Que se passe-t-il dans notre Entité ??

 

Pour certains, tout va très bien Madame la Marquise…………Surtout pour ceux qui profitent de la politique deux-poids, deux-mesures appliquée dans les faits et gestes du député-bourgmestre- brasseur -MR  Benoit Friart, et ce au travers de sa gestion plus que personnelle d’une administration publique.

Nous avons à plusieurs reprises révélé sur ce blog, des faits confirmant ces propos.

Son engagement en politique, c’est certes  servir au passage sa Saint Feuillien, mais surtout faire fructifier ses affaires, être au service de certains de ses copains, et tant pis pour les nuisances comme la mobilité dans la Ville, dont les problèmes sont liés à son développement immobilier non réfléchi.

Et nous pouvons aussi relever d’autres faits de  » partisannerie », de parti-pris…..

Le monument de Thieu

Dédié aux combattants thiérois des guerres 14/18 et 40/45, ce monument mis en place en 1964 est maintenant devenu gênant !.

Alors qu’il a connu le recueillement de plusieurs générations,qu il a connu le charroi de nombreux camions de plus de 20 tonnes allant et quittant la cimenterie de Thieu, voilà qu’aujourd’hui, par  » ordre de police » selon le bourgmestre Friart, il doit être déplacé…..

Un faux prétexte….  Posons-nous la question de savoir pour qui ce monument est gênant ?  S’est-on posé la question lors de l’attribution d’un certificat d’urbanisme à un notable du Roeulx, pour des appartements de  » haut-standing »  si la sortie des garages juste dans le virage devant ce monument, ne présentait pas un risque de danger potentiel ?

Maintenant que l’opération immobilière est terminée, il ne reste plus qu’à envisager  » le dégagement du monument » à charge de la collectivité….

Entre copain ou coquin!!!!!  on ne se refuse rien……….

Les sentiers communaux.  ou  de Benoit Friart 1er à Benoit Friart II…..

Personnellement, j’ai connu l’arrivée d’un  » second prince » au Roeulx, en la personne d’Aldo Vastapanne, à qui Benoit Friart Père avait donné le feu vert pour empêcher toute circulation dans les sentiers communaux traversant le Bois de la Haye du Roeulx.

Grâce à notre action, ces rideaux de fer barbelé avaient dû être enlevés.

Il semble bien qu’aujourd’hui, Benoit Friart II  ne respecte pas à son tour la loi sur les sentiers communaux.

Il faut savoir qu’un sentier communal repris à l’atlas des sentiers communaux ne peut être supprimé que par décision du conseil communal ( éventuellement avec enquête commodo-incommodo) approuvée par la députation permanente. On est loin du compte………

Permis de bâtir.

Nous rejoignons avec ceux-ci le problème de mobilité.

Avec sa société Immo-Corrib, dont il est le gérant, le bourgmestre Friart autorise ses constructions et appartements sans parking………C’est aussi un deux poids, deux mesures……..Croyez bien que c’est aussi et surtout pour cela que B. Friart s’est lancé en politique. Beaucoup sont tombés dans son piège «   Intérêts Communaux » et se sont faits avoir par son sourire et sa Saint Feuillen

Administration communale.

En ce qui concerne  » des comportements inappropriés » de certains agents administratifs, dénoncés par quelques-uns de nos lecteurs, nous ne pouvons répondre que cela relève de la responsabilité du Collège et en premier lieu du Bourgmestre.

En sachant toutefois que le Directeur général a aussi droit à sa  » pause cigarette »,  sans Saint Feuillen.!!!!!!!!

 

 

Marcel Couteau