Vous vous interrogez ???? Nous vous répondons……….suite……

LE PIRE DES MAIEURS DU CENTRE  BENOIT FRIART.

Ce titre, racoleur certes, mais vrai est celui d’un journal pourtant toujours bienveillant aux actions de Benoit Friart en date  du 3 juin 2017

Et ils expliquent : Sur la vingtaine de réunion de la zone de secours,  Friart n’en a participé à AUCUNE. !  Ces réunions sont  cependant importantes car on y discute des moyens de mettre en œuvre pour assurer la protection de  la population.

Nous comprenons que l’homme, dépassé par ses cumuls ( brasseur, agent immobilier, député, bourgmestre,) n’a pas de temps à perdre…Il déclare qu’il a mieux à faire, surtout que l’on ne l’écoute pas……..

Comment voulez-vous que l’on l’écoute alors qu’il a toujours été absent ??

Et lui, écoute-t-il sa minorité au conseil communal alors qu’elle est toujours bien présente ??

Vous faites fausse route Monsieur Friart, une démocratie  » participative » n’est pas celle que vous rêvez  ( cause toujours et  fais ce que je dis), mais c’est de  faire participer les citoyens aux débats et décisions de la Commune.  Et ce n’est pas en organisant ,avec l’aide bien peu scrupuleuse de vos échevins et amalgames d’associations, de somptueuses   » Fêtes  rhodiennes » que vous nous convaincrez de l’adhésion et de la participation des citoyens à vos mesures égocentriques.

Bon vent aux Montgolfières, et nous espérons quand même que ne s’envolerons pas avec elles l’espoir de beaucoup d’habitants de notre entité…..

RECENSEMENT A MIGNAULT.

Ce recensement aura lieu dans toutes les autres communes de l’entité. Ce travail consiste à établir un relevé des taxations possibles et non enregistrées, et de noter également toute autre anomalie constatée.

L’idée est louable en soi, mais mérite quand même une autre organisation avec des moyens de transport appropriés, en tenant compte également des conditions de travail du personnel.

 

APERO RHODIEN

Lors du dernier conseil communal nous avons fait part des doléances exprimées par de nombreux riverains sur les incivilités commises et le tapage nocturne très tard dans la soirée voire aux petites heures …

Mais pour le patron des  » drink-drink », Benoit Friart, tout cela s’est bien passé, sans problèmes !!!!!!

AU ROEULX, DEUX POIDS, DEUX MESURES…….

C’est devenu le mode de fonctionnement de la majorité absolue, on accorde aux uns ce que l’on refuse aux autres…. Selon que vous soyez riche ou pauvre, ou puissant  ou misérable….

Faites ce que je dis, ce que je décide mais pas ce que je fais.

Il en est ainsi avec les parkings: à certains on oblige de prévoir ceux-ci, à d’autres, on oublie cette prévision.

Ainsi, il apparait que les appartements construits par IMMO-CORRIB ( gérant Benoit Friart) en lieu et place du café de Berthe Jacques les parkings devaient être prévus à l’arrière ?  A Thieu, on refuse au boulanger la construction de parkings à l’arrière de son terrain : motif : cela doit rester cours et jardin selon paraît-il le fonctionnaire régional..

Par contre celui-ci a permis à BAIO, avec la complicité du collège de construire un dispensaire avec appartement sur un terrain initialement prévu en zone de détente et loisirs, et qui plus est dans le périmètre direct de protection du site classé UNESCO  des ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre…

A SUIVRE

Vous vous interrogez ???? Nous vous répondons……….

DEMOCRATIE.

Pas de démocratie sans transparence dans la gestion des organismes publics. Pour qu’elle soit efficace, il se doit que les informations circulent et soient pluralistes

Au Roeulx, on est loin de cela, pas question et le moins possible d’informations sur la gestion. Pour eux, le conseil communal, tout comme la population, doit en savoir le moins possible, c’est la politique du fait accompli.

Avec notre blog, nous sommes les seuls, avec nos faibles moyens à vous tenir au courant de la Politique communale.

Merci à  toutes celles et ceux qui dialoguent avec nous et qui font connaître ce moyen d’information parmi leurs connaissances.

Il est réjouissant pour nous de constater l’augmentation du nombre de consultations et commentaires repris dans ce blog.

MANIPULATION.

En effet, sous le règne de la pensée unique, on assiste, à tous les niveaux du pouvoir, à une robotisation des esprits…Quel conditionnement des esprits !!

Et je vous cite un fait parmi tant d’autre où je me répète parfois, mais il est tellement flagrant: Si en 1945 la population reconnaissait le rôle primordial de l’URSS et de ses 20 millions de victimes, dans la défaite de l’Allemagne nazie, aujourd’hui on minimise, voire on passe l’éponge et on insiste que c’est grâce au débarquement des Alliés le 6 juin 1944 !  Or, à cette date l’armée allemande était déjà écrasée sur le front de l’Est par l’Armée Rouge, et c’est devant l’avancée de celle-ci que les Alliés sont intervenus. On ne pouvait pas laisser l’Armée rouge se rendre en France..

Il en est de même avec les camps de concentration : On fait croire, on laisse croire, que ces camps nazis étaient destinés aux seuls juifs. Ce qui  est totalement faux. Sans pour autant nier la Shoah, il faut quand même rappeler voire faire découvrir que les premiers prisonniers dans ces camps nazis furent les communistes allemands, et ce depuis 1933. En effet, l’incendie du Reichstag, perpétré par les nazis eux-mêmes ,servit de prétexte à mettre le Parti communiste allemand hors la loi et à interner ses dirigeants et militants dans ces sinistres camps. Ils furent les premiers détenus, rejoints par après par d’autres anti-nazis ou d’autres non conformes à cette idéologie.

MISE A SENS UNIQUE DE LA RUE GRANDE AU ROEULX.

Nous développerons plus tard les réactions du  » grand jeu fléché » qui se tiendra se week-end de Carnaval,  mais la mise à sens unique de la Rue Grande au Roeulx est dans l’air du temps depuis longtemps. Mais là aussi, tout comme pour le déplacement du Monument de Thieu, quand nous posons la question, Benoit Friart fait l’étonné, le surpris, le saisi.!!!!!

Il avance masqué, étape par étape, comme le fut son mandat de député MR….Il se présente à vous citoyens rhodiens, sous l’étique Intérêts Communaux, et dès son élection, il montre son visage MR.

Mais rappelons les faits de la Rue Grande :  Réfection complète de cette rue, par la firme Wanty, qui travaille aussi à l’époque pour la Brasserie. Friart en profite aussi pour exproprier et permettre ainsi la création d’une terrasse au XVIIIème. Tout cela sans décision et débat au sein du conseil communal. Sans oublier qu’auparavant, sous prétexte des travaux, il y eut suppression de l’arrêt de bus.

La mise à sens unique de la Rue Grande devra être soumise au conseil communal dont ses  » fidèles troupes » devront suivre son avis….Que penser de cette décision éventuelle, c’est qu’elle facilitera le parking pour les joueurs du  » futur Casino ». Et n’oublions pas que dans cette rue, Friart possède plusieurs immeubles, et une sortie de la brasserie.

En ce qui concerne cette  » nouvelle route », il s’agit de la réfection de la rue de l’Hôtel de Ville, qui devra absorber un trafic nettement plus important, mais dans cette rue, Friart n’a pas d’immeubles, et tant pis pour les habitants !!!

A  SUIVRE…………..

 

Que se passe-t-il dans notre Entité ??

 

Pour certains, tout va très bien Madame la Marquise…………Surtout pour ceux qui profitent de la politique deux-poids, deux-mesures appliquée dans les faits et gestes du député-bourgmestre- brasseur -MR  Benoit Friart, et ce au travers de sa gestion plus que personnelle d’une administration publique.

Nous avons à plusieurs reprises révélé sur ce blog, des faits confirmant ces propos.

Son engagement en politique, c’est certes  servir au passage sa Saint Feuillien, mais surtout faire fructifier ses affaires, être au service de certains de ses copains, et tant pis pour les nuisances comme la mobilité dans la Ville, dont les problèmes sont liés à son développement immobilier non réfléchi.

Et nous pouvons aussi relever d’autres faits de  » partisannerie », de parti-pris…..

Le monument de Thieu

Dédié aux combattants thiérois des guerres 14/18 et 40/45, ce monument mis en place en 1964 est maintenant devenu gênant !.

Alors qu’il a connu le recueillement de plusieurs générations,qu il a connu le charroi de nombreux camions de plus de 20 tonnes allant et quittant la cimenterie de Thieu, voilà qu’aujourd’hui, par  » ordre de police » selon le bourgmestre Friart, il doit être déplacé…..

Un faux prétexte….  Posons-nous la question de savoir pour qui ce monument est gênant ?  S’est-on posé la question lors de l’attribution d’un certificat d’urbanisme à un notable du Roeulx, pour des appartements de  » haut-standing »  si la sortie des garages juste dans le virage devant ce monument, ne présentait pas un risque de danger potentiel ?

Maintenant que l’opération immobilière est terminée, il ne reste plus qu’à envisager  » le dégagement du monument » à charge de la collectivité….

Entre copain ou coquin!!!!!  on ne se refuse rien……….

Les sentiers communaux.  ou  de Benoit Friart 1er à Benoit Friart II…..

Personnellement, j’ai connu l’arrivée d’un  » second prince » au Roeulx, en la personne d’Aldo Vastapanne, à qui Benoit Friart Père avait donné le feu vert pour empêcher toute circulation dans les sentiers communaux traversant le Bois de la Haye du Roeulx.

Grâce à notre action, ces rideaux de fer barbelé avaient dû être enlevés.

Il semble bien qu’aujourd’hui, Benoit Friart II  ne respecte pas à son tour la loi sur les sentiers communaux.

Il faut savoir qu’un sentier communal repris à l’atlas des sentiers communaux ne peut être supprimé que par décision du conseil communal ( éventuellement avec enquête commodo-incommodo) approuvée par la députation permanente. On est loin du compte………

Permis de bâtir.

Nous rejoignons avec ceux-ci le problème de mobilité.

Avec sa société Immo-Corrib, dont il est le gérant, le bourgmestre Friart autorise ses constructions et appartements sans parking………C’est aussi un deux poids, deux mesures……..Croyez bien que c’est aussi et surtout pour cela que B. Friart s’est lancé en politique. Beaucoup sont tombés dans son piège «   Intérêts Communaux » et se sont faits avoir par son sourire et sa Saint Feuillen

Administration communale.

En ce qui concerne  » des comportements inappropriés » de certains agents administratifs, dénoncés par quelques-uns de nos lecteurs, nous ne pouvons répondre que cela relève de la responsabilité du Collège et en premier lieu du Bourgmestre.

En sachant toutefois que le Directeur général a aussi droit à sa  » pause cigarette »,  sans Saint Feuillen.!!!!!!!!

 

 

Marcel Couteau

 

 

A PROPOS DE LA DEMISSION DE FURLAN

De nos lecteurs nous demandent notre avis à propos de la démission du Ministre Furlan, ayant dans ses attributions la tutelle des pouvoirs locaux.

Celle-ci ne nous fait ni chaud, ni froid, elle nous laisse totalement indifférents. Nous n’avons surtout pas à lui dire Merci, car il est bien plus proche de Benoit Friart que de nous. Combien de nos plaintes sont restées sans suiteSa compagne et secrétaire n’est-elle pas une ancienne rhodienne de la rue de la Station…  Ceci explique peut-être cela !!!!

Nous verrons avec le nouveau ministre …….

DES ECLABOUSSURES DES AFFAIRES AU ROEULX ???

Le Roeulx est-il à l’abri ?

La Libre Belgique fait état dans un communiqué du 14 février d’un conflit d’intérêts de Bernard Liébin  Conseiller provincial MR à La Louvière. Et la brasserie Saint Feuillen y est citée. Qu’en pensons-nous ?

Un vieux dicton dit  » Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es »

Dans notre société, en politique il y a deux sortes d’engagements: celui qui va par idéal, pour servir la population et pas se servir. Hélas ceux-là ne sont pas nombreux car ils ne sont pas soutenus par les MRdias, porte paroles du système.

Et puis, il y a les autres….Ils sont plus nombreux, soutenus par tout un système. Pour eux, leur mandat politique est bien souvent un prolongement, une mise en valeur, un atout pour leur patrimoine privé.

Pourquoi croyez-vous que Benoit Friart s’est engagé en politique à un âge déjà avancé ? Pour fructifier et faire fructifier ses affaires privées.

Croyez-vous que les anciens bourgmestres, que ce soit Albert Tesain ou moi-même aurions donné l’autorisation de démolir  » Le Café des Amis réunis », maison à colombage, le  » Café du Commerce » de feu Berthe Jacques et  » le Château de Mademoiselle Cuvelier », pour y faire des appartements  créant en plus des problèmes de parking et de mobilité dans la Ville ?   NON

Pourquoi croyez-vous que dès sa nomination de bourgmestre, Benoit Friart s’est empressé de constituer la société immobilière IMMO-CORRIB ?

Il est évident par les temps  qui courent que certains compagnonnages sont dangereux, surtout avec les casseroles actuelles….

NOUS REPONDONS A VOS INTERROGATIONS……

Terrain de football de Thieu et détournement de destination des subsides.

Nous avons maintenant l’intime conviction qu’il y a bien eu détournement des subsides de leur destination initiale, c’est à dire évacuer les décombres se trouvant en surface pour l’un et évacuer la totalité du laitier formant la dalle en profondeur  pour l’autre .

Ce détournement, nous l’avons dénoncé à plusieurs reprises lors de conseils communaux, avec jamais une seule inscription dans les PV de ceux-ci. Le Bourgmestre MR Benoit FRIART, Député brasseur de surcroit ne connaît pas la signification et l’utilisation du mot TRANSPARENCE….

Or, sans transparence, il n’y a pas de démocratie.

Vous nous demandez d’informer la Justice……!!

Croyez bien que nous l’avons déjà fait et à de multiples reprises. Mais elle est débordée par manque de personnel, de moyens et aussi vu le nombre de  » magouilles politico-financières ».

Vous nous conseillez d’informer la presse !!

Quelle presse ??  Antenne Centre ?  On interroge Benoit Friart qui raconte ce qu’il veut,, y compris sur la Cimenterie, le malheureux !  » il ne savait pas »….. Mais nous, à la base de la dénonciation de ce scandale sur  » l’assainissement » de ce site, pas question d’entendre notre narration des faits…Nous dérangeons !

Quelle partialité d’Antenne Centre, quel manque d’objectivité, y compris quand elle commente les conseils communaux.

Quant à la presse écrite, surtout la Nouvelle Gazette, on croirait qu’elle trempe sa plume dans la St Feuillen haut de gamme.

Peut-être qu’avec la nouvelle journaliste les compte rendus seront plus objectifs, du moins on relatera plusieurs avis . C’est dans la DH que nous retrouvons le plus d’objectivité.

 

A propos du conseil communal du 21 novembre

Bon nombre de nos lecteurs nous questionne à propos de l’absence à l’ordre du jour  de ce conseil, d’un point relatif aux événements qui se sont déroulés au cimetière du Roeulx.

Que l’on se rassure, le groupe Alternative, c-a-d le conseiller Bombart (PS)  et les conseillers UDP  Couteau et Duval, ont transmis au Collège une demande d’inscription de ce point. Nous espérons que celui-ci ne trouvera pas encore une  » excuse » pour l’ignorer, voire pour en parler de manière détournée, noyer le poisson comme cette majorité sait si bien le faire.

Pour éclairer ceux qui ne le savent pas, nous rappelons ces malheureux faits.

Plusieurs familles ont eu la mauvaise surprise de voir les tombes de leurs proches profanées. En effet, peu avant la Toussaint plusieurs sépultures ( 7 ou 8 selon nos informations)  ont carrément disparus du cimetière du Roeulx.

Nous demandons au Collège des informations sur les causes ayant aboutis à ce état de fait plus que déplorable et inadmissible. Nous nous joignons d’une part à la tristesse de ces familles déjà éplorées et marquons toute notre indignation à ce manque de respect.

Toujours à propos de la cimenterie de Thieu

 

Vous êtes nombreux à êtres intervenus sur ce blog, nous demandant de publier le rapport d’Envirosol.
Demande légitime de connaitre la situation sur base des faits révélés dans cette étude.
Ce dossier de 69 pages, plus les annexes, cela est difficile pour nous de le publier intégralement.
Toutefois, nous publions ci-dessous, les pages les plus intéressantes, c’est à dire les conclusions et recommandation ainsi que les pages 59, 60, 61 qui confirment les pollutions sur les 19350m2 étudies par Envirosol pour les 80000m2 du site de la Cimenterie.
Voila une situation, un dossier plus que pourri, que nous dénonçons depuis des années, sans avoir été pris au sérieux. Bien au contraire que de sarcasmes de la part de certains membres du Collège à l’égard de Géry Bombart, Jean-Pierre Duval et Marcel Couteau, lors de nos interventions au Conseil Communal.
Nous avons fait notre la devise d’un prestigieux Rhodien Leon Mabille « Hardi m’fi lâchez ni ».
Si vous êtes soucieux de connaître les faits, les actes, des uns et des autres sur ce dossier, rendez-vous lors de la séance publique du Conseil Communal du 17 octobre à 19h30 à l’Hotel de Ville.
Marcel Couteau

Nous répondons à nos lecteurs

 

 

 

 

A Propos des absences de la presse.

En effet, depuis que les contre vérités de Benoit Friart apparaissent devant les faits révélés par nous, la presse et en particulier la Nouvelle Gazette brille par leur absence.

Ils étaient tous présents pour glorifier les dires et les  » carabistouilles » de Benoit Friart ( Nouvelle Gazette du 04/02/2016 reprise sur ce blog en date du 11/04/2016)

Nous le savons, les médias sont pour la plupart au service du système, et pour le Roeulx, au service du système Friart.

Seule la Dernière Heure, ainsi qu’Antenne Centre  ont informé leurs lecteurs et auditeurs  de » La pollution du site de la cimenterie de Thieu.

Pour le reste, silence absolu, l’omerta totale.

Désolé pour la Démocratie et surtout pour la transparence………

Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval

Démocratie participative.

A chacun son style et sa conception personnelle de la démocratie participative.

Les anciens Bourgmestres, Elie Hoyas, Albert Tesain et Marcel Couteau avaient tous trois une volonté de dialogue.

Selon moi, pour Elie et Albert, leur fonction d’enseignant y était pour quelque chose. En ce qui me concerne, mon militantisme syndical en était probablement la raison.

Il existe déjà là une grande différence avec le patron brasseur Benoit Friart, seul maître à bord. Pas question de dialogue avec le personnel de la brasserie.

Cette volonté de dialogue est déjà en elle-même, d’une très grande importance. Je pourrais citer plusieurs exemples positifs engendrés par celle-ci.

Un des plus marquants: la maison de retraite et de soins du Home St Jacques.

Après la décision de fermeture de notre maison de retraite et de repos par la majorité I.C ( Jean Ramlot Président du CPAS, Albert Tesain Bourgmestre ) et déjà la pression des représentants MR au sein du Collège, Françoise Rondeau ( PS) et moi-même au sein du CPAS avions voté  contre cette volonté de fermeture et développé l’idée d’une nouvelle maison de retraite, idée par ailleurs reprise par le personnel et une très grande majorité de la population.

A l’initiative du Ministre Willy Taminiaux, avec Albert Tesain, Jean Ramlot, nous avons assistés ensemble à une réunion à Namur où le Ministre a confirmé et démontré la pertinence d’une nouvelle maison de retraite et de soins au Roeulx. Ils ont alors changé d’avis !

Vu le comportement autoritaire, anti-social  du bourgmestre actuel Benoit Friart, nous ne pensons absolument pas qu’il aurait changé d’avis…..Cet exemple est éclairant !!

Marcel Couteau.

Compagnonage Albert Tesain et Marcel Couteau.

Il est évident que pendant les mandatures d’Albert Tesain, nous avions accès à tous les dossiers souhaités, sans entrave à notre travail de conseiller communal. Il existait un registre du courrier communal où nous pouvions prendre connaissance du courrier entrant et sortant de l’Administration communale, ce qui nous amenait forcément à une saine et transparente gestion de la Ville .

Il est bon de rappeler que pendant 6 années, ensemble, l’UDP et les IC ont participé à la gestion de l’entité du Roeulx.

Cela laisse des traces relationnelles…

Cela a été selon moi encore renforcé au vu du comportement du Bourgmestre Benoit Friart et ses conseillers suiveurs à l’encontre de leur ancien Bourgmestre Albert Tesain, accusant  faussement celui-ci en faux en écriture dans un rapport écrit.

Nous avons totalement désapprouvé, aussi auprès de la PJ, nous avons défendu l’honorabilité d’Albert Tesain et sa Secrétaire communale A. Vilain.

Au-dela des sensibilités différentes, de s divergences politiques, nous, nous avons une morale : Le respect de la Vérité…….

Marcel Couteau

Site de la cimenterie  Assainissement ou dépollution  ?

Nous avons déjà beaucoup écrit et interpellé au conseil communal sur l’assainissement de ce site industriel.

Au départ, sur le coût de ces travaux : Vu la remise de prix de la firme Wanty, beaucoup plus base que l’estimation faite par l’IDEA.  Cette firme évoquera pour se justifier :  » nous avons des filières pour valoriser les produits récoltés sur le site ».

Il n’empêche que sur les +/- 400.000 € au départ, le coût total à l’arrivée se montera à +/- 1.300.000 €.

Avec le Ministre Antoine nous avons pu constater que certaines ristournes qui devaient être faites, par exemple la mise en mitraille du petit broyeur, n’ont semble-t-il jamais été accordées..

Suite également à nos interventions, des forages, hélas pas sur l’entièreté du site, ont été effectués. Ceux-ci se localisent sur la partie prévue pour les  » potagers  » des 40 maisons envisagées. Ils sont accablants…..

Il apparaît à première vue que cette partie est plus polluée qu’avant le prétendu assainissement  Je m’en réfère aux rapports des contrôles précédant de la Spaque et de Serco. Je tiens aussi à souligner qu’à ce jour nous sommes toujours sans aucune nouvelle du rapport final !!

On s’étonnera de nos suspicions, mais au vu de ces résultats on est en droit de s’interroger si le site n’a pas aussi servi de décharge à certains ?

De saga, ce dossier pourri tourne en scandale. La loi du silence, l’omerta semble de mise……

Par nos soins, les autorités politiques comme judiciaires ont été informées.

Certes il faudrait en faire plus…Nous verrons après les vacances, mais déjà dès à présent,  ceux et celles qui sont informés par nos soins peuvent être des caisses de résonance pour faire connaître cette pollution.

Merci de votre soutien et de vos interventions sur notre blog. Nous y trouvons du tonus pour continuer le combat

Marcel Couteau   Duval Jean-Pierre.