Quand Benoit Friart essaie encore de dissimuler………..

Nous reproduisons ici  le paragraphe paru dans la DH de ce jour, où Benoit Friart à nouveau essaie  de dissimuler la vérité.

A propos de l’intervention de notre conseiller Marcel Couteau sur la demande du groupe Alternative de faire les forages au moins jusqu’au niveau initial de la dalle, soit bien plus d’un mètre, Benoit Friart déclare à la presse que c’est du ressort d’Envirosoil.

COMPLETEMENT FAUX…….   Envirosoil travaille sur base d’un cahier de charges établit par la RCA, dont le bourgmestre et la quasi entièreté de son collège communal font partie…… Que veut-il encore cacher ????   Il aurait été si simple de suivre notre recommandation de forer jusqu’à bonne profondeur, pour enlever tous soupçons….Au lieu de cela, il s’incruste dans son déni, renforçant par la même occasion notre suspicion de fraude aux subsides.

Tant pis Monsieur Friart, mais nous continuons notre lutte pour la recherche de la vérité……

Cimenterie de Thieu L’ancien Bourgmestre Albert Tesain dévoile……..

La DH de ce jour publie une mise au point intéressante aux propos bien souvent colportés par la majorité actuelle.

Il a entièrement raison….L’intention de son ancienne majorité était de faire de ce site un endroit paisible pour les citoyens de Thieu.  Les projets immobiliers du Bourgmestre-brasseur, couplés avec ujn égo surdimensionné et qui sait peut-être aussi  » quelqu’ ambition personnelle familiale ! » en ont décidés tout autrement, avec les conséquences que nous connaissons.

 

Encore, et toujours, à propos du site de l’ancienne cimenterie de Thieu.

 

Nous reproduisons ci-dessous  la lettre que nous avons fait parvenir au Collège communal ce 09 novembre 2016, demandant l’extension des forages au terrain de football et nous en expliquons les causes ( détournement de subsides de leur destination).

Et quelle n’est pas notre surprise d’apprendre que ces forages auraient déjà eu lieu, mais à faible profondeur, ce qui ne prouverait RIEN, car la couche de laitier et les éventuels détritus se trouvaient en deçà d’1 mètre.

Pourquoi encore une fois noyer le poisson ?  Si le Collège était droit dans ses bottes et correct, pourquoi ne pas prouver leur bonne fois en demandant ces forages à la profondeur que nous demandions, depuis belle lurette…..

lettrecollègeforageterrainfoot112016

Couteau Marcel                                                             Le Roeulx, le 09  Novembre  2016

25, rue de la Victoire

7070 Le Roeulx

Tél. 064/65.02.37.

GSM. 0496/837.269.

                                                                               Collège communal de

                                                                                 La Ville du Roeulx

 

 

 

Concerne : Terrain de football de Thieu

 

 

Monsieur le Bourgmestre,

Madame, Messieurs les Echevins

 

 

 

Nous tenons à nouveau à vous rappeler que la Ville a obtenu deux subsides de la Région Wallonne, pour un montant global hors tva de 165.447,54 €, destinés à l’évacuation des décombres et de «  l’épaisse couche de laitier profond », à l’emplacement de ce terrain.

Ce qui faisait dire au Ministre Antoine, dans son courrier du 29 Novembre 2009 : «  que ces évacuations formeraient une cuvette, préfigurant les gradins futurs ».

 

Depuis des années nous vous interrogeons sur l’utilisation de ces deux subsides.

 

Ont-ils réellement servi à évacuer, ce pourquoi ils ont été attribués ?

 

Nous en doutons fortement…..

 

Nos soupçons découlent de plusieurs constatations, à savoir :

  • À la moindre pluie, le terrain n’est plus perméable.
  • Des réponses de l’Echevin des sports à nos interrogations : «  il faudrait perforer et amener plusieurs tonnes de sable »
  • Qu’au lieu d’une cuvette, nous avons un monticule !
  • De votre refus de profiter de la présence d’Envirosoil sur le site, pour demander des forages sur le terrain de football, comme suggérés par nous.
  • De la déclaration du Bourgmestre à l’ancien conducteur des travaux de la Ville, Monsieur Bayens, qui avait «  osé » demander à la firme Wanty, lorsqu’il a  vu l’état du terrain de football, les bons des camions ayant soi-disant évacué les décombres et le laitier profond. A savoir : « Vous n’étiez pas à notre service, vous n’avez pas à vous mêler de ça » ! Personne que vous avez licencié depuis.

 

Et aujourd’hui, faisant suite aux résultats de l’étude d’Envirosoil révélant les pollutions anciennes et nouvelles, la RCA a sollicité de cette même société une étude complémentaire pour le terrain de football,  en limitant la profondeur des forages à un mètre !

 

Pourquoi se limiter à cette profondeur ?

Pourquoi ne pas en profiter, pour être rassuré sur l’évacuation réelle ou pas des décombres et du laitier ?

Nous demandons instamment au Collège  échevinal, ( dont nous rappelons que trois de ses membres font partie du conseil d’administration de la RCA), d’intervenir auprès de celle-ci pour que les forages soient effectués plus en profondeur, infirmant ou confirmant ainsi nos interrogations.

 

En l’absence de cette demande du Collège, il sera tenu collectivement, responsable, voire complice de détournement de subsides de leur destination initiale.

 

Demain, en lieu et place du Collège, d’autres instances de pouvoir, tant judiciaire que politique, pourraient exiger de tels forages en profondeur.

 

Vous ne pourrez plus alors dire «  que vous ne saviez pas » !

 

Par contre, si ces forages ont lieu et qu’ils confirment nos soupçons, le maître d’œuvre et l’entrepreneur pourraient être tenus pour responsables

 

 

 

Avec nos remerciements anticipés, pour la suite positive réservée à notre demande, veuillez agréer Monsieur le Bourgmestre, Madame, Messieurs les Echevins, nos salutations.

 

 

 

 

Les conseillers communaux Alternative

 

 

 

 

 

Gery Bombart                               Marcel Couteau                        Jean-Pierre Duval

 

 

 

 

A propos du conseil communal du 21 novembre

Bon nombre de nos lecteurs nous questionne à propos de l’absence à l’ordre du jour  de ce conseil, d’un point relatif aux événements qui se sont déroulés au cimetière du Roeulx.

Que l’on se rassure, le groupe Alternative, c-a-d le conseiller Bombart (PS)  et les conseillers UDP  Couteau et Duval, ont transmis au Collège une demande d’inscription de ce point. Nous espérons que celui-ci ne trouvera pas encore une  » excuse » pour l’ignorer, voire pour en parler de manière détournée, noyer le poisson comme cette majorité sait si bien le faire.

Pour éclairer ceux qui ne le savent pas, nous rappelons ces malheureux faits.

Plusieurs familles ont eu la mauvaise surprise de voir les tombes de leurs proches profanées. En effet, peu avant la Toussaint plusieurs sépultures ( 7 ou 8 selon nos informations)  ont carrément disparus du cimetière du Roeulx.

Nous demandons au Collège des informations sur les causes ayant aboutis à ce état de fait plus que déplorable et inadmissible. Nous nous joignons d’une part à la tristesse de ces familles déjà éplorées et marquons toute notre indignation à ce manque de respect.