Compte rendu du Conseil communal du 2 Février 2015 par Marcel Couteau et JP Duval

Le conseil débutera par la prestation de serment de Freddy Poliart qui remplacer donc Madame Catherine Chaverri  comme conseiller communal Ecolo.

INFORMATION

La MB 2 est revenue approuvée, avec ses modifications à l’extraordinaire.

FINANCES

Titres repas : Le choix d’une société chargée de l’émission de titres repas électroniques est adopté à l’unanimité.

Nettoyage des bâtiments communaux :  Il s’agit de transférer au secteur privé le nettoyage des bâtiments communaux situés au Roeulx, Ville-sur-Haine et Thieu, pour des raisons purement budgétaires selon Benoit Friart, ardent défenseur des privatisations depuis son accession aux rennes de la commune. Ce dossier est  » dans ses cartons » depuis ce moment, mais si ils ont tardés à les quitter, c’est qu’il y avait parmi le personnel occupé à ces moments, des personnes qui lui sont proches dont entre autres, l’épouse d’un de ses conseillers.                                                                                                         Et nous mettons pour mémoire, l’intervention de notre conseiller Marcel Couteau en date du 26 septembre 2007 à ce sujet.

Depuis lors, ces personnes sont retraitées, dès lors l’idéologie libérale peut s’appliquer !  Il  n’empêche pas cependant que les bâtiments de Mignault et de Gottignies sont exclus de ce plan de  privatisation, et comme par pur hasard, ceux-ci sont entretenus par une seule et même personne.  Tant mieux pour elle, mais n’est ce pas là encore une forme de copinage ?

Mais pour revenir au fond du problème: Opération financière servant à diminuer les coûts  pour des raisons budgétaires  !!

Le cahier des charges pour le marché avance une somme de 165.000€ tvac pour le nettoyage des bâtiments communaux. A cette somme, il faudra cependant encore ajouter +/- 40.000€ pour Mignault et Gottignies. Or, si l’on examine le compte communal 2013, la dépense globale  de nettoyage des bâtiments s’est élevée à 158.974,92 €  et le budget 2015 avait été voté avec une somme de 178.459€   On s’interroge dès lors sur  » la bonne opération financière » !

Et que dire des conditions de ce marché ??

- Nulle part nous ne voyons l’indication d’une période de  » non-licenciement », même pas un  minimum.

-  » l’ex-personnel communal « ! sera-t-il affecté au nettoyage exclusif des bâtiments communaux ou sera-t-il envoyé là où son nouvel employeur le décidera ?

Pas mal d’ombre subsiste dans ce dossier, d’autant plus que le Directeur financier a été mis dans  » l’impossibilité de rendre un avis de légalité sur le dossier »

Et que penser lorsque le Bourgmestre parle de  » raison budgétaire » ?

A nouveau nous lui reprochons un double langage sur le sujet. Un devant le conseil communal et un autre dans la presse, souvent bienveillante à son égard. Nous reprenions dans ces colonnes en date du 30/12/2014 un article de presse où Benoit Friart déclarait à propos du budget 2015 «  un déficit qui devrait être résorbé« , «  63.000€ grâce au saut d’index »

Pour lui, dans la presse, il n’y a pas de problème financier. Et pourtant !! Mais où sont les causes ? Ce n’est pas le personnel de nettoyage qui met à mal les finances de la Ville, mais le cancer financier est du à leur folie des grandeurs en investissements démesurés pour une cité de 8.000 habitants. Voyez le coût de la RCA, supporté par les finances communales.

Et que deviendra à court et moyen terme le coût de cette privatisation ? C’est de bonne guerre de remettre un prix intéressant pour prendre le marché, se servir un certain laps de temps du personnel en place pour s’habituer, se mettre au courant et par après……embaucher du personnel  » polonais ! » et augmenter les prix.

Et avec cette firme privée, les locaux communaux et en particulier les écoles communales de Thieu et de Ville-sur-Haine pourront-elles bénéficier des mêmes disponibilités du personnel de nettoyage pour assurer les gardes de midi ? Nous en doutons….

Il est évident que nous votons contre ce point. Notons aussi l’absence de Anne Lévie et Gérard Maistriau (  CdH) et le mutisme total de la presse sur ce point.

Les autres points ont été voté à l’unanimité sauf la modification des statuts administratif, pécuniaire et du règlement de travail de la Ville où nous nous abstenons vu le protocole de désaccord des syndicats.

Par contre, un dernier point de ce que nous qualifierons  » la saga de la cimenterie » est à nouveau abordé. Nous y reviendrons plus en profondeur dans les prochains jours.

4 réflexions au sujet de « Compte rendu du Conseil communal du 2 Février 2015 par Marcel Couteau et JP Duval »

  1. Pauvre conseil communal
    Nos conseillers sont fatigués… Le carnaval leur donnera sans doute du tonus…
    A bientôt pour nous conter les belles aventures de notre régie ….

  2. Vous vous trompez cher Monsieur, TOUTES LES DEPENSES SPORTIVES AU ROEULX ne coûtent RIEN dicton célèbre de l’Echevin des Sports……Toujours la formule pour rire……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>