Vous nous écrivez….Nous vous répondons…Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval

Vous êtes de plus en plus nombreux à visiter le site de l’UDP, merci et aussi surtout pour la richesse de vos contributions écrites.

Nous y trouvons là une belle source d’encouragement à notre action entreprise pour vous informer au mieux et agir au niveau communal.

Faites connaître notre blog parmi votre famille, vos amis, vos connaissances…Cela est plus que nécessaire pour briser la lourde chape de plomb imposée par le député-bourgmestre-brasseur-agent immobilier MR  Benoit Friart et sa gestion plus que personnelle de l’administration communale..

A PROPOS DES DEUX MESSAGES DU 23/10

MM Couteau et Duval, 1/ Je viens de lire les commentaires du ministre suite aux interventions de MM Prévot (PS) et Desquesnes (cdh)Merci de leur faire parvenir le message de 2016 d’un de vos lecteurs

commentaires pour D Antonio,

En effet, il y a un monde de différence entre la plupart des prétendus conseillers CdH et leurs dirigeants que vous citez. Je ne pense pas que c’est suite à une de leurs initiatives que le Député  CdH François Desquesnes  est intervenu lors d’une séance parlementaire auprès du Ministre Di Antonio sur le dossier du site de la cimenterie. Nous vous rappelons la lettre contresignée par la présidente du CPAS  » étiquettée CdH  » ,  très docile aux injonctions de Benoit Friart, et demandant un nouveau subside pour faire face à la pollution révélée par l’étude d’Envirosoil. On comprend pourquoi le sieur Friart a préféré cette présidente au président sortant, beaucoup moins  » malléable » lui.

Le CETA.

Nous lisons dans la Nouvelle Gazette  la position du MR, homme d’affaires Benoit Friart. Là encore, nous n’avons aucune réaction des conseillers dit CdH du Roeulx, bien peu enclins à oser contredire leur chef de file MR. Ils le laisse allègrement vanter et défendre en long et large le CETA, version première mouture…..

Déroulement du conseil communal du 17/10

Un de nos correspondants ayant assisté à ce conseil souligne très bien le comportement désinvoltes de certain(e)s conseiller(e)s de la majorité MR-CdH. Pour eux, une ffois la liste de présence signée, la séance peut être levée.

Mais c’est ce type de mandataires défaillants que Benoit Friart aime. De cette manière, il est tranquille pour affirmer sa gestion plus que personnelle de l’administration communale.  Bien sûr, il les fait  de temps en temps  » travailler » en leur donnant une délibération à lire, mais ont-ils réellement pris connaissance de ce qu’ils lisent ?

Il est évident que dans le dossier cimenterie, aucun conseiller de cette majorité n’a pris connaissance de l’entièreté de ce rapport. Nous, les 3 élus du groupe Alternative, sommes en possession de ce rapport  et n’hésitons pas à solliciter les éclairages de personnes qualifiées dans les problèmes de pollution. Soulignons aussi  que notre conseiller JP Duval est chimiste de formation et que durant toute sa carrière professionnelle en industrie papetière, il a bien souvent été confronté à ces soucis en temps que responsable d’usine.

Départ du Directeur financier.

En effet, il quitte la Ville du Roeulx pour La Louvière. Son départ est prévu pour le premier décembre. Il paraîtrait qu’une des raisons est le climat régnant au sein de l’administration communale. Le collège aurait d’ailleurs été mis au courant de ces (ses)raisons.

Ambiance  !

A tort ou à raison, bien souvent le Directeur général est mis en cause.

Il faut cependant savoir que tout comme le Directeur financier, le Directeur général a ou devrait avoir toute son autonomie. Ne perdons pas de vue que le Directeur général est le Chef du Personnel.

Ces deux postes responsables ( Directeurs  général et financier) sont très importants dans la gestion d’une administration publique telle qu’une ville ou commune.

Cette gestion, tant générale que financière doit être tout à fait différente d’une gestion privée, où seuls les intérêts privés comptent ( telle qu’une brasserie…..).

Là, le patron est le seul maître à bord. Pas de comptes à rendre , pas de concertation, il impose. Vous n’êtes pas d’accord, la porte est là et il y a foule devant pour prendre votre place….

Voilà la conception voulue par Benoit Friart pour sa gestion communale. Alors, pour nous le Directeur général n’est pas le seul responsable. Benoit Friart y porte sa grande part de responsabilités. Et cette ambiance, voulue, porte la marque de la philosophie du MR  en général…….Diviser pour régner…..

Politiciens…tous pourris !!!!

Certes il y a beaucoup de  » pourris » en politique, surtout parmi les  » affairistes » qui ont investi le creneau pour faire fructifier leurs affaires privées.

Et pourtant, c’est vers eux que l’électeur porte sa voix !! Allez comprendre….

Bien sûr, bien souvent ils ont la faveur des médias, qui sont à leur service pour vendre et louer leur politique. En plus, au Roeulx, c’est de notoriété publique, on n’a pas soif…… Bien sûr, on ne vous dit pas que les boissons sont fournies par   » L’Entrepôt », et que les factures sont payées par l’administration communale.

Tout cela engendre le dégoût de la politique, on ne va pas voter, on vote nul…Avec comme résultats !! Ce qui fait les affaires de ces politiciens, qui peuvent ainsi poursuivre leurs combines… » Les dégoutés s’en vont, restent les dégoutants »….. Mais si tous les dégoutés se servaient de leur bulletin de vote comme une arme, pour un changement de cap, les pourris pourraient alors être évincés.

Ne pas voter, c’est renforcer le pouvoir en place. Ainsi, en 2012, si les abstentionnistes aux élections communales avaient voté pour notre  liste Alternative, nous aurions pu avoir 2 élus en plus…

On doit encourager les gens à aller voter, à se prononcer réellement. Et pour ne pas voter  » idiot », de se tenir informé de la gestion communale et de ne pas attendre la campagne électorale. Nous essayons avec notre blog UDP de voir tenir informé au plus près de la gestion communale.

Lorsque nous entendons  » Tous pourris », nous ne sommes pas d’accord avec ces propos. Nous ne mangeons pas de ce pain là. Il faut d’ailleurs un certain courage politique pour défendre les valeurs humaines faites de solidarité et de justice sociale, qui sont les nôtres dans ce monde et ce système corrompu, et nous ne sommes pas les seuls.

Il faut que les dégoutés agissent, interviennent sur le terrain politique.

De Marcel Couteau au message de E.L.

Mouvement citoyen !  Pourquoi pas ?

Avec mes compagnons, je suis preneur.

Toute ma vie militante a été imprégnée de cette soif de rassembler, or les convergences sont de plus en plus fortes face aux injustices multiformes qui prennent une ampleur inhumaine grandissante.

L’humanité est en recul, la vie est sacrifiée au veau d’or, y compris dans notre entité ( spéculation immobilière, intérêts privés, copinage…)

Il est temps que les gens, comme E.L. sortent du bois pour ENSEMBLE préparer des  » lendemains qui chantent ».

Alors, E.L. sous le sceau de  » confidentialité », si nous prenions contact :  Marcel Couteau, 25 rue de la Victoire Le Roeulx  064/65.02.37. J’attends avec impatience votre coup de fil, votre visite pour un échange de vue, pour créer les conditions pouvant déboucher sur un vaste mouvement ou Alternative citoyenne en vue de l’échéance 2018.

 

 

 

 

 

CIMENTERIE DE THIEU

Avant la publication du PV  du dernier conseil communal de ce 17/10, n nous nous permettons de reproduire un avis déjà publié, d’un de lecteurs en Mars 2016. Au vu des conclusions de l’étude du sol, celui-ci prend encore plus de pertinence, c’est pourquoi nous le reproduisons à nouveau
Objet blog UDP Le Roeulx
De
À
Date
7070 Thieu
Voici mon commentaire :

Lors du rachat de ce terrain à dépolluer par la Ville, il n’était pas question de construire quoi que ce soit mais plutôt d’y planter un arboretum et d’y aménager un parcours santé. Une très bonne idée d’autant qu’il y a un déficit d’espaces verts publics sur Thieu et Ville/Haine.

Puis vint le complexe sportif et, par la suite, des projets de classe B comme Béton.

Essayons d’analyser les faits et évitons les histoires douteuses, telles qu’on en raconte dans les cafés  après quelques St-Feuillien triples.

Le complexe sportif est une bonne idée et est une réussite, tant au niveau de la réalisation que de la fréquentation (regardez quand même le prix de location des salles par rapport à la concurrence).

Le revers de la médaille est l’explosion du coût par rapport aux estimations initiales (et au subside) ET la volonté de couvrir ces charges au moyen de recettes tirées du site.

Cet investissement est fait. Il faut l’accepter, quitter une approche de simple trésorerie et inciter la Ville à développer les meilleurs projets possibles. Pensons au déficit de solutions pour les personnes âgées, à un réaménagement de la rue Manoir St Jean avec un quartier multigénérationnel, etc…

Il est possible de travailler de manière durable et de développer des projets raisonnables sans aliéner l’ensemble du site. Notamment en réservant une zone verte le long des berges et en vis-à-vis du port de plaisance, plantée, aménagée et publique.

Il y a du travail. Les études d’incidence sont bâclées, les projets sont d’une qualité médiocre, il n’y a aucune vue de l’impact sur le village de l’ensemble des projets envisagés, etc.

La Région wallonne a arrêté le projet de construction de 40 maisons.

Lorsque nous verrons émerger le bloc d’appartements en construction, disons-nous « never again ».

Concentrez-vous sur l’avenir, sur l’amélioration de la qualité des projets quand il est encore temps de les améliorer ou de les arrêter.

 

EN AVANT PROPOS DU PROCHAIN CONSEIL COMMUNAL

Nous apprenons aujourd’hui que le Député-bourgmestre-brasseur refuse d’intégrer dans l’ordre du jour du prochain conseil communal notre demande. Le prétexte invoqué est qu’il y a déjà un point à l’ordre du jour intitulé  » CIMENTERIE »

En quoi cela le gêne-t-il d’y inclure celle-ci ???

Cherche-t-il encore de semer la confusion ?

Nous, nous n’avons jamais rien eu à dissimuler…Peut-il en dire de même ?

Aussi, nous nous permettons de vous faire part de la réponse du Ministre Di Antonio à une question parlementaire posée début semaine dernière à propos du dossier  » Cimenterie de Thieu »

Objet

Fw: Réponse du Ministre

De

À

 

Date

Dim 19:47

 

 

 

Sent: Thursday, October 06, 2016 2:38

Subject: Réponse du Ministre

 

 

 

Voici la réponse du Ministre à la question de Patrick ce lundi :

 

« M. Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal. – Messieurs les députés, je vais tenter de vous répondre, mais vous obtiendrez sans doute plus d’informations à la Ville du Rœulx, puisque c’est elle qui a géré le dossier sur toute la procédure. C’est d’ailleurs elle qui a fait réaliser une étude d’orientation de ce site.

Le seul contact que l’on a eu concernant ce dossier, c’est une sollicitation de la ville en avril 2016, qui est une demande de subsides complémentaires pour la dépollution du site.

Cependant, à cette occasion, elle n’a pas transmis l’étude commandée par la Ville du Rœulx. Il est donc impossible de connaître, aujourd’hui, à la Région, les taux constatés et, de ce fait, de déterminer si des mesures de précaution doivent être prises. Nous ne disposons pas de l’étude. C’est bien la Ville du Rœulx qui a fait réaliser cette étude et qui ne nous l’a pas transmise.

Ce qui complique encore les choses également, c’est que l’administration wallonne ne dispose plus du dossier de base, car elle l’a transmis à la police judiciaire, saisie de ce dossier à la suite d’une plainte déposée en décembre 2015 au sujet des travaux de dépollution réalisés entre 2006 et 2009. Aujourd’hui, l’ensemble du dossier de l’époque est dans les mains de la police judiciaire. »

 

=> Le Ville du Roeulx semble la plus compétente malheureusement pour répondre à nos questions désormais. On sera donc attentif à l’évolution du dossier suite au Conseil du 17 octobre prochain.

=> Tout ce que la Région avait, elle l’a donné à la police judiciaire malheureusement. Difficile donc de t’en dire beaucoup plus en l’état. D’autant que le Ministre rejette toute la responsabilité sur la Ville du Roeulx.

Est-ce qu’on peut faire autre chose pour toi?

 

Belle fin de journée,

CIMENTERIE DE THIEU…..

Cher lecteur,

Nous vous informons du courrier expédié ce 25/09 auprès du Collège communal et demandant à mettre à l’ordre du jour du prochain conseil communal ( le 17/10 ) le point concernant le dossier  » Cimenterie ».

Nous avons également souhaité avoir la participation d’un représentant d ‘ENVIROSOIL » dans cette présentation de l’historique et des résultats. Il nous revient que notre demande sera exhaussée.

Une bonne raison pour ceux, soucieux de vérité d’honorer par leur présence ce conseil communal.

 

 

                                                                                 Le Roeulx le 25/09/2016

    Au  Collège communal de et à   Le Roeulx

Concerne : Assainissement du site de la Cimenterie de Thieu

Monsieur le Bourgmestre,

Madame, Messieurs les Echevins, 

Par la présente, nous souhaitons porter ce point à l’ordre du jour du conseil du 17 octobre.

 

Le rapport d’Envirosoil confirme que la partie du site analysée révèle des degrés importants de pollution. Elles sont de nature « historique » ou de nature « nouvelles pollutions » contenues dans les terres de remblai.

Aussi, nous souhaitons vivement que le conseil communal du 17 octobre en discute en séance publique.

Nous vous suggérons qu’un représentant d’Envirosoil en charge du dossier soit présent à ce conseil afin de commenter le rapport et de répondre à nos questions.

Le coût éventuel de cette personne pourrait être pris en charge par l’abandon du jeton  des conseillers et une participation équivalente des membres du collège.

Il appert que le collège souhaite faire appel à un avocat dans ce dossier. Cette démarche ne peut se faire qu’avec l’aval du conseil communal.

Pour notre part, nous nous permettrons de faire à ce conseil, l’historique de ce dossier de 1998 à ce jour.

Nous vous prions d’accepter Monsieur le Bourgmestre, Madame, Messieurs les Echevins, nos salutations.                                                                            

Les conseillers du groupe Alternative,

   G. Bombart                                M. Couteau                                   JP Duval