ET SI NOEL AVAIT LIEU MAINTENANT

Cela donnerait la « une » suivante dans tous les journaux :
Nouveau-né trouvé dans une étable, la police s’est rendue sur les lieux.
Un menuisier et une mineure (vraisemblablement la mère) sont mis en garde à vue.
Hier les autorités ont été interpellées par un citoyen visiblement tracassé. Une jeune famille s’était installée dans son étable….
Arrivant sur les lieux, la police a découvert un nouveau-né enveloppé dans des morceaux de tissu, et dormant dans une crèche.
Un homme, identifié plus tard, Joseph H., ( de Nazareth) essayait d’empêcher les autorités d’emmener l’enfant afin de le mettre en lieu sûr. Il était aidé par plusieurs bergers ainsi que de trois étrangers non identifiés.
Les trois étrangers, se présentant comme mages ont été arrêtés. Le ministère de l’Intérieur s’interroge sur l’origine de ces trois hommes. Le préfet a confirmé qu’ils n’avaient pas de papiers d’identité mais qu’ils avaient sur eux de l’or ainsi que des produits suspects.
Ils prétendent que Dieu leur a dit de ne pas répondre aux questions…..
Les produits suspects ont été envoyés au laboratoire afin d’être analysés.
Le lieu ou le nouveau-né se trouve actuellement n’a pas été communiqué.
Il semble d’ailleurs que ce cas soit délicat. Le service social nous a communiqué que le père est dans la cinquantaine et que la mère n’est certainement pas majeure. On vérifie pour le moment la relation entre les deux.
Marie se trouve pour l’instant à l’hôpital universitaire de Bethlehem pour des examens médicaux et psychiatriques.
Elle prétend être encore vierge et que le bébé vient de Dieu. Si son état mental le permet, elle sera mise en examen pour non-assistance à personne en danger.
Le responsable du service de psychiatrie pense que la vie d’un nouveau-né étant en danger, on doit considérer ces gens comme dangereux, même s’ils prétendent être investis par Dieu.
Il pense d’ailleurs que la consommation de drogues, probablement amenées par les trois étrangers, est pour beaucoup dans cette triste affaire. Il affirme quand même que tous pourront réintégrer le monde normal après un traitement adéquat.
Aux dernières nouvelles on apprend que les bergers présents sur les lieux affirment avoir vu un grand homme, tout de blanc vêtu, qui leur a ordonné de se rendre à l’étable, avant de s’envoler.
Afin de connaître leur taux d’alcoolémie et de drogues, des prises de sang leur ont été faites.
Histoire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>