LE ROEULX: Le déni de démocratie atteint son paroxysme par Grégory Lucas conseiller communal  » DEMAIN » sur la liste Alternative

Nous n’arrivons plus à compter le nombre de fois que les règles sont enfreintes par le bourgmestre et certains membres du collège.* En voici quelques exemples:
  1. Lors du conseil communal du 11 février, le bourgmestre a fait voter en urgence une modification du règlement d’ordre intérieur du conseil communal visant à restreindre à son strict minimum le droit de parole de l’opposition en séance. Sur le fond, je trouve cela lamentable, mais sur la forme, c’est encore pire. Cette modification a été votée au collège du 28 janvier, alors que les pièces du conseil communal nous ont été communiquées deux jours plus tard. Le bourgmestre aurait très bien pu faire passer ce point de manière tout-à-fait normale, mais il a sans doute eu peur que nous ayons le temps d’analyser son projet de délibération.
  2. Lors de ce même conseil communal, j’ai fait remarquer à Monsieur Sauvage qu’il avait fait voter l’adhésion à la charte Maya au collège, alors que c’était au conseil de prendre une telle décision. Le conseil est, en effet, l’organe législatif de la commune et le collège en est l’organe exécutif. L’échevin m’a alors fait remarquer que cela était lié à des process qu’il fallait mettre en place. Beau joueur, j’ai laissé passer sans insister. Cet avertissement n’a visiblement pas suffit. Le collège a décidé de signer la charte Maya et de la renvoyer à la Région Wallonne, toujours sans passer par l’aval du conseil communal. Visiblement, certaines personnes ont du mal à comprendre le fonctionnement des organes communaux.
  3. En date du 15 mars, la ville a inauguré un nouveau service de conseil aux indépendants. Et là, on vire carrément dans le surréalisme. La création de ce service, du budget qui y est alloué, de ses objectifs, … n’a été votée ni au conseil communal, ni même au collège. Lors de cette inauguration, le bourgmestre a vanté la rapidité avec laquelle la majorité rhodienne avait été capable de concrétiser son premier projet. “La majorité”? Mais qui est donc cette majorité? A mes yeux, il s’agit de tous élus de la liste IC. Ce n’est visiblement pas la vision de tout le monde. Qui donc a décidé seul, semble-t-il, de la création de ce service?
  4. … (On pourrait en citer d’autres, mais ce serait long, très long)
Non satisfait de toutes ces frasques anti-démocratiques, le bourgmestre a décidé d’aller encore un peu plus loin dans sa tentative de museler l’opposition. La modification du règlement d’ordre intérieur dont je parle ci-dessus concerne les questions qui sont ajoutées à l’ordre du jour (art.12 du R.O.I.**). Quand nous avons voulu poser nos questions d’actualité (art. 73 du R.O.I.), le président de séance a essayé de nous en empêcher sous prétexte de la modification préalable. Après quelques minutes d’explications et de rappels aux différents articles concernés***, le président a bien été obligé de nous laisser poser nos questions puisque le règlement nous y autorise. Le bourgmestre a alors décidé qu’il ne serait répondu à aucune question lors de cette séance, mais à la prochaine séance. Prendre un mois pour répondre à des questions d’actualité semble quelque peu incongru, mais c’est visiblement le temps qu’il faut aux personnes concernées pour préparer leur réponse.
Monsieur Friart, jusqu’où pensez-vous aller dans ce déni de démocratie? Dès notre prestation de serment, vous nous avez tiré à boulets rouges (ou bleus) dessus. Vous avez sans doute pensé que cette première salve allait mettre fin à toutes les tentatives de débat de l’opposition. Votre stratégie provoque l’effet inverse de celui escompté. Non seulement, nous n’allons pas nous arrêter, mais nous allons maintenant saisir la tutelle, à chaque fois que vous ne respecterez pas les règles.
A bon entendeur

Grégory Lucas, conseil communal Alternative

* Je félicite ceux qui réussissent à garder un peu de distance par rapport à cette
manière de fonctionner.
 * Je félicite ceux qui réussissent à garder un peu de distance par rapport à cette    
   manière de fonctionner. 
** Règlement d'ordre intérieur
*** Cette discussion était surréaliste. Le bourgmestre et le président de séance 
    n'avaient visiblement pas compris eux-mêmes la modification qu'ils avaient fait 
    voter lors de la séance précédente.

4 réflexions au sujet de « LE ROEULX: Le déni de démocratie atteint son paroxysme par Grégory Lucas conseiller communal  » DEMAIN » sur la liste Alternative »

  1. Création du « service d’aide aux indépendants »:
    ce n’est qu’une astuce pour parader une fois de plus avec son ami Ducarme dans les médias.
    Triste politique du paraître!!!

  2. Félicitations à Monsieur Lucas pour ces informations très claires. Poursuivez votre combat pour éclairer nos concitoyens.
    Nous espérons voir paraître vos justes informations ,de plus en plus, dans la presse écrite et sur tous les réseaux sociaux y compris sur le site mignaultois car ce dernier est censuré!
    Bon courage
    BG

  3. Grégory,
    Je découvre votre site mais qu’il est difficile de s’y retrouver!
    Ne faudrait-il pas restructurer dans la clarté?
    Il faut chercher à gauche et à droite pour trouver quelque chose et donc remplacer l’article du 24 février par celui de ce jour 29 mars

    Merci

    • Merci au conseiller Lucas
      Grâce au site UDP, depuis des années nous recevons des infos sur la gestion politique de la commune<.
      Ce site devrait être alimenté par des citoyens soucieux d'une politique locale moins cachotière.
      Marcel et jFrançois eurent une tâche ingrate et les résultats des dernières éléctions ne furent pas à la hauteur de nos espérances.
      M. Friart commence un troisième mandat en force: 15/4
      Le premier objectif de notre site: obtenir un compte rendu objectif des conseils communaux si possible après enregistrement comme c'est réalisé dans d'autres communes.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>