétendent être investis par Dieu.
Il pense d’ailleurs que la consommation de drogues, probablement amenées par les trois étrangers, est pour beaucoup dans cette triste affaire. Il affirme quand même que tous pourront réintégrer le monde normal après un traitement adéquat.
Aux dernières nouvelles on apprend que les bergers présents sur les lieux affirment avoir vu un grand homme, tout de blanc vêtu, qui leur a ordonné de se rendre à l’étable, avant de s’envoler.
Afin de connaître leur taux d’alcoolémie et de drogues, des prises de sang leur ont été faites.
Histoire à suivre…

ON RECHERCHE……..

 

 

ON RECHERCHE LES DESCENDANTS D’ ERNEST DRUART – SIMONE DEWAEGENAIRE  ET DE

 

RICHARD SOUPART.

 

 

 

Le Docteur Pierre Strebelle me fait parvenir l’appel de ses cousines et cousins d’Amérique et concernant les faits d’armes  effectués par ces héroïques résistants.

 

Leur grand-mère, SADI STREBELLE a écrits ses souvenirs concernant ces résistants.

 

Ils souhaitent partager ces pages d’histoire avec les descendants de ceux qui ont combattu le fascisme.

 

 

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

 

  • ·        Sadi Strebelle était ingenieur des Ascenseurs u Canal du Centre et habitait rue Bois de la Houpette à Houdeng-Aimeries.
  • ·        Francine était son épouse.
  • ·        Sa fille Christine épousa à la libération un soldat américain , EZELLE. De cette union naquit deux garçons et une fille, les correspondants d’aujourd’hui. Je les ai personnellement connus chez leurs grands-parents Sadi Strebelle et Francine lors de leurs retours en vacances, car nous étions voisins.
  • ·        Dans le livre édité à la mémoire de Paul BRANCART, résistant tué les armes à la main dans le bois de la Haie du Roeulx en septembre 1944, ERNEST DRUART dit POLO est cité à plusieurs reprises

 

 

 

Avec Pierre Strebelle nous espérons recueillir des informations permettant de faire parvenir copie de cette histoire de la résistance dans notre région du Centre, à leurs descendants.

 

Nos coordonnées : COUTEAU MARCEL  25 rue de la Victoire  7070 LE ROEULX

 

                                   Tel 064/650237      GSM   0496/837269

 

                                    STREBELLE PIERRE  11, rue des Fougères  7140 MORLANWELZ

 

                                     Tel 064/444700     GSM 0478/337589

 

 

 

 

 

Compte rendu du conseil communal du 21/11/2016 par Marcel Couteau et JP Duval

Nous débutons ce conseil communal par un rappel du non respect du Règlement d’Ordre Intérieur de la part du Collège.

Celui-ci stipule en effet, que dès l’envoi des convocations aux conseillers de l’ordre du jour du conseil communal, toutes les pièces concernant les points inscrits doivent être disponibles, en la Maison communale, pour examen…….

Ce qui est rarement, voire jamais le cas….. Nous devons bien souvent nous déplacer à plusieurs reprises pour pouvoir consulter l’entièreté de celles-ci….. Pour ce conseil, ce fut la cerise sur le gâteau. A quatre reprises notre conseiller Marcel Couteau a dut s’y reprendre.  A la 3ème visite, le Secrétariat et le Bourgmestre ont signalé que les dossiers se trouvaient chez l’Echevin Damien Sauvage !!!!!!  Consultation à domicile !!

Ce qui est interdit et contraire à la Loi.  Les pièces doivent être consultées sans déplacement de celles-ci…….

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL

Information:

Vu la délégation de pouvoir accordée au collège des bourgmestre et échevins par LEURS CONSEILLERS   MR- CDH-ASEXUES, les points suivants nous sont communiqués à titre informatif………..Belle leçon de démocratie !!!!

- Chassis pour la sacristie de l’église de Mignault  1.200 €

-Rénovation de la salle de Mignault  14.999,99 € !!

Finances

Plan d’investissement communal 2017-2018  Il s’agit de travaux pouvant être subventionnés à 50 %

- Rue des Fabriques à Ville-sur-Haine  estimation 98.619,43€

- Rue Perlecot à Gottignies estimation 176.534,66€

- Rues de la Victoire, Trieu à la Bergeole, et St Jacques estimation 121.821,89 €

Ce plan est voté à l’unanimité.

Redevance relative aux frais d’expulsion.

Art 2  » la redevance est due par les huissiers de justice ou toute personne chargée de l’expulsion »  Nous nous abstenons sur ce point

Extension de la Salle des EnHauts.

Estimation : 160.521,54 € tvac

Octroi des subsides 2017 aux associations.

Pour un montant global de 33.350€  répartis comme suit :

Taxe sur l’enlèvement et traitement des immondices.

Cette taxe reste inchangée

105 €  isolé    145 € ménage    170 €  commerçants et professions libérales

Notre groupe s’abstient.

Indemnité suite au Challenge des Montgolfières.

Dédommagement du propriétaire des pâtures.

Conditions des exhumations au Cimetière du Roeulx.

C’est à notre initiative que ce point a été inscrit à l’ordre du jour de ce conseil communal. Pour la majorité, ce problème n’a pas à être traité par le conseil communal !

Les médias ont pourtant fait écho à ce scandale, un de plus au Roeulx, et sans leurs interventions, ce problème aurait probablement été étouffé comme pour d’autres…

Cette  » bavure » inadmissible a touché plusieurs familles, qui ne retrouvèrent plus la sépulture de leurs proches, ceux-ci ayant été exhumés sans raison.

Qu’on s’imagine: les uns venant pour la Toussaint pour nettoyer la tombe de leur proche, plus de tombe…les autres venant la fleurir………!

Comment cela est possible ?

Pour nous, il est bien trop facile d’imputer la responsabilité uniquement au personnel communal, que ce soit le faisant fonction de fossoyeur ou le service administratif.

Ensemble voyons ce dossier : Le 14 mars 2016, le conseil communal décide  » la désaffectation de sépultures et exhumations dans les cimetières de l’entité »

Le montant des travaux est estimé à 49.912,4 € tvac, financé par emprunt.

Deux entreprises de pompes funèbres remettent offre: l’une à 44.998,48 €, l’autre a 27.225 € tvac, qui emporte le marché.suivant le cahier des charges ci-dessous

Ces conditions ont-elles été respectées ?

Sur 150 tombes devant être exhumées, 121 auraient été réalisées, pour un montant de 21.961 €. Selon Marcel Couteau, sur ses 47 ans de mandat communal, dont 18 en tant qu’echevin des travaux, jamais la Ville n’a passé par une firme privée pour les exhumations. Et jamais pendant ces mandatures nous n’avons connu une telle situation désagréable. Pourquoi ?

Auparavant le fossoyeur était un statutaire. Poste à responsabilité et payé comme tel. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ! Si nous revoyons les conditions émises lors de l’appel à candidature en 2014, et dont elles ont été reprises en intégralité par un de nos lecteurs, nous lisons :  » encodage des données et mise à jour des registres.

Or, le fossoyeur recruté en 2014 sur base de ces conditions a quitté l’administration communale. Et depuis, c’est soit l’un, soit l’autre qui fait office de fossoyeur !!

Pourquoi passer par un marché  » privé » pour exhumer d’un coup 121 tombes ? N’y avait-il plus de place pour des enterrements en pleine terre ?

Auparavant, le fossoyeur sur base de son registre, savait où il pouvait réutiliser une parcelle.

L’idéologie de privatisation, chère au MR, s’applique aussi aux cimetières de l’entité rhodienne, et là, nous sommes devant un débat idéologique.

Le marché étant conclu avec le privé, les nombreuses questions déjà soulevées sur ce blog et reprises par nous lors de ce conseil communal n’ont reçus pour seule réponse «   une enquête interne est en cours « .

Et quand au nombre de sépultures  » vandalisées », le Bourgmestre avance 4 ou 5 !!  Alors qu’il devrait au moins connaître le chiffre exact: est-ce 4, ou est-ce 5 ?? Il ne peut même pas dire le nombre exact de tombes ainsi saccagées ? Nous selon de bonnes sources on nous dit 7……

Et au niveau communal, qui devait superviser et contrôler ces travaux confiés au privé ? Que va faire la Ville pour donner réparation aux familles ?

Pour seule réponse, voici le projet soumis le jour même du conseil communal…

Après avoir demandé une suspension de séance pour examiner ce document, nous avons formulé les amendements suivants :

1) Réunir l’ensemble des familles avec le Collège et un conseiller de chaque groupe représenté au conseil communal

2) Refus de donner délégation au Collège pour indemnisation

Bien entendu la majorité refuse nos amendements….  Nous nous abstenons ainsi qu’Ecolo et la conseillère   I.C ( CdH) Anne Lévie.

Cimenterie de Thieu

Nous sommes à nouveau revenu sur notre souhait de profiter de la présence d’Envirosoil sur le terrain de football pour envisager des forages plus en profondeur que le mètre maximum demandé, et ce afin d’infirmer ou confirmer nos soupçons de détournement de destination de subsides. C’était l’occasion pour la majorité de répondre à nos soupçons.

La Formule de l’ignorance a de nouveau fonctionné !! A nouveau l’opacité la plus totale de la part de l’Echevin….Tant pis, nous continuerons dans notre recherche de  LA VERITE.

Prochain conseil communal le 19 décembre à 19h30

Nous rappelons à nos lecteurs que le public est admis à ces séances

 

 

 

Quand Benoit Friart essaie encore de dissimuler………..

Nous reproduisons ici  le paragraphe paru dans la DH de ce jour, où Benoit Friart à nouveau essaie  de dissimuler la vérité.

A propos de l’intervention de notre conseiller Marcel Couteau sur la demande du groupe Alternative de faire les forages au moins jusqu’au niveau initial de la dalle, soit bien plus d’un mètre, Benoit Friart déclare à la presse que c’est du ressort d’Envirosoil.

COMPLETEMENT FAUX…….   Envirosoil travaille sur base d’un cahier de charges établit par la RCA, dont le bourgmestre et la quasi entièreté de son collège communal font partie…… Que veut-il encore cacher ????   Il aurait été si simple de suivre notre recommandation de forer jusqu’à bonne profondeur, pour enlever tous soupçons….Au lieu de cela, il s’incruste dans son déni, renforçant par la même occasion notre suspicion de fraude aux subsides.

Tant pis Monsieur Friart, mais nous continuons notre lutte pour la recherche de la vérité……

Cimenterie de Thieu L’ancien Bourgmestre Albert Tesain dévoile……..

La DH de ce jour publie une mise au point intéressante aux propos bien souvent colportés par la majorité actuelle.

Il a entièrement raison….L’intention de son ancienne majorité était de faire de ce site un endroit paisible pour les citoyens de Thieu.  Les projets immobiliers du Bourgmestre-brasseur, couplés avec ujn égo surdimensionné et qui sait peut-être aussi  » quelqu’ ambition personnelle familiale ! » en ont décidés tout autrement, avec les conséquences que nous connaissons.

 

Encore, et toujours, à propos du site de l’ancienne cimenterie de Thieu.

 

Nous reproduisons ci-dessous  la lettre que nous avons fait parvenir au Collège communal ce 09 novembre 2016, demandant l’extension des forages au terrain de football et nous en expliquons les causes ( détournement de subsides de leur destination).

Et quelle n’est pas notre surprise d’apprendre que ces forages auraient déjà eu lieu, mais à faible profondeur, ce qui ne prouverait RIEN, car la couche de laitier et les éventuels détritus se trouvaient en deçà d’1 mètre.

Pourquoi encore une fois noyer le poisson ?  Si le Collège était droit dans ses bottes et correct, pourquoi ne pas prouver leur bonne fois en demandant ces forages à la profondeur que nous demandions, depuis belle lurette…..

lettrecollègeforageterrainfoot112016

Couteau Marcel                                                             Le Roeulx, le 09  Novembre  2016

25, rue de la Victoire

7070 Le Roeulx

Tél. 064/65.02.37.

GSM. 0496/837.269.

                                                                               Collège communal de

                                                                                 La Ville du Roeulx

 

 

 

Concerne : Terrain de football de Thieu

 

 

Monsieur le Bourgmestre,

Madame, Messieurs les Echevins

 

 

 

Nous tenons à nouveau à vous rappeler que la Ville a obtenu deux subsides de la Région Wallonne, pour un montant global hors tva de 165.447,54 €, destinés à l’évacuation des décombres et de «  l’épaisse couche de laitier profond », à l’emplacement de ce terrain.

Ce qui faisait dire au Ministre Antoine, dans son courrier du 29 Novembre 2009 : «  que ces évacuations formeraient une cuvette, préfigurant les gradins futurs ».

 

Depuis des années nous vous interrogeons sur l’utilisation de ces deux subsides.

 

Ont-ils réellement servi à évacuer, ce pourquoi ils ont été attribués ?

 

Nous en doutons fortement…..

 

Nos soupçons découlent de plusieurs constatations, à savoir :

  • À la moindre pluie, le terrain n’est plus perméable.
  • Des réponses de l’Echevin des sports à nos interrogations : «  il faudrait perforer et amener plusieurs tonnes de sable »
  • Qu’au lieu d’une cuvette, nous avons un monticule !
  • De votre refus de profiter de la présence d’Envirosoil sur le site, pour demander des forages sur le terrain de football, comme suggérés par nous.
  • De la déclaration du Bourgmestre à l’ancien conducteur des travaux de la Ville, Monsieur Bayens, qui avait «  osé » demander à la firme Wanty, lorsqu’il a  vu l’état du terrain de football, les bons des camions ayant soi-disant évacué les décombres et le laitier profond. A savoir : « Vous n’étiez pas à notre service, vous n’avez pas à vous mêler de ça » ! Personne que vous avez licencié depuis.

 

Et aujourd’hui, faisant suite aux résultats de l’étude d’Envirosoil révélant les pollutions anciennes et nouvelles, la RCA a sollicité de cette même société une étude complémentaire pour le terrain de football,  en limitant la profondeur des forages à un mètre !

 

Pourquoi se limiter à cette profondeur ?

Pourquoi ne pas en profiter, pour être rassuré sur l’évacuation réelle ou pas des décombres et du laitier ?

Nous demandons instamment au Collège  échevinal, ( dont nous rappelons que trois de ses membres font partie du conseil d’administration de la RCA), d’intervenir auprès de celle-ci pour que les forages soient effectués plus en profondeur, infirmant ou confirmant ainsi nos interrogations.

 

En l’absence de cette demande du Collège, il sera tenu collectivement, responsable, voire complice de détournement de subsides de leur destination initiale.

 

Demain, en lieu et place du Collège, d’autres instances de pouvoir, tant judiciaire que politique, pourraient exiger de tels forages en profondeur.

 

Vous ne pourrez plus alors dire «  que vous ne saviez pas » !

 

Par contre, si ces forages ont lieu et qu’ils confirment nos soupçons, le maître d’œuvre et l’entrepreneur pourraient être tenus pour responsables

 

 

 

Avec nos remerciements anticipés, pour la suite positive réservée à notre demande, veuillez agréer Monsieur le Bourgmestre, Madame, Messieurs les Echevins, nos salutations.

 

 

 

 

Les conseillers communaux Alternative

 

 

 

 

 

Gery Bombart                               Marcel Couteau                        Jean-Pierre Duval

 

 

 

 

A propos du conseil communal du 21 novembre

Bon nombre de nos lecteurs nous questionne à propos de l’absence à l’ordre du jour  de ce conseil, d’un point relatif aux événements qui se sont déroulés au cimetière du Roeulx.

Que l’on se rassure, le groupe Alternative, c-a-d le conseiller Bombart (PS)  et les conseillers UDP  Couteau et Duval, ont transmis au Collège une demande d’inscription de ce point. Nous espérons que celui-ci ne trouvera pas encore une  » excuse » pour l’ignorer, voire pour en parler de manière détournée, noyer le poisson comme cette majorité sait si bien le faire.

Pour éclairer ceux qui ne le savent pas, nous rappelons ces malheureux faits.

Plusieurs familles ont eu la mauvaise surprise de voir les tombes de leurs proches profanées. En effet, peu avant la Toussaint plusieurs sépultures ( 7 ou 8 selon nos informations)  ont carrément disparus du cimetière du Roeulx.

Nous demandons au Collège des informations sur les causes ayant aboutis à ce état de fait plus que déplorable et inadmissible. Nous nous joignons d’une part à la tristesse de ces familles déjà éplorées et marquons toute notre indignation à ce manque de respect.

Vous nous écrivez….Nous vous répondons…Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval

Vous êtes de plus en plus nombreux à visiter le site de l’UDP, merci et aussi surtout pour la richesse de vos contributions écrites.

Nous y trouvons là une belle source d’encouragement à notre action entreprise pour vous informer au mieux et agir au niveau communal.

Faites connaître notre blog parmi votre famille, vos amis, vos connaissances…Cela est plus que nécessaire pour briser la lourde chape de plomb imposée par le député-bourgmestre-brasseur-agent immobilier MR  Benoit Friart et sa gestion plus que personnelle de l’administration communale..

A PROPOS DES DEUX MESSAGES DU 23/10

MM Couteau et Duval, 1/ Je viens de lire les commentaires du ministre suite aux interventions de MM Prévot (PS) et Desquesnes (cdh)Merci de leur faire parvenir le message de 2016 d’un de vos lecteurs

commentaires pour D Antonio,

En effet, il y a un monde de différence entre la plupart des prétendus conseillers CdH et leurs dirigeants que vous citez. Je ne pense pas que c’est suite à une de leurs initiatives que le Député  CdH François Desquesnes  est intervenu lors d’une séance parlementaire auprès du Ministre Di Antonio sur le dossier du site de la cimenterie. Nous vous rappelons la lettre contresignée par la présidente du CPAS  » étiquettée CdH  » ,  très docile aux injonctions de Benoit Friart, et demandant un nouveau subside pour faire face à la pollution révélée par l’étude d’Envirosoil. On comprend pourquoi le sieur Friart a préféré cette présidente au président sortant, beaucoup moins  » malléable » lui.

Le CETA.

Nous lisons dans la Nouvelle Gazette  la position du MR, homme d’affaires Benoit Friart. Là encore, nous n’avons aucune réaction des conseillers dit CdH du Roeulx, bien peu enclins à oser contredire leur chef de file MR. Ils le laisse allègrement vanter et défendre en long et large le CETA, version première mouture…..

Déroulement du conseil communal du 17/10

Un de nos correspondants ayant assisté à ce conseil souligne très bien le comportement désinvoltes de certain(e)s conseiller(e)s de la majorité MR-CdH. Pour eux, une ffois la liste de présence signée, la séance peut être levée.

Mais c’est ce type de mandataires défaillants que Benoit Friart aime. De cette manière, il est tranquille pour affirmer sa gestion plus que personnelle de l’administration communale.  Bien sûr, il les fait  de temps en temps  » travailler » en leur donnant une délibération à lire, mais ont-ils réellement pris connaissance de ce qu’ils lisent ?

Il est évident que dans le dossier cimenterie, aucun conseiller de cette majorité n’a pris connaissance de l’entièreté de ce rapport. Nous, les 3 élus du groupe Alternative, sommes en possession de ce rapport  et n’hésitons pas à solliciter les éclairages de personnes qualifiées dans les problèmes de pollution. Soulignons aussi  que notre conseiller JP Duval est chimiste de formation et que durant toute sa carrière professionnelle en industrie papetière, il a bien souvent été confronté à ces soucis en temps que responsable d’usine.

Départ du Directeur financier.

En effet, il quitte la Ville du Roeulx pour La Louvière. Son départ est prévu pour le premier décembre. Il paraîtrait qu’une des raisons est le climat régnant au sein de l’administration communale. Le collège aurait d’ailleurs été mis au courant de ces (ses)raisons.

Ambiance  !

A tort ou à raison, bien souvent le Directeur général est mis en cause.

Il faut cependant savoir que tout comme le Directeur financier, le Directeur général a ou devrait avoir toute son autonomie. Ne perdons pas de vue que le Directeur général est le Chef du Personnel.

Ces deux postes responsables ( Directeurs  général et financier) sont très importants dans la gestion d’une administration publique telle qu’une ville ou commune.

Cette gestion, tant générale que financière doit être tout à fait différente d’une gestion privée, où seuls les intérêts privés comptent ( telle qu’une brasserie…..).

Là, le patron est le seul maître à bord. Pas de comptes à rendre , pas de concertation, il impose. Vous n’êtes pas d’accord, la porte est là et il y a foule devant pour prendre votre place….

Voilà la conception voulue par Benoit Friart pour sa gestion communale. Alors, pour nous le Directeur général n’est pas le seul responsable. Benoit Friart y porte sa grande part de responsabilités. Et cette ambiance, voulue, porte la marque de la philosophie du MR  en général…….Diviser pour régner…..

Politiciens…tous pourris !!!!

Certes il y a beaucoup de  » pourris » en politique, surtout parmi les  » affairistes » qui ont investi le creneau pour faire fructifier leurs affaires privées.

Et pourtant, c’est vers eux que l’électeur porte sa voix !! Allez comprendre….

Bien sûr, bien souvent ils ont la faveur des médias, qui sont à leur service pour vendre et louer leur politique. En plus, au Roeulx, c’est de notoriété publique, on n’a pas soif…… Bien sûr, on ne vous dit pas que les boissons sont fournies par   » L’Entrepôt », et que les factures sont payées par l’administration communale.

Tout cela engendre le dégoût de la politique, on ne va pas voter, on vote nul…Avec comme résultats !! Ce qui fait les affaires de ces politiciens, qui peuvent ainsi poursuivre leurs combines… » Les dégoutés s’en vont, restent les dégoutants »….. Mais si tous les dégoutés se servaient de leur bulletin de vote comme une arme, pour un changement de cap, les pourris pourraient alors être évincés.

Ne pas voter, c’est renforcer le pouvoir en place. Ainsi, en 2012, si les abstentionnistes aux élections communales avaient voté pour notre  liste Alternative, nous aurions pu avoir 2 élus en plus…

On doit encourager les gens à aller voter, à se prononcer réellement. Et pour ne pas voter  » idiot », de se tenir informé de la gestion communale et de ne pas attendre la campagne électorale. Nous essayons avec notre blog UDP de voir tenir informé au plus près de la gestion communale.

Lorsque nous entendons  » Tous pourris », nous ne sommes pas d’accord avec ces propos. Nous ne mangeons pas de ce pain là. Il faut d’ailleurs un certain courage politique pour défendre les valeurs humaines faites de solidarité et de justice sociale, qui sont les nôtres dans ce monde et ce système corrompu, et nous ne sommes pas les seuls.

Il faut que les dégoutés agissent, interviennent sur le terrain politique.

De Marcel Couteau au message de E.L.

Mouvement citoyen !  Pourquoi pas ?

Avec mes compagnons, je suis preneur.

Toute ma vie militante a été imprégnée de cette soif de rassembler, or les convergences sont de plus en plus fortes face aux injustices multiformes qui prennent une ampleur inhumaine grandissante.

L’humanité est en recul, la vie est sacrifiée au veau d’or, y compris dans notre entité ( spéculation immobilière, intérêts privés, copinage…)

Il est temps que les gens, comme E.L. sortent du bois pour ENSEMBLE préparer des  » lendemains qui chantent ».

Alors, E.L. sous le sceau de  » confidentialité », si nous prenions contact :  Marcel Couteau, 25 rue de la Victoire Le Roeulx  064/65.02.37. J’attends avec impatience votre coup de fil, votre visite pour un échange de vue, pour créer les conditions pouvant déboucher sur un vaste mouvement ou Alternative citoyenne en vue de l’échéance 2018.

 

 

 

 

 

CIMENTERIE DE THIEU

Avant la publication du PV  du dernier conseil communal de ce 17/10, n nous nous permettons de reproduire un avis déjà publié, d’un de lecteurs en Mars 2016. Au vu des conclusions de l’étude du sol, celui-ci prend encore plus de pertinence, c’est pourquoi nous le reproduisons à nouveau
Objet blog UDP Le Roeulx
De
À
Date
7070 Thieu
Voici mon commentaire :

Lors du rachat de ce terrain à dépolluer par la Ville, il n’était pas question de construire quoi que ce soit mais plutôt d’y planter un arboretum et d’y aménager un parcours santé. Une très bonne idée d’autant qu’il y a un déficit d’espaces verts publics sur Thieu et Ville/Haine.

Puis vint le complexe sportif et, par la suite, des projets de classe B comme Béton.

Essayons d’analyser les faits et évitons les histoires douteuses, telles qu’on en raconte dans les cafés  après quelques St-Feuillien triples.

Le complexe sportif est une bonne idée et est une réussite, tant au niveau de la réalisation que de la fréquentation (regardez quand même le prix de location des salles par rapport à la concurrence).

Le revers de la médaille est l’explosion du coût par rapport aux estimations initiales (et au subside) ET la volonté de couvrir ces charges au moyen de recettes tirées du site.

Cet investissement est fait. Il faut l’accepter, quitter une approche de simple trésorerie et inciter la Ville à développer les meilleurs projets possibles. Pensons au déficit de solutions pour les personnes âgées, à un réaménagement de la rue Manoir St Jean avec un quartier multigénérationnel, etc…

Il est possible de travailler de manière durable et de développer des projets raisonnables sans aliéner l’ensemble du site. Notamment en réservant une zone verte le long des berges et en vis-à-vis du port de plaisance, plantée, aménagée et publique.

Il y a du travail. Les études d’incidence sont bâclées, les projets sont d’une qualité médiocre, il n’y a aucune vue de l’impact sur le village de l’ensemble des projets envisagés, etc.

La Région wallonne a arrêté le projet de construction de 40 maisons.

Lorsque nous verrons émerger le bloc d’appartements en construction, disons-nous « never again ».

Concentrez-vous sur l’avenir, sur l’amélioration de la qualité des projets quand il est encore temps de les améliorer ou de les arrêter.