De l’Hospice Saint-Jacques au Home Saint-Jacques : Héritage

Les pensionnaires sont logés dans la grande salle de réception actuelle.

D’un côté les hommes de l’autre les femmes, séparés par des tentures.

La CAP (Commission d’Assistance publique) emploie trois Sœurs : Sœur Agnès, infirmière visiteuse, Sœur Marie-Pierre, cuisinière Marie-Louisa, dans le civile Georgette Marllère, c’est la cheffe.

Au milieu, un gros poêle à charbon. Les deux pièces attenantes servent souvent de salles séjour, l’une pour les femmes l’autre pour les hommes : il n’y a pas de mixité.

L’une des Sœurs dort dans la chambre mansardée à l’étage (au fond de la salle) sans commodité. L’hiver, elle grelotte ; l’été, elle étouffe.

Pendant la nuit, en cas de panne de courant, la Sœur doit se lever, traverser la salle avec une bougie pour réparer avec du fil…

Le bas de l’hospice est réservé aux Sœurs.

Les toitures sont percées à plusieurs endroits. Elles courent avec des seaux et des bassins en cas de pluie. Il en est de même pour la ferme où la toiture est sur le point de s’effondrer.

Au lendemain de notre arrivée au pouvoir, en 1977, la tutelle ordonne la fermeture du home si des travaux ne sont pas entrepris. Branle-bas de combat !

Chacun s’y met, y compris les Sœurs, qui nous permettent d’occuper le bas du cloître. Nous aménageons quatre chambres à deux lits à l’étage. Le nombre de pensionnaires passe de treize à vingt-trois personnes.

Le 4 août 1980, le rapport des pompiers déclare l’ensemble du circuit électrique non conforme et exige l’aménagement d’une porte de secours débouchant sur une terrasse que j’ai construite moi-même, la pose de portes coupe-feu, d’une main-courante le long du cloître, l’adaptation des conduites d’eau à leurs lances ainsi qu’un ascenseur pour l’étage. La cage de l’ascenseur et les autres travaux dont les planchers ignifugés seront effectués par les services de travaux de la commune.

Les toitures seront réparées grâce à l’accord conclu avec la formation ONEm, la CAP devenue entretemps Conseil Permanent d’Aide Sociale finance l’achat des matériaux et les frais de déplacements du personnel. Les conditions de travail et de vie des Sœurs seront améliorées.

Pour rappel, les intérêts d’emprunts à l’époque sont de 10 à 15 %. Le Service des Travaux par l’intermédiaire de son Echevin répond à toutes les sollicitations des Sœurs et du Président du CPAS, Yvon Coche, PS

Autre exemple. Sœur Agnès n’étant plus apte, vu son âge, à exercer ses fonctions, elle devait rejoindre sa Congrégation religieuse ; ce que ni les autres Sœurs, ni nous ne souhaitions. Nous avons donc aménagé un petit appartement dans d’anciennes cellules pour qu’elle puisse rester avec ses collègues et les pensionnaires. Voilà comment furent mes relations et celles du service des Travaux que je dirigeais avec le CPAS dirigé par un président PS et les Sœurs.

Fermeture de l’Hospice

En date du 16 juin 1995, la nouvelle majorité votait la fermeture de l’Hospice qui devait être effective le 31 janvier 1996. Nous avons voté contre. Le 24 juillet 1995, avec Françoise Rondeau (PS), Robert Dupon (UDP) et Nestor Pourbaix, nous présentons une note démontrant la nécessité d’un Home au Roeulx.

Les données nous ont été fournies par le Ministre Willy Taminiaux. Le lendemain de la décision de fermeture, Sœur Marie-Louisa (Georgette Marlière) demande à me voir par l’intermédiaire de ma fille Karine qui travaille au Home.

-       « Vous n’allez pas laisser fermer notre Maison de Retraite, me supplie-t-elle .»

-       «  Que pouvons-nous faire ? »

Connaissant, par l’expérience de l’Anglo-Germain, la force que peut avoir l’opinion publique, il nous faut informer, mobiliser cette opinion avec le personnel.

Le 17 juillet 1995, se constitue un Comité de Défense. Commence alors une campagne de sensibilisation : affiches aux fenêtres, pétition, manifestations du personnel… Ces actions sont bien accueillies par la population.

Lors d’un Conseil communal, la brave Sœur Marie-Louisa remet au Bourgmestre une pétition de deux mille cinq cent signatures. Avec les nombreuses affiches aux fenêtres, la pression populaire fait son effet dans la population.

Nous informons, alors, Willy Taminiaux que la majorité du Conseil communal Rodhien et du CPAS a mis en doute ses données et les rejettes.

-       « Si c’est comme ça, dit le Ministre, je les invite, vous y compris, à Namur ! »

Et là, le Ministre fait la démonstration de la nécessité et de la viabilité d’une nouvelle Maison de Retraite au Roeulx.

Au sein de la majorité Intérêts Communaux, ce sont surtout les représentants du MR qui sont pour la fermeture du home. Rien de nouveau, aujourd’hui avec la majorité MR conduite par Mr Benoît Friart.

-       « Nous avons la Biersée à Gottignies. C’est suffisant ! »

La Biersée et une institution privée. C’est tout dire

Cependant, les arguments du Ministre Taminiaux et la pression de l’opinion publique ont infléchi la position de certains mandataires de la majorité qui ont pris le dessus sur le MR. Lors de la concertation de la Ville et du CPAS, je demande la suspension de la décision de fermer le home. On sent bien les sensibilités divergentes au sein de la majorité entre les libéraux et les chrétiens. Une fois la décision prise d’ouvrir une Maison de Repos et de Soins, tant le Bourgmestre Albert Tesain que le Président du CPAS, Jean Ramlot en particulier, se sont investis dans ce magnifique projet.

Ils ont eu le courage politique de changer d’avis. Ce que l’actuel Bourgmestre, Benoît Friart n’aurait certainement pas fait étant donné qu’il existe… des « seigneuries » et des maisons privées.

L’ouverture du nouveau Home a lieu le 9 mars 2001 avec son inauguration en présence de Willy Taminiaux. Quelle belle réussite grâce à la pression et la mobilisation de l’opinion publique. Celle-ci est une force quand elle est informée et mobilisée. Pour moi, il n’y a là rien de nouveau. C’est un exemple supplémentaire de l’efficacité de la force de l’action populaire en prolongement de l’action politique. On peut être fier du résultat : Le Roeulx dispose aujourd’hui d’une Maison de Repos et de Soins de cinquante-cinq lits, avec une liste d’attente. Aux responsables politiques actuels et futurs de penser aux possibilités d’augmenter le nombre de lits, voire de construire des maisons pour ménages de pensionnés.

Pour la sauvegarde de l’hospice Saint Jacques, nous avons joué un rôle certain. Nos adversaires politiques de l’époque, comme Albert Tesain et Jean Ramlot, ont le mérite de le reconnaître.

Autre héritage du point de vue social.

A la fusion des communes, en 1976, seules Thieu (commune dirigée par le communiste Elie Hoyas) et Le Roeulx disposaient d’une assistance sociale. Est donc apparu nécessaire l’engagement d’une assistante sociale supplémentaire pour couvrir les demandes d’aides provenant des autres communes, Ville-Sur-Haine, Gottignies et Mignault.

Au sein du CPAS, nous exigeons des changements dans les locations des terres et pâtures. Auparavant, la pratique était de favoriser le plus offrant, ce qui favorisait les « plus gros » fermiers au détriment des « petits ».

Nous instaurons donc des priorité selon les critères suivants : Être fermier soi-même, à l’exclusion donc des métayers, tel le richissime Vastapane ; la composition familiale ; les victimes d’expropriations, la superficie déjà cultivée, etc.

Nous généralisons les suivis du CPAS comme les repas, les aide-ménagères, les aide-sociales dans les communes qui n’en n’avaient pas. Pour les élus Intérêts communaux ce n’était pas nécessaire. Il n’y avait pas de sollicitation. ?????

Principaux travaux réalisés pendant mon échevinat des travaux.

En héritage, à la fusion des communes de 1976, nous avons comme matériel, un vieux tracteur en provenance de Ville sur Haine et un vieux camion du Roeulx. Rien comme matériel, même pas un coupe-dalle. Comme local, un garage au Faubourg de Binche.

Or, la fusion nécessite un regroupement du personnel. Rien n’a été préparé par la majorité IC du Roeulx, présidée par Friart père, alors que l’on sait que le Roeulx sera la Commune pivot de cette fusion. Elle ne tient pas compte de notre proposition de réunir les conseils communaux des différentes communes pour discuter ensemble de la préparation de la fusion.

Parmi les ouvriers de ces communes, il existe des différences salariales importantes que nous solutionnons par l’alignement sur le plus haut salaire avec deux barèmes de salaire. Les 36 heures sont instaurées. La Commune prend en charge les habits de travail.

L’ancienne gare du Roeulx, propriété communale qui tombe en ruine est proposée au Collège pour en accueillir les services des travaux de l’ensemble de la Commune. La restauration et l’agrandissement de la gare seront effectués par le personnel du service des travaux ; il en est de même pour les nombreux garages nécessaires pour le rangement du nouveau charroi et de l’outillage que la Commune acquiert.

La ville achète plusieurs immeubles sur la Grand place pour permettre la centralisation des services administratifs, ce qui nécessite aussi de nombreux travaux de transformation et d’aménagement exécutés par le personnel communal tout en répondant aux sollicitations des Sœurs et du CPAS.

Ainsi la grande salle de réception a subi un dépavage et un repavage. Oui des pavés d’une certaine épaisseur, et en … des dalles de pierre bleue, on peut voir la différence de ton le long des murs, les dalles de pierre bleue. Cela a été effectué par un des excellents ouvriers appelé René Noël, pas l’ancien bourgmestre de Cuesmes.

Celle belle salle a donc été complètement restaurée : pavage, éclairage, mise en couleur, installation de toilettes. Il en est de même avec la salle de Ville-Sur-Haine, à l’exception de la dalle du sol, les autres aménagements et annexes ainsi que le plafond « suspendu » ont été réalisés par les ouvriers communaux. Les travailleurs étaient fiers de leur travail. Mais pour effectuer ces travaux, il fallait des travailleurs qualifiés avec des salaires  correspondant à leur qualification. Ce qui fut fait. Rappelons qu’à l’époque les intérêts des emprunts contractés étaient de 10 à 15 %…

Anecdotes de Marcel Couteau

Je fais miennes les paroles de mon père : « Un communiste triste est un triste communisme. » Il voulait dire par là qu’un communiste doit être dans la société comme un poisson dans l’eau. Il doit être parmi la population laborieuse, exprimer la joie de vivre. Ne pas être un pisse-vinaigre. Il ne doit pas apparaître comme un corps étranger…

Papa disait aussi : « Je veux bien marcher avec quiconque qui va dans la même direction. Toutefois, avec les socio-démocrates, le long du canal, je ne me mettrai pas du côté de l’eau… »  D’accord de faire un bout de chemin mais en prenant des précautions. Prendre en compte les convergences.

« Un militant communiste doit descendre dans les ruelles » pour écouter et prendre en compte ce que disent les gens et essayer d’y répondre.

« Le militant syndical communiste doit être l’un des meilleurs dans sa profession. » Car il aura alors la confiance des travailleurs et le respect du personnel de maîtrise, puisque son engagement risque de perturber sa carrière professionnelle (promotion).

Dans ma vie militante, tant sur le plan syndical que politique, j’ai pu vérifier la pertinence des ces paroles paternelles.

Marcel Couteau

46 réflexions au sujet de « De l’Hospice Saint-Jacques au Home Saint-Jacques : Héritage »

  1. Monsieur Marcel Couteau,
    Bien lu et relu votre message du 17/2
    Merci pour votre action politique. Vous avez toujours été fidèle à des convictions bien ancrées. Votre choix a été compris par de nombreux citoyens voire par d’adversaires.
    Vous avez gardé la fois d’un syndicaliste , croyant au front commun des travailleurs laïcs ou pas, aimant le respect de la parole donnée peu importe les circonstances .
    Vus êtes un honnête homme travaillant avec de nombreuses pièces justificatives. Vos archives témoignent de vos recherches; de vos lectures, de vos rencontres, de vos combats. Vous connaissez bien la politique et vous tenez à la démocratie qui devrait mieux protéger les plus faibles, les moins nantis.
    Vous avez de temps en temps élevé la voix lors des conseils communaux. Vous exigiez le respect du code communal, le travail avec les documents adéquats. Les dernières législatures n’ont pas rendu la vie facile.
    La Presse locale ne joue pas le rôle « d’investigateur ».
    Mais combien de fois n’avons-nous pas entendu:Il y a trop peu de Marcel Couteau, au conseil communal ». !!
    Vous n’avez pas le tempérament d’un vaincu. Votre courage étonne les moins doués de nos politiciens locaux.
    Les temps sont compliqués pour la maison Belgique comme sur le plan des régions.
    La Région du Centre(Braine le Comte, Soignies, Ecaussinnes, Seneffe, Le Roeulx, La Louvière, Binche,Manange, Morlanwelz, Estinnes, Morlanwelz) donne des résultats électoraux globaux bien différents de notre cité princière.
    La balance rhodienne( 15/4 actuellement) est compliquée à comprendre mais les hommes ne manquent pas de ressources.
    L’avenir vous rendra justice car vis idées avec un public de mieux en mieux formé devront devront s’imposer dans un territoire toujours en difficulté économique et sociale avec une reconversion totale à venir>.
    Merci de continuer à semer la bonne parole dans notre complexe rhodien
    Votre parcours comme député, bourgmestre, conseiller,syndicaliste, père de famille vous a enrichi et a porté bien des fruits.
    Les concitoyens vous disent Merci, Marcel, et bonne route pour demain A plus tarD.

    • Merci à Marcel Couteau
      Gràce à vos archives, nous pouvons reconstituer une partie de l’histoire sociale du Roeulx.
      Vous complétez bien le travail de M. Tesain, notre ancien bourgmestre(voir les cinq Blasons)
      Vous en avez tous deux conclu que
      plus les gens ont accès à la vérité, plus ils ont envie de changer les choses.

      • Migrants et ASBL Saint Jacques

        Parmi les objectifs de cette ASBL on trouve:

        accueillir les pélerins sur le chemin de saint jacques de Compostelle hébergés dans les « Greniers de Saint Jacques  »

        Nos migrants ne pourraient-ils profiter de cette clause?

        Trop simple….ou ???

          • OK corona virus
            au moins veiller à ce que nos établissements de santé soient bien équipés

            en masques, en matériel ,en personnel -médecins, infirmières …..
            La sécurité sociale est un de nos atouts, comment la préserver, comme d’habitude, les moins nantis commencent à souffrir…..Fermer les yeux n’est pas digne de la ville de Saint Feuillien et de la confrérie….

  2. FOOT VENDREDI SOIR LE ROEULX BINCHE.
    Qui va payer la note de nettoyage ?????
    Un ouvrier communales ramasse actuellement (dimanche) les saloperies !!!
    Les derniers fêtards fort inciviques ont quittés les alentours du terrains à 03H15 ce samedi matin)
    QUID DE L’ORDONANCE DE POLICE ??????????????????

  3. MONSIEUR LUCAS,

    Est-ce normal que les citoyens ne puissent dormir et se faire emmerder pour un matche de foot la nuit de vendredi et samedi jusque 3 heures du matin.

    Quid du respect ????

    Merci pour votre réponse.

  4. Notre démocratie va mal.
    On ne supporte plus les contraintes, les interdits.
    C’est toute la problématique de cette pandémie car si chacun respectait les consignes ou tout simplement le respect de soi et des autres….
    Tous ces crétins, ces inciviques qui ont festoyé dans les cafés du Roeulx vendredi dernier jusque minuit… comme si le virus allait attendre minuit 1 pour agir

    Pauvre société et on parle de solidarité…quelle tristesse!

    • Que fait la police ?

      Ici au Roeulx, la porte principale d’un café est fermée mais la petite porte sur le côté est ouverte.
      Je l’ai vu de mes propres yeux. Les buveurs y rentraient !!!!!!!!!!

      Ceci n’est-il pas un problème de proximité ….. la police ?

  5. Friart a appelé la presse…il redevient député puisque Ducarme redevient ministre.

    Va t il rendre les 90.000 euros reçus comme indemnité de sortie ?

    Tous les députés de gauche droite centre l’ont reçu au cas où ils ne retrouveraient pas de boulot….un seul a refusé : Francis Delperée

    • Bonjour,

      TAXIS SOCIAL

      S U I C I D A I R E

      Il continue à fonctionner, c’est irresponsable, incivique !!!!

      Le véhicule transporte des personnes âgées donc à risques !!

      Ces personnes ont plus de 60 ans

      Un jeune ouvrier communal conduit ce taxi.

      Vos commentaires ???

      • Taxi social
        Vous avez raison.
        Les plus âgés connaissent des difficultés.
        Simple: que ces personnes rédigent une liste écrite de leurs besoins et « ON » les servira à leur domicile.
        ON = conducteur du taxi , ou un bénévole ou le commerçant ou ….
        Nous avons de nombreuses associations subsidiées par la commune qui devraient trouver une solution à ce problème de transport de nos aînés
        Notre collège communal est capable de résoudre
        ce petit problème…

          • Message du 20 mars
            Nos édiles….
            Assistez vous au conseil communal ?
            Connaissez vous leur rémunération?
            Que pensez-vous de leur participation au débat?
            Connaissent -il le droit communal? Lisent-ils les divers documents communaux distribués avant la séance ? Ou se les font-ils expliquer?
            Le sieur directeur général N est-il de bon conseil.? Il est vrai qu’être intérimaire n’est pas la panacée dans le contexte rhodien. Nos deux directeur général et directeur financier ont pris la poudre d’escampette…..Leur compétence était nuisance pour la « tambouille  » rhodienne

    • Nous avons un nouveau gouvernement présidé par Madame Sophie Wilmes…
      Notre bourgmestre continue son mandat de député. Bravo….

      Rappel de ses mandats, fonctions et professions
      exercés en 2018 ( la cour des comptes y travaille)

      2017 :
      représentant de la chambre des représentants 118548 Euros*
      bourgmestre le Roeulx 52521 Euros
      Président Régie communale autonome
      membre police Hte Senne
      administrateur brasserie St Feuillien
      Président Football club Houdeng
      Gérant Immo Corrib Sté immobilière
      Administrateur Immobilière Le Roeulx
      Administrateur l’entrepôt SA
      Le lecteur pourra retrouver dans les archives de M. Couteau les rémunérations perçues par M. Friart dans les années antérieures….Belle réussite monétaire<<;;;;

  6. Est-il vrai qu’il y a eu un conseil communal secret?
    Pourquoi?
    Ne sont pas au courant du coronavirus pour rassembler les 19 ?
    Si c’est vrai, c’est totalemnt irresponsable et surtout incivique!!

    • Bonjour ,
      Le conseil communal du 16 mars a été tenu à huis clos .
      Cette particularité avait été annoncée quelques jours avant sur le site officiel de la ville .
      Il y a un compte -rendu à lire sous « le roeulx-accueil-commune-vie politique-conseil communal -pv du conseil communal »
      Bon dimanche
      ce 22-03-2020
      Lysiane Ruelle

      • Merci au site UDP pour toutes les informations
        Chapeau à Messieurs Couteau et Duval pour leur engagement
        Avons une pensée spéciale pour Monsieur Duval qui paie une trop grande timidité dans les rapports sociaux .
        Bon vent, Messieurs et veillez à la relève ….

      • Message de Madame Ruelle
        Grand merci d’attirer l’attention sur le conseil communal du 16 mars.
        Il a débuté à 19H30 et termine à 20H05; donc a duré 35 minutes, Rapport de 13 pages.
        Il est indiqué que nous ne nous trouvons pas devant un PV mais un compte rendu. Qui comprend?
        Le directeur général n’est pas présent mais remplacé par Grégory Cheront faisant fonction
        Plusieurs absents au conseil
        ; pas de motif indiqué; le nom de ces absents est biffé.
        Il s »agit de Couteau, Bombart,Caty, Graceffa, Giacomazzi, Paternostre
        , Le nom de Lucas n’est pas biffé bien qu’il ait quitté la séance
        La séance se tiendra à huis clos: motif : épidémie

        L’OJ était important . Nous y reviendrons….

  7. A propos du conseil communal …le comble est de lire sur Facebook que cela ne regarde pas le citoyen.

    Et cette triste perle vient de la mère d’un échevin!!!

    Oui la politique est l’affaire de chacun et pas de quelques moutons.

    • message du 22 mars
      le citoyen à mettre hors jeu
      pas difficile de trouver le nom du fiston qui se fait encore dorloter par sa mama
      la chute sera difficile dans quelque temps….

  8. au précédent :

    A celui qui affirme sans la moindre preuve que c’était important, je dis qu’il est un héros pour etre venu chercher ses 97 euros de jeton de présence dans ces circonstances .
    D’accord avec le mot inciviisme

    • Le conseil communal du 16 mars crée polémique.
      Il sera utile de relire sur le site communal
      l’ordre du jour ainsi que le compte rendu de cette séance mémorable
      Séance à huis clos;
      Le conseiller Lucas avait demandé le report vu la situation sanitaire. Le bourgmestre qui mène la barque communale n’en a pas vu la nécessité. Que conclure?

  9. Après avoir pris connaissance du PV du conseil communal du 16 mars ( fournitures, matériel, travaux courants, vérifications…), interrogeons-nous sur le pouvoir de discernement fortement émoussé du président.
    S’il estime ces points importants liquidés en 1/2 heure, il doit se faire analyser et en tirer les conséquences. Personne n’est irremplaçable…
    La Ville est bien outillé en informatique avec un employé à temps plein…la vidéo conférence existe….

  10. Bonjour,

    N’y-à-t-il pas de cas de CORONAVIRUS (COVID 19) parmi les conseillers/échevins de la majorité ???

    Qui peut me l’affirmer ?

    Merci pour votre réponse.

    • Covid 19 ou Corona virus: un drame pour demain peut-être mais une anxiété certaine pour toutes celles et ceux qui souhaitent anticiper les problèmes
      du futur….

      Ce virus inquiète de plus en plus..

      La présidente du CPAS était absente au dernier conseil communal.

      Ne partagerait-elle pas l’avis de notre bourgmestre député?
      Elle doit travailler avec une population âgée, souvent à risque.
      Présidera-t-elle des réunions où elle exerce juridiction vu la situation sanitaire dans de nombreux pays ? Elle a aussi reçu la demande de Mme Bombart , conseillère d’alternative, qui lui soumettait sa crainte de l’épidémie?
      Certains rhodiens ont abordé ce problème avec nos résidents. Ceux-ci répondent que l’entité du Roeulx
      connaît la pollution depuis des années à travers
      les souffrances subies par les ouvriers mineurs, les cimentiers.
      (silicose, maladie des mineurs, allergies…)

      Nos médecins pourraient parler….

      Havré est en dépollution depuis des années(ex Union chimique) Le site sportif – ex terrain de la cimenterie d’Obourg- est pollué. Un conflit judiciaire est latent depuis des années invoquant la pollution. Des matières déposées sur ce site présentent des dangers pour des futurs habitants peu au courant de la chimie.

      Nos résidents souvent natifs et ex habitants du Roeulx espèrent ne pas connaître le même sort que
      des maisons de repos françaises ou italiennes.
      Le personnel soignant est soucieux….

      C’est sans doute cette réflexion qui a fait fuir l’honorable madame Paternostre- Liénard de la dernière réunion du conseil communal…
      Qui peut lui donner tort ?

      • Bonsoir,
        Madame Martine Paternostre et sa fille Sophie sont hospitalisées..
        On suspecte le CORONAVIRUS.
        Martine étant plus atteinte que sa fille !.

        Bon courage à elles !!!

        • message du 26 mars

          grand merci de nous tenir au courant de l’évolution santé de notre présidente CPAS et de sa fille vétérinaire appréciée

  11. Bonjour,

    Pourquoi ce blog si muet en cette période de confinement ????
    Des nouvelles de Martien et da file ?
    Des nouvelles de Marcel ?

    Pourquoi ce blog si muet ??????????????

  12. Bonsoir,

    Comment va le cher Monsieur Jean-Pierre DUVAL ?

    J’espère que sa santé est bonne ainsi que toute sa famille !

    Courage !

  13. Monsieur Bombart est muet, pourquoi ne communique t-il pas par ce blog ?
    Nous donner des nouvelles du dernier conseil communal ?
    Les présents et les absents ?

  14. Bonjour,

    La ville prévoit-elle (comme certaines communes) de mettre à disposition un espace afin de déposer les déchets verts ( tonte branches)

    Ou alors, la ville attend t-elle de ramasser les dépôts clandestins ?

    Certaines communes le font, pourquoi pas notre ville princière ?

    A méditer

  15. Les commerces du Roeulx respectent-il les mesures gouvernementales ????

    Il faudrait que les autorités communales et la police s’en inquiètent !!!

    Moi je respecte, donc les commerces NON ALIMENTAIRES doivent rester fermés..

    Ce n’est, inciviquement, pas le cas POURQUOI ???

    La police doit sévir !

  16. incompétence, manque d’empathie, mensonges répétés (masques), De Block, l’ennemie n°1 des soins de santé, doit etre mise hors d’état de nuire et hors d’Etat tout court.
    C’est une question de salubrité publique!

    • conseil communal du 16 mars 2020: compte rendu
      séance à huis clos pour raison sanitaire
      lisons:
      1.2 travaux à la cure du Roeulx
      Monsieur Damien Sauvage informe de la liste des travaux à la Cure:
      rénovation complète du logement en plusieurs phases
      renouvellement de tous les chassis par du PVC et double vitrage
      réalisation de faux plafonds avec isolation dans toutes les pièces
      peintures revêtements et planchers remis en état
      cuisine et salle de bains restaurée
      rez de chaussée: rafraichissement des différentes pièces
      réparation pièce toilette dans salle de bain

      caves: en projet 2020 vieille chaudière à remplacer

      C’était une réponse à M. Le conseiller Lucas qui s’informait …….

      • Conseil communal du 16 mars 2020
        intéressant à lire
        point 2 acquisition de la chapelle Saint Joseph (Gottignies) pour 1 Euro symbolique
        terrain sis rue Saint Joseph 28centiares,88 vendu par Madame Laurent Pierre
        notaire: maître Derue

Répondre à VernonDUG Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>