COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAL DU 4/09/2017 de la VILLE DU ROEULX par Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval

Information

Remarque : Le Collège communal (Bourgmestre et Echevins) s’étant octroyé les pleins pouvoirs de décision des marchés inférieurs à 25.000€, les dossiers ci-dessous nous seront donnés à titre informatif:

Remplacement des châssis de la cure du Roeulx : estimation : 12.353,60 €

Remplacement des châssis du Service Travaux : estimation : 12.644,50 €

Remplacement des châssis appartement Ville-sur-Haine : 14.641 €

Ces prix sont TVAC.

 

Marché financier 2017

Ce marché concerne les emprunts  de la Ville pour un montant estimé à 2.438.837,80€ et pour le CPAS pour 93.000€

Nous remarquerons dans ce marché une somme de 330.000€ pour  » Réaménagement de la Place de Thieu » ??

Nous posons la question de savoir ce qu’est  » la Place de Thieu » ??  Place Hardat ?  Place des Aulnois ?   NON…..

Il s’agit en fait du déplacement du Monument aux Morts des Deux guerres, situé face au parvis de l’Eglise  St Gery.   Le déménagement de  ce monument  n’a aucune raison sécuritaire, mais sert uniquement à améliorer une visibilité pour des constructions et sortie de garage appartenant au notaire Debouche.

Notons encore dans ce marché financier un subside extraordinaire de 215.200 € pour la Régie communale autonome…….

Finances.

Fabriques d’églises:

Saint Nicolas Le Roeulx   subside extraordinaire de 2.000€ accordé par la majorité IC. Dotation communale ordinaire de 25.367,12 €

Saint Lambert de Ville-sur-Haine   Recette de 13.891,9€ avec une dotation communale de 10.535,8 €

Achat d’une parcelle de terrain   Ce point est reporté à un prochain conseil.

Achat de mobilier urbain   Prévision de 29.747 €  Cette dépense s’inscrit dans la perspective du Mémorial Price à Ville-sur-Haine.

Aménagement d’un local  » pour les associations »   Encore un titre bien trompeur, car durant la discussion, le conseiller Bombart soulève la question de savoir si l’aménagement de ce local ( +/- 56.000€) sera pour toutes les associations, l’échevin Wastiau répondra que ce sera pour les scouts.  Nous ne voyons pas pourquoi l’aménagement de cet ancien local communal du Patro ne peut profiter à toutes les associations de notre entité.

Acquisition par la Ville  d’un immeuble à appartements,  situé au coin de la rue Nivelloise et de l’avenue Albert Ier.

Nous vous reproduisons la délibération qui nou sest soumise, ainsi que l’avis de la Directrice financière. Vu le manque de réponses à nos diverses questions, nous nous abstenons sur ce point.

Point déposé par les conseillers communaux Alternative : Bombart, Couteau, Duval : Site de la cimenterie de Thieu

Devant les conclusions d’analyses de sols de la société Envirosoil, conclusions qui confirment nos affirmations anciennes et qui n’ont jamais été prises au sérieux, par cette majorité I.C., cette majorité, prise de panique décide, en date du 17 OCTOBRE 2016 d’ester en justice et de confier à Maître Reynders le soin de défendre les intérêts de la Ville.

Près d’un an s’est écoulé et nous espérions que le conseil communal soit tenu informé des appréciations de l’avocat et de son avis sur le poids juridique des arguments avancés par la Ville.

Pour seule réponse, on nous rétorque que : «  Rien à signaler, Maître Reynders attends les résultats de la mission confiée à IGRETEC lors du conseil communal du 03/07/2017″ Cette mission : « Réalisation d’une étude de caractérisation de risque sur le site de l’ancienne cimenterie de Thieu. »

La Ville n’a-t-elle pas d’arguments à fournir à son avocat ?

Que fait-elle des résultats d’analyses effectuées  sur ce site par la firme Envirosoil ?

Ces analyses n’ont-elles rien révélés ??;…..Oh que si pourtant……

Quelle complicité ou duplicité de la majorité communale dans ce dossier archi-pollué, tout autant que la partie du site analysée par Envirosoil..

De plus, cette nouvelle étude est très orientée. En effet, dans les clauses techniques pour cette nouvelle étude, on peut lire dans le contenu de la mission :  » Etant donné la nature historique de la majorité de la pollution, une étude simplifiée des risques……..etc.. » L’objectif de cette étude de caractérisation devrait être de déterminer l’origine, la nature et l’importance de cette pollution.. L’étude d’Envirosoil avait d’ailleurs montré la présence de polluants qui n’ont rien à voir avec une activité cimentière.

Venir qualifier cette pollution de majoritairement historique est un préjugé qui peut orienter l’étude.

De plus, si la pollution est historique ( article 2 du décret sol)  il s’agit d’une pollution du sol causée par une émission, un événement ou un incident survenu avant le 30 avril 2007, rendant ainsi le règlement des problèmes plus souple.

Quelle manipulation du collège échevinal de la Ville du Roeulx. On oublie les pollutions, mais surtout on oublie  les nouvelles pollutions amenées dans les terres de remblai et révélées par Envirosoil.

Plus de responsabilité de l’IDEA, de la Région wallonne et de l’entrepreneur dans ce dossier, qui a déjà coûté plus de 1.300.000€ à la collectivité, ainsi qu’une nouvelle demande pour la dépollution en date du 18 mai 2016 auprès du Ministre Di Antonio.

Nous entendrons même durant ce débat, le bourgmestre et son échevin Formule déclarer  «   vous voilà encore avec la cimenterie, vous en avez fait perdre de l’argent à la Ville »

Il est vrai que sans notre vigilance, la société Baio construisait 40 maisons avec potager, il payait 950.000€ par tranches,  et la Ville ou la Région wallonne prenait en charge pour 1.250.000 € les travaux d’aménagement de la voierie.

Friart et Formule ne se souciaient guère de l’état sanitaire des terrains potagers et de la santé des futurs habitants.

Il est que l’échevin Formule, en homme pour une fois prévoyant, nous rétorque qu’il y a la construction d’une future polyclinique sur le site. Construction, soi dit en passant , faite sur un site classé patrimoine Unesco, dans des conditions bien particulières.

Le bourgmestre allait clôturer la séance publique, sans aucun mot pour le sort de l’école de Gottignies.

Nous demandons donc des précisions quant à la rentrée scolaire des implantations communales. Nous avions eu vent ( voir les commentaires parus sur ce blog) de la fermeture de l’école de Gottignies et surtout d’une consigne envoyée par SMS  prévenant les parents de la fermeture de cette implantation au 30 septembre. Ce que l’échevin Formule et le bourgmestre Friart démentiront. Hélas pour eux et leurs mensonges, des parents étaient présents dans la salle et nous ont bien confirmé ces envois.

 

Prochain conseil  le 14 octobre .