COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAL DU 4/09/2017 de la VILLE DU ROEULX par Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval

Information

Remarque : Le Collège communal (Bourgmestre et Echevins) s’étant octroyé les pleins pouvoirs de décision des marchés inférieurs à 25.000€, les dossiers ci-dessous nous seront donnés à titre informatif:

Remplacement des châssis de la cure du Roeulx : estimation : 12.353,60 €

Remplacement des châssis du Service Travaux : estimation : 12.644,50 €

Remplacement des châssis appartement Ville-sur-Haine : 14.641 €

Ces prix sont TVAC.

 

Marché financier 2017

Ce marché concerne les emprunts  de la Ville pour un montant estimé à 2.438.837,80€ et pour le CPAS pour 93.000€

Nous remarquerons dans ce marché une somme de 330.000€ pour  » Réaménagement de la Place de Thieu » ??

Nous posons la question de savoir ce qu’est  » la Place de Thieu » ??  Place Hardat ?  Place des Aulnois ?   NON…..

Il s’agit en fait du déplacement du Monument aux Morts des Deux guerres, situé face au parvis de l’Eglise  St Gery.   Le déménagement de  ce monument  n’a aucune raison sécuritaire, mais sert uniquement à améliorer une visibilité pour des constructions et sortie de garage appartenant au notaire Debouche.

Notons encore dans ce marché financier un subside extraordinaire de 215.200 € pour la Régie communale autonome…….

Finances.

Fabriques d’églises:

Saint Nicolas Le Roeulx   subside extraordinaire de 2.000€ accordé par la majorité IC. Dotation communale ordinaire de 25.367,12 €

Saint Lambert de Ville-sur-Haine   Recette de 13.891,9€ avec une dotation communale de 10.535,8 €

Achat d’une parcelle de terrain   Ce point est reporté à un prochain conseil.

Achat de mobilier urbain   Prévision de 29.747 €  Cette dépense s’inscrit dans la perspective du Mémorial Price à Ville-sur-Haine.

Aménagement d’un local  » pour les associations »   Encore un titre bien trompeur, car durant la discussion, le conseiller Bombart soulève la question de savoir si l’aménagement de ce local ( +/- 56.000€) sera pour toutes les associations, l’échevin Wastiau répondra que ce sera pour les scouts.  Nous ne voyons pas pourquoi l’aménagement de cet ancien local communal du Patro ne peut profiter à toutes les associations de notre entité.

Acquisition par la Ville  d’un immeuble à appartements,  situé au coin de la rue Nivelloise et de l’avenue Albert Ier.

Nous vous reproduisons la délibération qui nou sest soumise, ainsi que l’avis de la Directrice financière. Vu le manque de réponses à nos diverses questions, nous nous abstenons sur ce point.

Point déposé par les conseillers communaux Alternative : Bombart, Couteau, Duval : Site de la cimenterie de Thieu

Devant les conclusions d’analyses de sols de la société Envirosoil, conclusions qui confirment nos affirmations anciennes et qui n’ont jamais été prises au sérieux, par cette majorité I.C., cette majorité, prise de panique décide, en date du 17 OCTOBRE 2016 d’ester en justice et de confier à Maître Reynders le soin de défendre les intérêts de la Ville.

Près d’un an s’est écoulé et nous espérions que le conseil communal soit tenu informé des appréciations de l’avocat et de son avis sur le poids juridique des arguments avancés par la Ville.

Pour seule réponse, on nous rétorque que : «  Rien à signaler, Maître Reynders attends les résultats de la mission confiée à IGRETEC lors du conseil communal du 03/07/2017″ Cette mission : « Réalisation d’une étude de caractérisation de risque sur le site de l’ancienne cimenterie de Thieu. »

La Ville n’a-t-elle pas d’arguments à fournir à son avocat ?

Que fait-elle des résultats d’analyses effectuées  sur ce site par la firme Envirosoil ?

Ces analyses n’ont-elles rien révélés ??;…..Oh que si pourtant……

Quelle complicité ou duplicité de la majorité communale dans ce dossier archi-pollué, tout autant que la partie du site analysée par Envirosoil..

De plus, cette nouvelle étude est très orientée. En effet, dans les clauses techniques pour cette nouvelle étude, on peut lire dans le contenu de la mission :  » Etant donné la nature historique de la majorité de la pollution, une étude simplifiée des risques……..etc.. » L’objectif de cette étude de caractérisation devrait être de déterminer l’origine, la nature et l’importance de cette pollution.. L’étude d’Envirosoil avait d’ailleurs montré la présence de polluants qui n’ont rien à voir avec une activité cimentière.

Venir qualifier cette pollution de majoritairement historique est un préjugé qui peut orienter l’étude.

De plus, si la pollution est historique ( article 2 du décret sol)  il s’agit d’une pollution du sol causée par une émission, un événement ou un incident survenu avant le 30 avril 2007, rendant ainsi le règlement des problèmes plus souple.

Quelle manipulation du collège échevinal de la Ville du Roeulx. On oublie les pollutions, mais surtout on oublie  les nouvelles pollutions amenées dans les terres de remblai et révélées par Envirosoil.

Plus de responsabilité de l’IDEA, de la Région wallonne et de l’entrepreneur dans ce dossier, qui a déjà coûté plus de 1.300.000€ à la collectivité, ainsi qu’une nouvelle demande pour la dépollution en date du 18 mai 2016 auprès du Ministre Di Antonio.

Nous entendrons même durant ce débat, le bourgmestre et son échevin Formule déclarer  «   vous voilà encore avec la cimenterie, vous en avez fait perdre de l’argent à la Ville »

Il est vrai que sans notre vigilance, la société Baio construisait 40 maisons avec potager, il payait 950.000€ par tranches,  et la Ville ou la Région wallonne prenait en charge pour 1.250.000 € les travaux d’aménagement de la voierie.

Friart et Formule ne se souciaient guère de l’état sanitaire des terrains potagers et de la santé des futurs habitants.

Il est que l’échevin Formule, en homme pour une fois prévoyant, nous rétorque qu’il y a la construction d’une future polyclinique sur le site. Construction, soi dit en passant , faite sur un site classé patrimoine Unesco, dans des conditions bien particulières.

Le bourgmestre allait clôturer la séance publique, sans aucun mot pour le sort de l’école de Gottignies.

Nous demandons donc des précisions quant à la rentrée scolaire des implantations communales. Nous avions eu vent ( voir les commentaires parus sur ce blog) de la fermeture de l’école de Gottignies et surtout d’une consigne envoyée par SMS  prévenant les parents de la fermeture de cette implantation au 30 septembre. Ce que l’échevin Formule et le bourgmestre Friart démentiront. Hélas pour eux et leurs mensonges, des parents étaient présents dans la salle et nous ont bien confirmé ces envois.

 

Prochain conseil  le 14 octobre .

 

 

 

 

 

 

Vous vous interrogez ???? Nous vous répondons……….suite……

O.N.E.

La lecture des PV des réunions du collège échevinal nous apprends que les responsables locaux de l’O.N.E. ont rencontré le Bourgmestre et échevins qui ont proposé le déménagement de l’O.N.E. vers des locaux communaux sur la Grand Place.

En effet, Benoit Friart et son équipe de  » Joyeux Lurons  » ont fait faire un inventaire complet des activités menées dans le bâtiment du Home St Jacques !!

Il semble que pour  2018, ces locaux doivent être disponibles pour d’autres activités festives !  Qu’en pense le CPAS , et sa présidente CdH ?  Ont-ils été consultés ?

Ces faits nous  font penser à une autre tentative : Il y a quelques années, le conseil du CPAS avait été sollicité par Maître Debouche pour percer le mur du CPAS, permettant ainsi l’accès de sa propriété à la Roseraie et aux bâtiments. Unanimement le CPAS a refusé cette intrusion du privé, fut il notaire.

Verrons-nous prochainement dans ces locaux l’Office du Tourisme, un Musée de la bière, une buvette, qui permettra aux visiteurs de se désaltérer ?

OFFICE DU TOURISME

Il paraîtrait que la réception organisée à la Brasserie Saint Feuillien  était pour remercier les bénévoles de cet Office du Tourisme.

A ce jour nous ne pouvons pas dire qui a pris en charge les frais de cette réception. Si de nos lecteurs ont de plus amples renseignements, voire des photos, nous sommes intéressés…..

Il est évident que la brasserie est un but de visite, mais qui devrait être pris en charge par les responsables privés de celle-ci

Au moment où on réduit l’emploi de subordonnés au niveau communal, qu’on minimise de plus en plus l’aide sociale, nous nous posons la question du double emploi de cet Office du Tourisme avec notre Centre culturel Joseph Faucon. En effet, celui-ci pourrait reprendre en toute autonomie les activités de cet Office du Tourisme et tout ce qui s’active  en périphérie de celui-ci

 

EMBAUCHES ET …LICENCIEMENTS AU ROEULX

Au  Roeulx, nous avons une véritable armée mexicaine……plus de généraux que de soldats !

Que de licenciements dans le personnel, que de privatisation de services sous le régime MR  du Député  Bourgmestre Friart… Par contre, on embauche des chefs !

Deux en plus ces derniers temps. Un gestionnaire du cadre de vie et un architecte paysagiste. Une décision sur proposition du député bourgmestre en date du 19/04/2017, alors que le mois précédant, le collège «  demande une estimation du coût du préavis de l’ouvrier en charge des plantations »  Il s’en suivit la mise en préavis de cet ouvrier.

Heureusement, à nos interventions au conseil communal, où fidèle à ses habitudes, Friart fit l’étonné !!, le Directeur général et l’Echevin des travaux reconnaissaient qu’ils n’avaient rien à  reprocher à ce travailleur. Devant l’avocat de ce dernier et ces faits, le préavis fut retiré.

Voilà un exemple supplémentaire du comportement anti-social des MR   Benoit Friart et Damien Sauvage.

D’ailleurs, certains véritables libéraux de longue date ne se reconnaissent plus dans ces MR….

Il se pourrait que cet architecte paysagiste fasse profiter de ses précieux conseils les propriétaires de parcs et autres grandes propriétés de l’Entité……

MONUMENTS AUX MORTS DE THIEU

Le collège échevinal, dirigé par le député-bourgmestre a décidé son déplacement…

Ce monument aux combattants 14/18 et 40/45, en place depuis 1964, et  érigé grâce à une souscription  des groupements patriotiques dans la population et  sous le patronage de la S.A. des Ciments de Thieu, gêne maintenant !

LETTRE DISTRIBUE AUX HABITANTS DE THIEU   JANVIER 1964

Mais qui gêne-t-il ??  Depuis quand ??  Photo avant 2016

Et aujourd’hui…….

On nous répond il est dangereux pour le trafic……..Ce prétexte est faux. Cette  route a vu passer un charroi impressionnant de camions vers la Cimenterie de Thieu ( qui a par ailleurs, vous venez de le voir, participé à son édification) sans avoir provoqué des accidents.

Les raisons de ce déplacement, vous les voyez  à l’arrière de cette photo.  La sortie des garages des appartements de Maître Debouche !!

Sous l’ère de Benoit Friart, on ne peut rien refuser à un notable du Roeulx, les copains d’abord !!!

Le commun des mortels n’aurait pas eu ce permis de bâtir.

Nous déposerons au prochain conseil communal une pétition signée par près de 250 familles thiéroises. Nous verrons ce que la majorité en fera.

Cependant nous espérons qu’une fois elle fera preuve d’un esprit de démocratie participative, terme tellement souvent cité par elle, mais jamais appliqué, A quand une consultation des habitants de Thieu pour la destinée  de leur Monument    ??

 

 

Compte rendu du Conseil communal du 22 mai 2017 par les conseillers communaux UDP Marcel Couteau et JP Duval

Après l’approbation de la séance du 24 avril, le bourgmestre informe le conseil sur le coût de certains dédommagements suite aux exhumations prématurées et scandaleuses au cimetière du Roeulx.

Comme à son habitude, le bilan global de  » cette privatisation des exhumations » n’est pas cité.

A nous d’informer le conseil communal qu’à ce jour, 8.561 € ont été accordés aux familles, et 21.961,50 € alloués pour ce  » travail »  à la firme privée, soit un total de 30.427 €. Montant nettement supérieur au salaire annuel d’un fossoyeur!!

A noter qu’au budget 2017, plus aucun traitement n’est prévu pour un fossoyeur…..

Compte 2016 de la Ville.

A l’exercice propre, on constate un boni de 853.436,89 €,  chiffres dus surtout à l’augmentation des additionnels à l’IPP. soit 3.411.102 € contre 2.097.868 € en 2015 soit une augmentation de 62,6 %

Nous avons à ce propos à nouveau rappelé au député-bourgmestre MR les personnes qui participent à cette recette importante qu’est l’impôt sur les personnes physiques ( IPP). A savoir, les travailleurs, les pensionnés et autres allocataires sociaux. Ne participent pas à cet impôt les professions libérales et autres indépendants constitués en SPRLU ( impôt de société) tels que médecins, notaires, avocats etc…..

Nous avons fait remarquer la diminution cette année encore du précompte immobilier dont le montant en 2016 est de 1.678.896 €.

L’écart entre la rectte de l’IPP et le précompte immobilier se creuse encore, alors qu’il y a une vingtaine d’années ces deux recettes étaient presqu’équivalentes.

Les taxes locales augmentent de 10,68 %  ´1.222.487 € en 2016 contre 580.213 € au compte 2010. Pour Benoit Friart, cela est la conséquence de l’augmentation de la population.

Compensation Plan Marshall.    La recette enregistrée en 2016 est de 58.598,80 € contre 1458,9 en 2015 et ….671,19 en 2010

Petit rappel : Le taux de cette compensation est fonction du montant de la recettes force motrice ( + 76.222€)et de celle des immeubles inoccupés(+32.040€). A de nombreuses reprises nous étions déjà intervenu aux conseils communaux pour dénoncer la faiblesse de perception de ces deux taxes.  Que d’argent perdu pour la collectivité !! La majorité devrait savoir aussi prendre en compte les remarques de la minorité, qui n’est pas toujours une opposition.

Evolution des recettes et dividendes Gaz/Electricité.

Nous avons fait remarquer au député-bourgmestre que malgré les plantureux cadeaux octroyés à Electrabel, dont il est au Parlement un ardent défenseur suivant ainsi sa collègue Marghen,, cela n’engendre pas des rentrées financières pour les finances communales, ni une diminution de prix pour les utilisateurs.

Malgré une réduction de 350.000.000 € ( 350 millions d’€!!) de redevance nucléaire la Ville a perçu en 2016  93.441,11 € contre 122.027 € au compte 2010 pour le gaz, et 130.837,21 €  en 2016 contre 179.533 € en 2010 pour l’électricité.

Dépenses

Coût de la Police   764.905 € en 2016 contre 749.907 en 2015 et 582.650 € en 2010

Travaux:  un total général de 1.936.678 € en 2016 et déjà  1.849.948 € en 2010

La diminution de personnel se répercute dans ce chiffre.

Education populaire et arts:  total général  818

531,69 € en 2016 contre seulement 397.207 en 2010

Dans ce montant on y trouve les charges et les remboursements d’emprunts de la commune pour la RCA, soit 125.898 €

Culte :  diminution des dépenses 149.190 €  A noter que certaines fabriques d’église perçoivent pour l’installation d’antennes dans le clocher.

Assistance sociale :  979.075 € au total contre 941.055 en 2010 dont 889.440 € en 2016 pour le CPAS et déjà 805.000€ en 2010. Nous verrons avec le compte du CPAS que  avec ses dépenses d’apparat le MR rhodien fait trépasser le social ( au niveau national aussi par ailleurs)

 Cimetières  total 2016  62.061 € contre 121.834 € en 2010. Auparavant le fossoyeur était un statutaire, il est remplacé par un contractuel subsidié ( moins couteux)  Si nous avions encore eu un fossoyeur attitré, les accidents scandaleux n’auraient pu se produire.

Benoit Friart et les conflits d’intérêts….   Nous relevons quelques dépenses que nous citons lors de ce conseil communal :

Article 101/12316  Frais de réception  2.523,29 € dont 578,09 € payés à l’Entrepôt

Article 763/12316 Frais de réception et de représentation: 10.909,64 € dont 6.018,79 € payés à l’Entrepôt.

Signalons que Benoit Friart, Député-bourgmestre-brasseur-agent immobilier est administrateur de cette société.  Nous lui demandons si il n’y a pas là un conflit d’intérêt……..Sans réponse…..

Les réserves :

Fonds de réserve ordinaire : 26.635 ,47 €Extraordinaire : passe de 818.849,80 €  à  300.516,95 €

 

RCA

Nous vous présentons ci-dessous les pages 6 et 7 du rapport d’activités. Il faut cependant relativiser la part que recevra la  Ville, à savoir 28.975,54 € car la RCA  devra s’acquitter d’un précompte mobilier de 12.418 €

Nous vous donnons également le montant des subsides ordinaires et extraordinaires de cette même RCA ( Montants accordés par la Ville)

DIVERS  Installation de caméras de surveillance-Demande d’avis du chef de corps de la zone de police.

Nous nous abstenons sur ce point.  Où allons-nous ? D’où viennent les incivilités ? Pourquoi ? A qui la faute ?

Ce que nous vivons est le résultat des politiques menées par les grands décideurs politiques de notre député-bourgmestre et en particulier la NVA et le MR

Qui a supprimé la police de proximité ?  Avant au Roeulx, nous avions 8 champêtres et une brigade de gendarmerie.

Qui démantèle les services publics ?

Qui crée les conditions pour  » des milices privées » ?

Que l’on mette des caméras dans les aéroports pour filmer ceux qui s’envolent vers les paradis fiscaux. C’est là que l’on retrouve les grosses incivilités qui engendrent toutes les autres.

Bientôt une  » puce » pour chacun d’entre-nous………..

 

 

 

Compte-rendu du Conseil communal du 24 avril 2017 par Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval, élus UDP sur la liste Alternative.

1 Approbation du PV de la séance du 13 mars 2017

Pour la première fois, depuis très longtemps, nous votons pour ce PV car comme nous l’avons toujours souhaité, celui-ci relate assez fidèlement notre intervention sur la situation. Il ne tient qu’à la majorité en place de continuer dans ce sens. Voici, pour votre information, l’extrait de ce PV

La Ville a donc bien reçu les subsides, mais qu’en a-t-il été des contrôles de leur utilisation tant par la Ville que par la région ?

2 Information

Approbation après modification du budget 2017 de la Ville.

3 Finances

Financement des marchés publics du budget extraordinaire dont la passation est déléguée au collège communal : abstention de notre part

Octroi d’un subside à la JSAT :   Journée sportive des ascenseurs de Thieu  » 500 € pour acheter des lots et financer les activités prévues«   Voté à l’unanimité.

Marché publics des fournitures

Acquisition d’une œuvre d’art pour le Mémorial Price:  pour un montant de 59.975 € TVAC. Le crédit permettant cette dépense est inscrit au budget extraordinaire pour une somme de 125.000€ financée par emprunt et subsides.

Nos commentaires : Ce mémorial coûteux, à la mémoire de ce soldat canadien tué quelques minutes afin la fin de cette boucherie, aura selon le député-bourgmestre,  » des retombées touristiques » !!

Mais au profit de qui ??

Nous sommes pour le devoir de mémoire, mais cette mémoire doit être objective, elle se doit de présenter le pour et le contre et non pas donner des informations sélectives.

Cette guerre de 14-18 fut une guerre impérialiste entre les familles princières d’Europe, pour un nouveau partage des colonies. Mais bien entendu, dans pareille situation, se sont les peuples qui s’entretuent pendant que ses dirigeants eux, font des affaires !

Cette guerre se terminera par un armistice, ce qui n’est pas une capitulation, mais un cessez-le-feu.

Pourquoi ?

Parce que ces  » va-t-en guerre » prennent peur. Un vent de révolte souffle sur l’Europe, en Russie, en Allemagne, au front, on fusille des soldats qui refusent de monter se battre.

L’armistice du 11 novembre 1918 permet à l’armée allemande de rentrer chez elle avec armes et bagages, pour écraser la révolte des spartakistes à Berlin et le Kaiser meurt en Hollande de sa belle mort ! Il n’y a pas eu de tribunal de Nurenberg pour cette guerre impérialiste.

Les grands capitalistes de ces différents pays n’ont pas de patrie, se frottant les mains au vu des bénéfices engrangés grâce au sang versé par les peuples.  Voilà notre approche de l’histoire de cette guerre, mais elle est occultée.

Nous avons aussi déploré l’absence de ce transfert de mémoire de la dernière guerre. Et de cette absence, on commence à récolter les asxpects négatifs avec la montée des héritiers du fascisme dans nos différents pays.

L’Europe est Allemande !

Est-ce une raison pour là aussi ne pas avoir transmis  » l’Histoire réelle » aux générations montantes ?

Quand on parle de la guerre 1939/1945, cela se résume au débarquement en Normande le 6 juin 1944, et à la Shoa pour ce qui est des camps de concentration. Certes, on ne peut ignorer ces faits.

Mais le 6 juin 1944, à l’est, les allemands sont en déroute .Ils sont en retrait, battus par l’Armée rouge, celle-là même qui réclamait depuis des années aux anglo-américains l’ouverture d’un second front à l’Ouest.

Et à propos des camps de concentration : l’histoire est présentée de façon à laisser croire que dans les camps nazis il n’y aurait eu que des juifs ! Mais voyons la réalité :

En 1933, les nazis prennent le pouvoir en Allemagne. On assiste à l’incendie du Reichtagt dont les communistes sont faussement accusés. Cela permet à Hitler de mettre ceux-ci hors la loi et les dirigeants communistes seront internés, dès 1933 dans les camps de concentration.

Il en sera de même avec les syndicalistes.

Les juifs allemands sont invités à quitter le pays, d’où l’exode de nombreux juifs vers l’Amérique, l’Angleterre ainsi que la France et la Belgique pour les moins fortunés. Ils seront repris après l’invasion de ces deux pays par l’armée allemande et ce avec la participation de l’Administration en place.

Les juifs restés en Allemagne seront internés dans les camps de concentration à partir de 1938, et ils seront rejoins par les rafles effectuées dans les différents pays occupés. La plupart seront massacrés

Achat de menuiseries pour divers bâtiments communaux ( service travaux, cure,…) Nous votons pour.

Achat de véhicules pour le service travaux  87.000€   nous votons pour.

Marché public des travaux       Rue des Fabriques à Ville sur Haine, rue de la Victoire, Trieu à la Bergeole et St Jacques, rue Perleco.    Nous approuvons

 

Après  deux règlements complémentaires sur le roulage,  on nous présente la convention de partenariat avec Bel RTL et délégation à la RCA. Nous votons pour mais on fait cependant remarquer que le siège social de la Ville du Roeulx est toujours à l’Hôtel de Ville et non au Château du prince de Croy

Le collège, probablement émoussé par la réaction de la population thiéroise met à l’ordre du jour la présentation de la rénovation de la place  St Géry ( devanture de l’église) et le déplacement du monument aux morts de Thieu.

Ce même collège invoque le fait qu’il vient de recevoir ce matin même le projet, alors que notre conseiller Duval l’avait déjà visualisé le 14 mars au matin…..dans les bureaux de l’administration communale.

On a beau développer une argumentation basée sur la sécurité, mais nous ne pouvons admettre la manière  dont ce dossier a été traité.   IGNORANCE TOTALE DE L’AVIS DE LA POPULATION  et SILENCE TOTAL SUR LES INTENTIONS.

Le Bourgmestre s’est toujours réclamé bourgmestre de tous….nous en doutons…..

Pour rappel, en juin 2016, lors du conseil communal, JP Duval demande ce qu’il en est des   » rumeurs » à propos du déménagement du monument de Thieu…..Foutaise, il n’en est pas question….. En février 2017 nous lisons dans les procès verbaux du collège que  » celui-ci  décide le déplacement du monument  » Au dernier conseil de mars, lorsque nous posons la question, on nous rétorque que c’est sur décision de la police……Puis, ce sont les TEC qui demandent un rond-point……..

Nous demandons seulement un peu d’informations réelles et non pas celles qui agréent le collège communal.

Nous mettons en doute l’argument sécuritaire pour le déplacement de ce monument historique et commémoratif. En premier lieu, nous aimerions connaître les statistiques d’accidents à cet endroit…… Deuxièmement, il est étrange et bizarre que ce monument dérange depuis……la création d’immeubles de haut standing ….dont la sortie des garages a bizarrement été autorisées dans le virage !!!!!

Et c’est depuis ce moment-là que le monument gêne….

NON   La population de Thieu ( nous soumise au diktat de la majorité…….) NE VEUT PAS  du déplacement du monument.

Et de plus, où veut-on le mettre…Le long de l’église, sur le site de l’ancien cimetière dont il existe encore des reliques. Il est vrai qu’au Roeulx, les cimetières ………..

Nous avons une autre vision du problème……. Voici le mur derrière le monument, en 2013

Voici aujourd’hui ce que l’on a autorisé…….

C’est-on posé la question du pourquoi de l’autorisation d’une sortie de garage dans ce tournant ??   A qui appartient les immeubles récemment bâtis ??    Voilà ce que nous appelons le copinage, les passe-droits…..  Croyez-vous que le commun des mortels aurait pu agir de cette manière avec la  » bénédiction » communale……..

Et si on gratte un peu plus….Les escaliers que l’on voit sur la première photo, plus de 100 ans d’âge, enlevés sans crier gare,  +/- 3 m³ de pierre que sont-ils devenus alors que c’était un escalier communal ??

 

Prochain conseil le 22 mai à 19h30

 

 

Les conseillers communaux et CPAS d’ Alternativen   Gery Bombart, Marcel Couteau, Jean-Pierre Duval et Fanny Bombart souhaitent à leurs concitoyens une bonne fête du premier Mai, qui rappelons-le est le symbole d’une journée de lutte et non de fête du travail.

Compte rendu du Conseil communal du 13 Mars 2017 par Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval.

Approbation par la majorité des IC du PV de la séance précédente. Notre groupe s’abstiendra car comme d’habitude, ce pv ne reflètera que les décisions prises par la majorité, en faisant abstraction des discussions pourtant bien utiles pour la connaissance d’une gestion démocratique.

Premier point: Marché de services- Etude de mobilité.

On nous fait voter le paiement de 16.250 € d’honoraires à la société générale SPRL Architecte pour la phase 2 du schéma directeur de la rénovation urbaine du Roeulx.

Nous déplorons qu’à nouveau le conseil communal est ignoré sur un sujet aussi important qu’est la mobilité.

Il y a encore pour preuve le contenu du journal  » La Nouvelle Gazette  » du 24/02/2017 où l’échevin Damien Sauvage dresse  » la vision du collège sur l’aménagement du Roeulx pour les 20 prochaines années », et ce sans l’aval du conseil communal ! Et toujours selon lui,  » Nous avons créé un comité de travail, avec 5 citoyens, 3 commerçants, des élus, la police… ».

Et la dernière réunion officielle de ce comité a eu lieu  le 16 décembre 2015 !!!   Le PV de cette réunion est assez significatif :  » Un question est posée par un membre qui se demande pourquoi les habitants présents lors de la première réunion n’ont pas été conviés. L’échevin explique que cette commission a été établie par le collège » !!.

Il faut savoir que parmi ceux laissés pour compte, on trouve l’ancien bourgmestre, Albert Tesain, qui habite dans le périmètre concerné et qui aurait été précieux dans cette commission.

Il est évident, que devant cette politique du fait accompli, du manque de participation citoyenne voulue, nous ne pouvions approuver ce  plan établi dans de telles conditions. Nous nous sommes abstenus.

Convention in-house avec Igretec- Etude de caractérisation.

Il s’agit de confier à Igretec cette étude qui concerne le site de l’ancienne cimenterie de Thieu. Nous avons demandé au collège si cela n’était pas prématuré vu la situation de ce dossier.

NON ! Ils envisagent toujours la construction des 40 maisons sur ce site !

Ils espèrent faire disparaître les pollutions constatées par des incantations ! Et après, ils viendront parler d’un plan de mobilité pour Thieu.!!

Violation des sépultures au cimetière du Roeulx.

C’est par nos soins que ce point a été inscrit à l’ordre du jour. Pour rappel : les corps de 7 tombes ont été exhumés de façon prématurée au cimetière du Roeulx, pour être transférés à l’ossuaire et ce, au grand désarroi des familles.

Au conseil communal du 21/11/2016, la majorité IC décide :

Or nous constatons à ce jour qu’aucune information n’a été donnée au conseil communal sur les indemnisations aux familles et sur le suivi de ce dossier.

Une somme de 8.000€ est bien prévue sous l’article 878/12248/2016. Les PV du collège renseignent 3 indemnisations ( 75€, 986 € et 2.583,20€ soit 3644,20 € au total.)

Aucune information n’a été donnée au conseil communal comme le prévoit la délibération du 21/11/2016. Aussi nous avons à ce conseil interrogé le député-bourgmestre MR Benoit Friart, responsable des cimetières, sur le respect des engagements et le suivi de ce dossier.

Toutes les réparations et indemnisations sont -elles résolues ?  Non, nous ne le pensons pas. Nous avons connaissance qu’au moins un corps a été envoyé à Liège pour un relevé d’ADN !

Mais on se pose encore la question: Comment une telle erreur a-t-elle pu se produire ?

La responsabilité principale se trouve dans la conception même de l’administration d’un service public par un député-bourgmestre qui pratique l’ultra-libéralisme à outrance… Pour Benoit Friart,: » Pourquoi aurait-on besoin d’un fossoyeur ? Un service privé ferait tout aussi bien l’affaire… ».

Sous les mandatures des anciens bourgmestres, Elie Hoyas, Marcel Couteau et Albert Tesain, le fossoyeur, un agent statutaire, ayant passé des examens, connaissant son métier et ses cimetières, avait ses registres renseignant les dates des inhumations et le numéro des tombes. C’est à lui qu’incombait la charge des exhumations éventuelles.

Sous l’égide du bourgmestre MR, on charge une firme privée d’exhumer 150 tombes ! avec contrat bien entendu….

Si au Roeulx il y avait encore eu un fossoyeur attitré, une telle erreur ne se serait pas produite.

Après avoir pratiqué la privatisation des services de nettoyage, les tondes et les entretiens des parterres, faut-il aussi privatiser les services des cimetières ?….Notons que déjà au budget 2017, il n’y a plus aucun traitement prévu pour  un fossoyeur !

Et bien entendu, dans cette affaire, pour le député-bourgmestre Friart, il n’y a qu’un seul responsable, l’ouvrier communal, normalement chargé de la voirie. Il devait suivre les exhumations et est …déjà licencié à ce jour…..

Subsides et situation du terrain de football sur le site des anciennes cimenteries de Thieu.

Lors de notre demande d’inscription de ce point à l’ordre du jour de ce conseil, nous posé 4 questions.

Les deux montants avancés aux deux premières questions ont bien été confirmés par l’échevin Formule, par contre, nous n’avons toujours aucune preuve de la réalisation réelle de ces travaux, ni pour l’apport de terres arables, ni pour l’évacuation de laitier et terres polluées. Il en est de même pour le drainage. On est incapable de nous communiquer le moindre renseignement.

La seule défense est de responsabiliser l’IDEA et la Région wallonne et de nous pousser  à investiguer dans cette direction. Bref, il(s) s’en lave(nt) les mains.!!!

Pour notre part, nous affirmons que les carottages superficiels ( moins d’1m) effectués en novembre 2016 par la firme Envirosoil révèlent la même composition, à savoir  » remblai contenant de la brique et de la pierre » que celle relevée dans les carottages effectués au même endroit par la société Serco en 1999 et par la SPAQUE  en 2003.

Pour nous, les subsides n’ont pas été utilisés à ce pourquoi ils ont été attribués. On ne peut nous apporter aucune preuve….

A quoi ont-ils alors servis ?

Divers.

JP Duval interpelle le député-bourgmestre en ce sens:

«   En juin 2016, lors du conseil communal je vous ai posé la question de savoir si les rumeurs circulant au sujet du déplacement du monument des combattants à Thieu étaient fondées. Vous m’avez répondu par la négative. Bien sûr je déplore l’absence de cette discussion dans le contenu du PV, cela vous arrange bien,

Aujourd’hui, je lis dans un PV du collège de février 2017, que celui-ci a décidé le déplacement de ce monument.

La réponse du bourgmestre est que  » Oui, on va refaire tout le carrefour et une belle place »……………

Encore une fois, tout comme dans le plan mobilité, nous déplorons cette prise de décision, hors consultation de la population et hors conseil communal.

Personnellement je m’engage à prévenir mes concitoyens de Thieu . Ce monument n’a aucune raison d’être déplacé.

 

A PROPOS DE LA DEMISSION DE FURLAN

De nos lecteurs nous demandent notre avis à propos de la démission du Ministre Furlan, ayant dans ses attributions la tutelle des pouvoirs locaux.

Celle-ci ne nous fait ni chaud, ni froid, elle nous laisse totalement indifférents. Nous n’avons surtout pas à lui dire Merci, car il est bien plus proche de Benoit Friart que de nous. Combien de nos plaintes sont restées sans suiteSa compagne et secrétaire n’est-elle pas une ancienne rhodienne de la rue de la Station…  Ceci explique peut-être cela !!!!

Nous verrons avec le nouveau ministre …….

Quand Galant se lâche…………

 

Les mensonges de Jacqueline Galant

Rédacteur en chef du Vif/L’Express

12/01/17 à 11:25 – Mise à jour à 11:37

Source: Le Vif/l’express

La rédaction en chef de l’hebdomadaire Le Vif/L’Express a pris connaissance avec étonnement des affirmations énoncées par l’ex-ministre fédérale MR Jacqueline Galant à l’égard de l’une de ses journalistes, Laurence van Ruymbeke

Les mensonges de Jacqueline Galant
© Vadot

Dans le livre de souvenirs que la ministre présente ce jeudi, intitulé « Galant, je vous dis merde ! », la bourgmestre de Jurbise revient en effet sur l’affaire Clifford-Chance, du nom du cabinet d’avocats avec lequel le cabinet de l’alors ministre de la Mobilité avait choisi de travailler, à l’automne 2014. Affaire qui avait été révélée par Le Vif/L’Express. La version donnée dans le livre par Jacqueline Galant ne correspond pas à la réalité. Et porte atteinte à l’intégrité du Vif/L’Express et de sa rédaction.

« La journaliste Laurence van Ruymbeke ne m’a jamais contactée », écrit ainsi Jacqueline Galant. Or, contact a systématiquement été pris avec le cabinet de la ministre de la Mobilité lors de la préparation des différents articles. Et, systématiquement, soit celle qui était à l’époque la porte-parole de Jacqueline Galant, Axelle Pollet, s’est chargée d’apporter les réponses aux questions posées par nos soins, soit celle-ci a passé le relais à Dominique Offergeldt, alors cheffe de cabinet de la ministre. Les articles publiés font d’ailleurs systématiquement mention des informations transmises par le cabinet sur le sujet.

« La journaliste a basé l’ensemble de sa réflexion sur une seule source d’information », affirme encore Jacqueline Galant, qui ne dit pas sur quelles preuves elle s’appuie pour avancer une telle thèse, non fondée. Les informations publiées par Le Vif/L’Express ont été recoupées et confirmées auprès de plusieurs interlocuteurs, d’ailleurs mentionnés dans chacun des articles publiés. Le cabinet de la ministre de la Mobilité lui-même a certifié certaines des données que lui soumettait Le Vif/L’Express.

Affirmer que « les éléments soi-disant amenés par Le Vif ne se basent sur rien de concret » est donc non fondé.

La rédaction en chef du Vif/L’Express s’étonne d’autant plus du procédé de dénonciation choisi par Jacqueline Galant qu’elle avait affirmé tout le contraire il y a quelques mois. Le lundi 4 avril, en effet, la ministre avait invité le rédacteur en chef Thierry Fiorilli à déjeuner, pour évoquer la manière dont l’hebdomadaire couvrait les informations relatives au cabinet de la ministre de la Mobilité, mettant surtout en avant les conséquences de nos écrits pour les membres du cabinet.

Lors de ce déjeuner, Thierry Fiorilli avait questionné la ministre sur deux points :

  1. La journaliste a-t-elle contacté votre cabinet avant de publier des informations qui le concernaient ?
  2. Les articles qui ont été publiés contiennent-ils des erreurs ?

A la première question, la ministre avait répondu par l’affirmative. A la seconde, par la négative. Elle s’était néanmoins plainte du « ton » utilisé, avait dit ne pas accepter se sentir dans l’obligation de rendre des comptes. « C’est pourtant l’essence de notre travail », avait répondu Thierry Fiorilli.

Bref, nous contestons formellement les propos tenus à notre égard par Jacqueline Galant dans son livre. Et constatons, désolés, qu’une fois de plus, dans le monde politique, il est beaucoup plus simple de dénigrer le messager que d’affronter la réalité des faits.