NOTRE BLOG, POUR INFORMER ET DEBATTRE AVEC NOS CONCITOYEN(NE)S

Il est évident que cela dérange  le député MR, le Bourgmestre Benoit Friart. Il ne veut pas de la transparence dans sa gestion des affaires publiques.

Lors de la présentation des voeux, il n’a pas hésité à dénigrer notre moyen d’information et d’échanges. Pour lui, notre blog est un tissu de mensonges, mais sans pouvoir citer un seul exemple de cette affirmation.

C’est une raison de plus pour nous de continuer notre publication et d’entretenir ainsi un dialogue entre nous.

A PROPOS DE LA LETTRE DU PRESIDENT HONORAIRE DU CPAS  J. RAMLOT.

Très pertinente, dans la défense de l’autonomie du CPAS dans sa gestion, y compris dans l’utilisation de ses locaux.

Ayant constaté une inscription budgétaire «  Aménagement des locaux pour l’ONE », nous l’avons interrogé lors du conseil communal : «   Qui a décidé l’expulsion de l’ONE ? »  » Pourquoi ? »   » Qu’allez-vous faire  avec le local ? »

Autant de questions restées, comme d’habitude, sans réponses……

Le chef décide, sans consulter le CPAS, et nous, mandataires communaux, n’avons pas à savoir.

Il en est de même avec la désignation de Madame Charpentier au bureau permanent du CPAS, le Chef décide, alors que c’est le conseil du CPAS qui doit élire les membres de ce bureau !!

Quand à l’espoir de certains de nos lecteurs de voir le bourgmestre répondre à la lettre de Monsieur Jean Ramlot, qu’il ne se fassent pas trop d’illusions……Le bourgmestre ne répondra pas  !!  Pourtant les faits sont là, mais le député-bourgmestre n’aime pas le débat, la démocratie et encore moins la transparence.

A propos du huis clos des réunions du CPAS

Ceci est une obligation légale, et on peut l’admettre en ce qui concerne les interventions individuelles du CPAS

Par contre, on ne peut que déplorer ce huis clos lorsqu’il s’agit de questions d’ordre général ( gestion, investissement…)

Comparaison entre la gestion communale et la gestion du CPAS

Au CPAS, les conseillers ont accès à tous les dossiers et trouvent réponse à toutes les questions. Les interventions au conseil sont reprises dans les PV.

Au niveau commune, c’est tout le contraire. Aucune transparence et bien des difficultés pour obtenir des informations.

La nouvelle Présidente du CPAS.

Je suis persuadé que Martine Paternostre, avec la collaboration de la directrice générale Madame Malfroot, formeront une solide équipe, même si Benoit Friart a judicieusement disséminés ses pions au bureau permanent. Nous espérons qu’elles mettrons tout en oeuvre pour faire respecter le CPAS, son autonomie et la libre disposition de ses locaux. Il n’appartient pas au bourgmestre-député MR, d’expulser l’ONE de ses locaux. Cette décision ne peut venir que du conseil du CPAS.

Héritage de Mlle Breysens

Martine Paternostre, avec le soutien de Maryline Malfroot auront à coeur de réaliser l’objectif de ce leg, à savoir, pour le home St Jacques et construction de maisons pour pensionnés.

Regrets

Lors de la présentation des voeux par le collège communal, on ne peut que déplorer que pas un seul mot pour remercier et féliciter les membres du CPAS, de la Maison de repos. Il est vrai que pour le MR Benoit Friart, le social dérange

Espérons qu’en mai 2019 la population laborieuse infligera aux partis traditionnels , et plus particulièrement au MR une cinglante défaite.!!

A propos de notre élu Alternative Grégory Lucas.

Il fait honneur à son mandat de conseiller communal. Le député-bourgmestre a en lui un adversaire compétant et redoutable, Benoit Friart n’hésitant pas à le traiter  » d’écolo-communiste » !!!

Au plaisir de lire vos commentaires, et toujours disponible pour répondre à vos questions et remarques.

Au cours de cette mandature, il est évident que notre amie Laurence Rassart prendra ma succession.

Merci à celles et ceux qui ont pris des nouvelles de ma santé. Je serai en pleine forme pour le conseil communal du 11 février....

Marcel Couteau

 

Quand Benoit Friart bafoue l’autorité du CPAS dans la gestion de son patrimoine

Nous portons à la connaissance de nos lecteurs la lettre envoyée au Député-        Bourgmestre, ainsi qu’aux conseillers communaux  qui montre bien combien le      Bourgmestre Friart  fait passer ses intérêts touristiques ( qui vont de pair avec les   intérêts de la Brasserie Friart) au détriment du rôle social qu’a toujours et que doit  toujours jouer notre Hospice Saint-Jacques

Gottignies , le 5 janvier 2019

Monsieur le Député-Bourgmestre,                                                                                     

Madame la présidente du CPAS, Madame et Messieurs les Echevins, Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux,

Mesdames et Messieurs les Conseillers de l’Action Sociale,

 

En ce début d’année et en ce début de mandature politique, je vous présente mes meilleurs vœux. Je vous souhait e, ainsi qu’à vos familles, Joie, Santé, Bonheur et la réussite de tous vos projets.

Un éditorial de Francis Van de Woestyne dans la Libre Belgique au mois de décembre 2018 : « Qui se soucie encore de l’intérêt général ? » m’a paru très intéressant .

« Ce sont deux mots, simples, qui, mis ensemble, devraient constituer l’objectif ultime de toute action politique: intérêt général c’est -à-dire la recherche du bien-être pour le plus grand nombre de citoyens ». N’est-ce pas un magnifique projet à réaliser?

C’est ce que je vous souhaite pour les six ans à venir.

La Participation Citoyenne prônée dan s les projets du groupe IC m’invite à porter à votre connaissance deux points du programme qui me touchent particulièrement .

LA PETITE ENFANCE

« Réfection des locaux destinés à l’ONE »

Mais n’est-ce pas un beau projet? Ce gui n est pas dit et que ia toute grosse majorité des citoyens ignore c’est qu’il s’agit purement et simplement du déménagement de l’ONE  de l’Ancien Hôpital Saint -Jacques vers un local communal. La première démarche de notre Député-Bourgmestre remonte au premier semestre 2017 en proposant le local ORES et cela à l’insu de la plupart des mandataires et de la population .

Pourquoi ne pas donner une information complète ?

Ce projet entraînerait une perte de revenus locatifs pour ie CPAS  et une dépense supplémentaire pour la Commune (construction pour assurer l’espace nécessaire  …). Quelle est l’estimation financière pour la réalisation de ce projet ? Cela répond-t-il à une demande de !’équipe locale et régional e de l’ONE? C’est NON.

On ne peut comprendre où est l’intérêt général de ce projet . Ce projet semble être lié directement au deuxième point .

LE TOURISME

« En 2020, mise en place d’une grande exposition sur le thème de la rose dans le cadre du Royal Concours International de Roses Nouvelles  du Roeulx  et  du Congrès  de la  World Federation of Roses Societies qui exceptionnellement se tiendra dans notre pays »

Pour information , environ 40 pays font partie de cette fédération qui organise tous les 3 ans un Congrès. Il n’y a pas de congrès en 2020 en Belgique , ni ailleurs . Le dernier a eu lieu au  Danemark (Copenhague) en 2018 et le prochain se tiendra en Australie {Adélaïde) en 2021.

Pour être complet, une convention régionale se tiendra à Bruxelles en juin 2020. Pourquoi déformer l’information ? Que cache +on ? Quel est l’objectif recherché ?

,Alors pourquoi cette volonté de mettre l’ONE hors de l’Ancien Hôpital ? N’est-il pas possible d’organiser activités, expositions sans nuire aux diverses associations à caractère social, ONE, Croix Rouge, le yoga, cercle horticole… mais aussi les propres activités sociales du CPAS.

 N’y-a-t -il pas l’espace nécessaire (partie de grande salle, chapelle, greniers de Saint -Jacques et même la maison de repos…) pour répondre à une demande sans hypothéquer le fonctionnement et le caractère social du CPAS ?

L’ONE a toujours marqué une souplesse de fonctionnement pour permettre les activités dans la grande salle.

La pauvreté est- elle en diminution ?

L’espace nécessaire au fonctionnement social est en constante augmentation et, en définitive , n’appartient-il pas au CPAS lui – mêm e, le propriétaire des lieux, de gérer son patrimoine et ses activités ?

HOPITAL SAINT-JACQUES

Pour rappel la fondation de !’Hôpital en 1202, !a congrégation des Augustines en 1625,l’hospice civil et le bureau de bienfaisance en 1796, la Commission d’Assistance Publique{CAP) en 1925 et enfin le CPAS en 1976 avec sa loi organique ont toujours eu pour mission !’aide aux pauvres, aux indigent s, aux malades….

Le CPAS avec sa personnalité juridique, propriétaire des bâtiments est géré par son Conseil de l’Action Sociale; la Commune étant le premier niveau de tutelle.

Saint-Jacques est donc le lieu exceptionnel d’une continuité de !’HISTOIRE SOCIALE pendant plus de huit siècles. Le CPAS ainsi que les activités à caractère social ont bien leur place dans, cet Ancien Hôpital Saint-Jacques.

L’acte de fondation du Seigneur Eustache IV en  1202 se  termine  par cette  clause : « que  ni moi, ni mes successeurs, ni l’abbé, ni personne autre poura retirer ni autrepart divertir ce bénéfice donné de moi et de Bauduin mon Bailli de cest hospital en forme daulm one et affin que tout  ceci soit  ferme et  stable  j’ai fait apposer mon See/  et  sous signés de tesmoins………………….. « 

N’avons-nous     pas un devoir de mémoire à maintenir cet Ancien Hôpital Saint-Jacques dans la continuité de !’Histoire Sociale ?

Je vous souhaite bonne réflexion, ayez votre liberté de pensée, de paroles et d’action s dans la réalisation de votre mandat afin d’oeuvrer à l’intérêt général  de la populat ion . Je vous remercie.

Jean Ramlot, Président honoraire du CPAS du Roeulx

rue du Mont coupé, 29

7070 Gottignies

VOEUX 2019

Nous présentons à tous nos lecteurs, intervenants, nos meilleurs voeux pour 2019. Nous leurs souhaitons surtout une bonne santé.

Mai 2019 verra une nouvelle fois, les citoyens devant les urnes. Nous leurs souhaitons d’être clairvoyants et réfléchis.  Pour rappel,  le député bourgmestre actuel  représente toujours bien le gouvernement MR – NVA, quoiqu’il en dise. Il vote régulièrement les coups de sabre que le gouvernement Michel- DeWever donnent dans vos revenus. Ils promettaient  une diminution de notre électricité !!!  Voyez ce qu’il en est…. Des Jobs, jobs, jobs…….des contrats à durée déterminée et précaire oui, mais d’autres emplois….on attend etc……