Compte rendu du Conseil communal du 13 Mars 2017 par Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval.

Approbation par la majorité des IC du PV de la séance précédente. Notre groupe s’abstiendra car comme d’habitude, ce pv ne reflètera que les décisions prises par la majorité, en faisant abstraction des discussions pourtant bien utiles pour la connaissance d’une gestion démocratique.

Premier point: Marché de services- Etude de mobilité.

On nous fait voter le paiement de 16.250 € d’honoraires à la société générale SPRL Architecte pour la phase 2 du schéma directeur de la rénovation urbaine du Roeulx.

Nous déplorons qu’à nouveau le conseil communal est ignoré sur un sujet aussi important qu’est la mobilité.

Il y a encore pour preuve le contenu du journal  » La Nouvelle Gazette  » du 24/02/2017 où l’échevin Damien Sauvage dresse  » la vision du collège sur l’aménagement du Roeulx pour les 20 prochaines années », et ce sans l’aval du conseil communal ! Et toujours selon lui,  » Nous avons créé un comité de travail, avec 5 citoyens, 3 commerçants, des élus, la police… ».

Et la dernière réunion officielle de ce comité a eu lieu  le 16 décembre 2015 !!!   Le PV de cette réunion est assez significatif :  » Un question est posée par un membre qui se demande pourquoi les habitants présents lors de la première réunion n’ont pas été conviés. L’échevin explique que cette commission a été établie par le collège » !!.

Il faut savoir que parmi ceux laissés pour compte, on trouve l’ancien bourgmestre, Albert Tesain, qui habite dans le périmètre concerné et qui aurait été précieux dans cette commission.

Il est évident, que devant cette politique du fait accompli, du manque de participation citoyenne voulue, nous ne pouvions approuver ce  plan établi dans de telles conditions. Nous nous sommes abstenus.

Convention in-house avec Igretec- Etude de caractérisation.

Il s’agit de confier à Igretec cette étude qui concerne le site de l’ancienne cimenterie de Thieu. Nous avons demandé au collège si cela n’était pas prématuré vu la situation de ce dossier.

NON ! Ils envisagent toujours la construction des 40 maisons sur ce site !

Ils espèrent faire disparaître les pollutions constatées par des incantations ! Et après, ils viendront parler d’un plan de mobilité pour Thieu.!!

Violation des sépultures au cimetière du Roeulx.

C’est par nos soins que ce point a été inscrit à l’ordre du jour. Pour rappel : les corps de 7 tombes ont été exhumés de façon prématurée au cimetière du Roeulx, pour être transférés à l’ossuaire et ce, au grand désarroi des familles.

Au conseil communal du 21/11/2016, la majorité IC décide :

Or nous constatons à ce jour qu’aucune information n’a été donnée au conseil communal sur les indemnisations aux familles et sur le suivi de ce dossier.

Une somme de 8.000€ est bien prévue sous l’article 878/12248/2016. Les PV du collège renseignent 3 indemnisations ( 75€, 986 € et 2.583,20€ soit 3644,20 € au total.)

Aucune information n’a été donnée au conseil communal comme le prévoit la délibération du 21/11/2016. Aussi nous avons à ce conseil interrogé le député-bourgmestre MR Benoit Friart, responsable des cimetières, sur le respect des engagements et le suivi de ce dossier.

Toutes les réparations et indemnisations sont -elles résolues ?  Non, nous ne le pensons pas. Nous avons connaissance qu’au moins un corps a été envoyé à Liège pour un relevé d’ADN !

Mais on se pose encore la question: Comment une telle erreur a-t-elle pu se produire ?

La responsabilité principale se trouve dans la conception même de l’administration d’un service public par un député-bourgmestre qui pratique l’ultra-libéralisme à outrance… Pour Benoit Friart,: » Pourquoi aurait-on besoin d’un fossoyeur ? Un service privé ferait tout aussi bien l’affaire… ».

Sous les mandatures des anciens bourgmestres, Elie Hoyas, Marcel Couteau et Albert Tesain, le fossoyeur, un agent statutaire, ayant passé des examens, connaissant son métier et ses cimetières, avait ses registres renseignant les dates des inhumations et le numéro des tombes. C’est à lui qu’incombait la charge des exhumations éventuelles.

Sous l’égide du bourgmestre MR, on charge une firme privée d’exhumer 150 tombes ! avec contrat bien entendu….

Si au Roeulx il y avait encore eu un fossoyeur attitré, une telle erreur ne se serait pas produite.

Après avoir pratiqué la privatisation des services de nettoyage, les tondes et les entretiens des parterres, faut-il aussi privatiser les services des cimetières ?….Notons que déjà au budget 2017, il n’y a plus aucun traitement prévu pour  un fossoyeur !

Et bien entendu, dans cette affaire, pour le député-bourgmestre Friart, il n’y a qu’un seul responsable, l’ouvrier communal, normalement chargé de la voirie. Il devait suivre les exhumations et est …déjà licencié à ce jour…..

Subsides et situation du terrain de football sur le site des anciennes cimenteries de Thieu.

Lors de notre demande d’inscription de ce point à l’ordre du jour de ce conseil, nous posé 4 questions.

Les deux montants avancés aux deux premières questions ont bien été confirmés par l’échevin Formule, par contre, nous n’avons toujours aucune preuve de la réalisation réelle de ces travaux, ni pour l’apport de terres arables, ni pour l’évacuation de laitier et terres polluées. Il en est de même pour le drainage. On est incapable de nous communiquer le moindre renseignement.

La seule défense est de responsabiliser l’IDEA et la Région wallonne et de nous pousser  à investiguer dans cette direction. Bref, il(s) s’en lave(nt) les mains.!!!

Pour notre part, nous affirmons que les carottages superficiels ( moins d’1m) effectués en novembre 2016 par la firme Envirosoil révèlent la même composition, à savoir  » remblai contenant de la brique et de la pierre » que celle relevée dans les carottages effectués au même endroit par la société Serco en 1999 et par la SPAQUE  en 2003.

Pour nous, les subsides n’ont pas été utilisés à ce pourquoi ils ont été attribués. On ne peut nous apporter aucune preuve….

A quoi ont-ils alors servis ?

Divers.

JP Duval interpelle le député-bourgmestre en ce sens:

«   En juin 2016, lors du conseil communal je vous ai posé la question de savoir si les rumeurs circulant au sujet du déplacement du monument des combattants à Thieu étaient fondées. Vous m’avez répondu par la négative. Bien sûr je déplore l’absence de cette discussion dans le contenu du PV, cela vous arrange bien,

Aujourd’hui, je lis dans un PV du collège de février 2017, que celui-ci a décidé le déplacement de ce monument.

La réponse du bourgmestre est que  » Oui, on va refaire tout le carrefour et une belle place »……………

Encore une fois, tout comme dans le plan mobilité, nous déplorons cette prise de décision, hors consultation de la population et hors conseil communal.

Personnellement je m’engage à prévenir mes concitoyens de Thieu . Ce monument n’a aucune raison d’être déplacé.

 

DES ECLABOUSSURES DES AFFAIRES AU ROEULX ???

Le Roeulx est-il à l’abri ?

La Libre Belgique fait état dans un communiqué du 14 février d’un conflit d’intérêts de Bernard Liébin  Conseiller provincial MR à La Louvière. Et la brasserie Saint Feuillen y est citée. Qu’en pensons-nous ?

Un vieux dicton dit  » Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es »

Dans notre société, en politique il y a deux sortes d’engagements: celui qui va par idéal, pour servir la population et pas se servir. Hélas ceux-là ne sont pas nombreux car ils ne sont pas soutenus par les MRdias, porte paroles du système.

Et puis, il y a les autres….Ils sont plus nombreux, soutenus par tout un système. Pour eux, leur mandat politique est bien souvent un prolongement, une mise en valeur, un atout pour leur patrimoine privé.

Pourquoi croyez-vous que Benoit Friart s’est engagé en politique à un âge déjà avancé ? Pour fructifier et faire fructifier ses affaires privées.

Croyez-vous que les anciens bourgmestres, que ce soit Albert Tesain ou moi-même aurions donné l’autorisation de démolir  » Le Café des Amis réunis », maison à colombage, le  » Café du Commerce » de feu Berthe Jacques et  » le Château de Mademoiselle Cuvelier », pour y faire des appartements  créant en plus des problèmes de parking et de mobilité dans la Ville ?   NON

Pourquoi croyez-vous que dès sa nomination de bourgmestre, Benoit Friart s’est empressé de constituer la société immobilière IMMO-CORRIB ?

Il est évident par les temps  qui courent que certains compagnonnages sont dangereux, surtout avec les casseroles actuelles….

Compte-rendu du conseil communal du 13 février 2017 par Marcel Couteau et JP Duval

Après approbation du dernier PV par la majorité MR -CdH , l’Echevin Formule, habile représentant de commerce, nous donne  En information l’Etude indicative effectuée par Envirosoil sur le terrain de football de Thieu ( site de l’ancienne cimenterie).

Il insistera que les légères pollutions retrouvées par cette enquête ne sont en rien comparables à l’étude précédente, qui avait relevé une pollution bien plus importante. Nous le reconnaissons, mais pour le Député-Bourgmestre Friart et son Echevin, tout était dit et devait s’en arrêter là.!!.

Nous insisterons malgré tout sur le rappel de nos interventions passées, à savoir qu’outre un problème de pollution, il en existe un tout autre, à savoir un détournement de destination de subsides publics. Nous aurions souhaité que cette étude d’Envirosoil soit effectuée à une plus grande profondeur ( 4 à 5 m) et non le mètre comme ce fut le cas. On nous rétorquera que c’est Envirosoil qui a fixé la profondeur, mais on oublie de signaler  qu’on a bien sciemment omis de dévoiler le problème d’évacuation du laitier initialement sous ce terrain de football.

Envirosoil dans son rapport, signale que 8 forages ont eu lieu,  4 dans la couche superficielle ( entre 0 et 0,5m) et 4 dans le niveau sous-jacent ( entre 0,5 m et 1 m).

Nous pouvons lire dans ces résultats : «  Les sols rencontrés aux endroits de ces forages sont constitués de 1/ des remblais contenant de la brique et de la pierre dans une matière sablo-limoneuse à argileuse, recouverte localement par une couche de limon de 50 cm

Pourquoi insistons-nous sur cette conclusion ?

Si nous reprenons les analyses effectuées  en 1999 par la société SERCO, pour le compte des Ciments d’Obourg, enquête effectuée à l’époque sous la direction de l’ Ingénieur des Mines David Charlet ( que l’on retrouve aujourd’hui à l’IDEA dans ce dossier Cimenterie), c’est que les conclusions de ces  deux études sont similaires.

Nous reproduisons également notre intervention, continuellement interrompue sous prétexte qu’elle ne figure pas à l’ordre du jour. Belle habileté que de mettre ce point en information et non en discussion……

Il est vrai qu’ils ont peur de la vérité.

OUI, nous affirmons que nous sommes bien devant un détournement de subsides de leur destination initiale, ce qui est réprimé par la loi…

En somme, après le scandale de la pollution et de repollution, un nouveau scandale sur le site de la cimenterie.

Et là aussi, Friart et Formule diront  » qu’ils ne savaient pas !!!

 

Mais Nous, nous continuerons notre combat pour la Vérité…….

Finances

Marché de service. Etude de mobilité.   N’ayant aucun document à notre disposition à ce sujet, lors de la consultation des pièces du dossier nous avons réclamé le report de ce point.

Schéma directeur de la rénovation urbaine du Roeulx- paiement à hauteur de 50% Phase 2

Là aussi, nous nous demandons où en est le travail, aucun document fourni sur celui-ci. Aucun dossier à disposition.  Nous nous abstiendrons.

Désignation d’un représentant du groupe Alternative au conseil d’administration de la RCA

Nous avions proposé Marcel Couteau, qui est accepté à l’unanimité. .Plaisantant, il ne réclamera aucun jeton de présence pour ce mandat, qu’il accepte car il n’y a  » que les sots qui ne changent pas d’avis ». Et il apprécie tellement la compagnie de certains !!! Il paraît qu’eux aussi……..Mais ça, l’avenir nous le confirmera !!!

Divers  Marcel Couteau interroge le Collège pour connaître la situation de la décision d’ester en justice dans le cadre du dossier cimenterie, dossier entre les mains de l’avocat Renders de Bruxelles.  Promesse a été faite que rapport sera fait au prochain conseil communal.

JP Duval interroge pour sa part à propos de  » l’animation » qui s’effectue régulièrement sur les quais du PACO par l’entreprise Quintellier. Monsieur le bourgmestre affirme qu’elle n’a pas lieu d’être car le dossier du refus est toujours en cours. Il contactera la police de l’environnement….

Prochain conseil le lundi 13 mars à 19h30

 

Quand Galant se lâche…………

 

Les mensonges de Jacqueline Galant

Rédacteur en chef du Vif/L’Express

12/01/17 à 11:25 – Mise à jour à 11:37

Source: Le Vif/l’express

La rédaction en chef de l’hebdomadaire Le Vif/L’Express a pris connaissance avec étonnement des affirmations énoncées par l’ex-ministre fédérale MR Jacqueline Galant à l’égard de l’une de ses journalistes, Laurence van Ruymbeke

Les mensonges de Jacqueline Galant
© Vadot

Dans le livre de souvenirs que la ministre présente ce jeudi, intitulé « Galant, je vous dis merde ! », la bourgmestre de Jurbise revient en effet sur l’affaire Clifford-Chance, du nom du cabinet d’avocats avec lequel le cabinet de l’alors ministre de la Mobilité avait choisi de travailler, à l’automne 2014. Affaire qui avait été révélée par Le Vif/L’Express. La version donnée dans le livre par Jacqueline Galant ne correspond pas à la réalité. Et porte atteinte à l’intégrité du Vif/L’Express et de sa rédaction.

« La journaliste Laurence van Ruymbeke ne m’a jamais contactée », écrit ainsi Jacqueline Galant. Or, contact a systématiquement été pris avec le cabinet de la ministre de la Mobilité lors de la préparation des différents articles. Et, systématiquement, soit celle qui était à l’époque la porte-parole de Jacqueline Galant, Axelle Pollet, s’est chargée d’apporter les réponses aux questions posées par nos soins, soit celle-ci a passé le relais à Dominique Offergeldt, alors cheffe de cabinet de la ministre. Les articles publiés font d’ailleurs systématiquement mention des informations transmises par le cabinet sur le sujet.

« La journaliste a basé l’ensemble de sa réflexion sur une seule source d’information », affirme encore Jacqueline Galant, qui ne dit pas sur quelles preuves elle s’appuie pour avancer une telle thèse, non fondée. Les informations publiées par Le Vif/L’Express ont été recoupées et confirmées auprès de plusieurs interlocuteurs, d’ailleurs mentionnés dans chacun des articles publiés. Le cabinet de la ministre de la Mobilité lui-même a certifié certaines des données que lui soumettait Le Vif/L’Express.

Affirmer que « les éléments soi-disant amenés par Le Vif ne se basent sur rien de concret » est donc non fondé.

La rédaction en chef du Vif/L’Express s’étonne d’autant plus du procédé de dénonciation choisi par Jacqueline Galant qu’elle avait affirmé tout le contraire il y a quelques mois. Le lundi 4 avril, en effet, la ministre avait invité le rédacteur en chef Thierry Fiorilli à déjeuner, pour évoquer la manière dont l’hebdomadaire couvrait les informations relatives au cabinet de la ministre de la Mobilité, mettant surtout en avant les conséquences de nos écrits pour les membres du cabinet.

Lors de ce déjeuner, Thierry Fiorilli avait questionné la ministre sur deux points :

  1. La journaliste a-t-elle contacté votre cabinet avant de publier des informations qui le concernaient ?
  2. Les articles qui ont été publiés contiennent-ils des erreurs ?

A la première question, la ministre avait répondu par l’affirmative. A la seconde, par la négative. Elle s’était néanmoins plainte du « ton » utilisé, avait dit ne pas accepter se sentir dans l’obligation de rendre des comptes. « C’est pourtant l’essence de notre travail », avait répondu Thierry Fiorilli.

Bref, nous contestons formellement les propos tenus à notre égard par Jacqueline Galant dans son livre. Et constatons, désolés, qu’une fois de plus, dans le monde politique, il est beaucoup plus simple de dénigrer le messager que d’affronter la réalité des faits.

 

CONSEIL COMMUNAL DU 19 DECEMBRE 2016 2ème partie par Marcel Couteau et Jean-Pierre Duval

2* Budget communal 2017

Introduction

A l’examen des annexes nous constatons

- que le niveau de l’emploi est encore en diminution : de 57,73 équivalent-temps plein, on passe à 50,26 soit une diminution de 13 %

- que le plan embauche se résume à ces quelques phrases : » en fonction des absences, le Collège communal pourrait être amené à procéder à des engagements d’ouvriers par des contrats à durée déterminée »

- que l’on prévoit : «  un engagement d’un agent mi-temps pendant 6 mois, pour la période des fêtes de mars à septembre «    Aucune promotion, aucune nomination.

Nos commentaires:

Le personnel étant de plus en plus réduit, la moindre absence a des répercussions directes. Les festivités sont choyées. Il est bien regrettable qu’à la place on n’engage pas un agent pour relever les taxes et redevances oubliées volontairement ( institutions financières par exemple, sur lesquelles le bourgmestre fait la sourde oreille et feint de ne pas comprendre….)

En matière d’emploi, s’exerce au niveau communal la politique du MR : flexibilité, emploi précaire,…….et privatisation ( services entretien des locaux, des parcs, etc…)

Fonds de réserve.

Fonds de réserve ordinaire : 26.635 €

Fonds de réserve extraordinaire compte 2015  818.849 €

Rappel : La réserve extraordinaire est surtout alimentée par les bonis aux comptes ordinaires. Il est bon de rappeler:

- que ces bonis découlent de la  » rage taxatoire » du Collège échevinal en début de mandature et touchant Monsieur et Madame Tout Le Monde, en ignorant la possibilité d’autres taxations, touchant elles les privilégiés du système.

- que la Région wallonne avait recommandé que ces bonis à l’ordinaire soient pour une bonne partie conservés dans la réserve ordinaire pour faire face aux dépenses, surtout de transferts ( Pompiers, CPAS, Police…..)  Au Roeulx, il n’en fut RIEN !

Par exemple, le fonds de réserve extraordinaire à versé 1.250.000 € à la région communale autonome (RCA).  Somme qui aurait pu rester au fonds de réserve ordinaire en vue de faire face aux dépenses humaines et sociales du CPAS !

Coup d’œil sur l’évolution des dépenses.

Nous constatons positivement une diminution importante dans les frais d’avocats :  10.000 € de prévus au budget 2017 contre 32.865 € au compte 201  et 23.382 €au compte 2015. Nous nous sommes cependant inquiétés de savoir si cette somme sera suffisante pour faire face au dossier de la cimenterie, puisque cette majorité a décidé d’aller en Justice !  A moins que cette décision ne soit un écran de fumée,………

Commerce-Industrie

Prévision dépenses totales de 45.582 €  contre 36.494 au compte 2015,  dans laquelle les dépenses de fonctionnement prévues en 2017 sont de 14.332,06 € contre 3.936 € au compte 2015

Agriculture

18.272 € de prévision contre 13.943 € au compte 2015.  A noter une prévision de 10.000€ en frais de réception contre une dépense de 4.583 € au compte 2015

Education populaire et Arts

Prévision de fonctionnement : 152.918,41 € contre une dépense de 109.581 € au compte 2015.  Ici encore on note une prévision de 26.000€ en frais de réception contre une dépense de 10.811 € au compte 2015.

A signaler dans ce chapitre le coût budgétaire des subsides octroyés à la RCA

Charge emprunts  43.779,29 €  contre 42.859,17 € au compte 2015

Remboursement des emprunts : 94.962,44 € contre 67.832,26 € au compte 2015   soit un total de 138.741 € contre 110.691 € en 2015.

Santé et hygiène publiques.

Aucune dépense n’est prévue pour les cimetières !!!!   D’où nos interrogations ?

Nous constatons cependant que les frais de fonctionnement passent de 14.132€ au compte 2015 à 30.700 € de prévision 2017…..Est-ce le résultat des exhumations scandaleuses pratiquées au cimetière du Roeulx, et sur lesquelles une pierre tombale semble s’installer……

Pour terminer avec les prévisions de dépenses pour 2017, on peut noter qu’au Roeulx, avec la présence d’un député-bourgmestre-brasseur d’affaires et de bière, 2017 sera encore une année bien arrosée…….Le montant total des dépenses prévues en frais de réception se chiffre à  40.200€

Et dire que l’on a supprimé l’intervention communale pour l’accès de nos enfants  aux piscines  !!

Coup d’œil sur les recettes.

Le montant des taxes et redevances reste stable pour 2017.

A noter

que la prévision des recettes pour la taxe force-motrice est de 72.458 € contre 26.838 € au compte 2015

que la prévision des recettes pour immeubles inoccupés est de 58.320 € contre 22.320 € au compte 2015

Depuis des années nous dénoncions la diminution continuelle de ces taxes et redevances. Nous continuons cependant à déplorer qu’un très grand aristocrate échappe à cette taxe pour immeubles inoccupés, alors que….

Notons également une diminution continuelle de recettes de la taxe et redevance sur :

Panneaux et enseignes publicitaires…, Occupation de domaine public,  Parcelles non bâties…Taxes sur les secondes résidences. et enfin et non des moindres, la taxe sur les agences bancaires et  assimilées. ( Voir notre commentaire dans l’introduction de ce budget).

En conclusion : le budget ordinaire 2017 prévoit un résultat positif à l’exercice propre de 616.106,23 € contre une prévision initiale de 795.983 € au budget 2016

Le compte 2015 quant à lui présentait un résultat négatif de 514.725 €

Budget 2017  Service extraordinaire

Dans le budget extraordinaire se trouvent inscrits les recettes/dépenses prévisionnelles pour les travaux importants ainsi que les sources de financement, soit par emprunt, par subside ou par prélèvement dans le fonds de réserve extraordinaire ( lui-même alimenté par le boni des comptes ordinaires). Ce programme d’investissement prévoit une dépense totale de 2.739.147 €, alimenté par :

- un prélèvement sur le fonds de réserve extraordinaire de 413.954 €

- des emprunts pour un montant total de 1.846.688 €

- un subside de 478.504 €

Si ces investissements sont réalisés, il resterait au fonds de réserve extraordinaire 13.127 €.  Voyons le contenu de ces investissements budgétés à l’extraordinaire.

Remarque: Nous avons fait constater qu’on impute à l’Administration générale des dépenses qui doivent être inscrites dans les investissements pour les cultes, à savoir des châssis pour les cures du Roeulx et de Ville-sur-Haine ainsi que l’électricité pour l’église de Ville-sur-Haine, le tout pour un montant de 54.000 €  On nous a promis la rectification de cette erreur.

Certaines autres prévisions de dépenses nous interpellent à savoir :

Etude de mobilité, centre du Roeulx. prévision 30.000 €  Mais se pose-t-on la question de savoir qui accentue les problèmes de mobilité au centre du Roeulx ? Ne croyez-vous pas que le gérant de la société Immo-Corrib, député-bourgmestre Benoit Friart y joue un rôle avec ses multiples appartements.!

Il faut savoir qu’au MR, lorsque ces gens-là se lancent en politique, c’est aussi pour favoriser  » leurs affaires ».

Achat de machines et de matériel d’équipement et d’exploitation – caméra Prévision: 80.000 €

Pour quoi faire ?  Pour lutter contre les différentes formes de délinquance ! surtout la petite, que l’Etat voyou enfante par sa politique.

On crée une société de plus en plus contrôlée, sous surveillance, mais uniquement pour le peuple. Les mafias financières économiques et industrielles se portent, elles, très bien.

Mais qui a supprimé la police de proximité ? Dans l’ entité rhodienne on trouvait en permanence 7à 8 champêtres plus une gendarmerie. Et aujourd’hui ??  Où en est-on ??

Ecrans d’affichage extérieurs   Prévision 40.000 €

Il faut bien valoriser une Ville Festive,  Le Roeulx, Ville Drink Drink par excellence ! Et si on se rappelait les piscines de nos enfants ??

Autres investissements prévus

Extension de la Salle des En Hauts  161.000€    Aménagement de l’entrée et agrandir la cuisine.

Aménagement Mémorial Price  125.000 €  Il s’agit du Monument du soldat canadien tué en 1918. Inauguration prévue quelques semaines avant les élections communales 2018

Nous avons voté contre le budget à l’ordinaire et abstenus pour l’extraordinaire.

Château des Princes de Croy

Subside pour des travaux conservatoires d’urgence.

Rappel : Il faut savoir que ce château étant classé, les pouvoirs publics sont obligés d’intervenir dans les travaux conservatoires, à savoir :  la Région wallonne, la Province, la Commune. Le montant de ces travaux s’élève à 19.891,96 € tvac. La base du calcul de la subvention est de 11.289€ tvac dont 65 % pour la RW, 4 % pour la Province, 1% soit 112,84 € pour la commune. Le solde, soit 30´% pour les deCroy.

Selon le dernier décompte en notre possession ( 2007) le récapitulatif des subsides octroyés par la Région wallonne s’élève à 1.418.150,84 €

Nous avons cité ces chiffres au conseil communal tout en déplorant que le Parc du Château reste inaccessible pour  » les gueux »,  » les sans-culottes », alors que ceux-ci participent financièrement à la restauration de ce château.

Nous avons suggéré au collège communal et plus particulièrement à ses membres qui ont leurs entrées au château, d’intervenir auprès du propriétaire pour que le parc redevienne à certains moments accessible  » au peuple » et pas seulement occasionnellement à une prétendue  » élite »

Il serait bon de lui rappeler les paroles de son grand-père qui pourtant, lui, n’a pas bénéficié des deniers publics, avait ouvert avec plaisir et sagesse, son parc à la population.

Promesse a été faite par Benoit Friart et Manu Delhove qu’une lettre serait faite.

Régie Communale Autonome

Le libellé de l’ordre du jour est  » RCA Plan d’entreprise et budget 2017″  Nous réfutons ce libellé, car ce qui nous est présenté n’est nullement le budget de la RCA. Selon nous, on nous présente le budget de fonctionnement des infrastructures sportives. Pour l’échevin Formule, toujours aussi ambigu dans ses explications, il s’agit du budget de l’utilisation des subsides communaux !!! pour le centre sportif de Thieu et le site sportif du Rempart des Arbalestriers.  Ce n’est donc pas le budget de la RCA

Pour 2017 le subside ordinaire est de 92.582,98 €, l’extraordinaire quant à lui se chiffre à 215.200 €

Il faut savoir que les charges ( remboursement d’intérêts) impactent les finances communales depuis l’année 2012 jusqu’à la fin de l’année 2015. Le montant de cette somme supportées par les finances communales et qui apparaît au travers des comptes communaux est de 252.944 €, répartis comme suit :

2012  1356 €  2013  69.315 € 2014 70.982 €  2015  110.691 €  et le budget 2016 prévoyait 134.725 € et 138.741 € pour 2017.

Si l’on regarde les montants octroyés à cette RCA depuis sa création, on trouve :

Subsides ordinaires accordés à la RCA   de 2010 à 2015  549.784€ plus les prévisions budgétaires 2016/2017 de 320.918€, nous arrivons à un total de 870.702 € de subsides ordinaires.

Quant à l’extraordinaire lui, nous voyons un montant de 3.609.584 € dans les comptes communaux de 2012 à 2015, auxquels il faut ajouter les prévisions budgétaires 2016/2017 de 335.700 € Nous déduirons de ce total un montant de 564.472 € de remboursement de la RCA, ce qui nous donnera in fine  une subvention extraordinaire totale de 3.381.012 €.

Ces chiffres sont éloquents et démontrent l’importance des montants des subventions et des charges financières supportées par les finances communales. Et pour justifier cela devant le conseil communal, le prétendu budget de la RCA 2017 se résume à un tableau comparatif   » budget 2015 / budget 2017  recettes/dépenses pour les installations sportives. Nous n’aurons même pas la possibilité de comparer ces inscriptions avec la réalisation recettes/dépenses du compte 2015 !!  On préfère jeter de la poudre aux yeux en assommant le citoyen  de statistiques d’occupation des salles, ce qui l’éloigne bien loin de la clarté des coûts réels de cette entreprise !

Et puisque l’on parle d’entreprise,  dans le plan présenté une phrase retient notre attention:

Comme déterminé dans le plan d’entreprise 2016, compte tenu de l’objet social pour lequel la régie a été constituée, toutes les festivités et événements sportifs ont été organisés en direct par la régie » !!

Nous nous posons alors la question de savoir  » Où se trouvent les inscriptions budgétaires (  dépenses/recettes)- pour toutes ces festivités et événements sportifs, passés et futurs ?

Nous n’en saurons pas plus.. Voilà pour cette majorité à quoi se résume ce prétendu budget de la RCA

Nous n’avons pas à connaître l’état de la trésorerie, du fond de roulement, du disponible, des dettes financières éventuelles de la RCA, alors que parallèlement les budgets tant CPAS que Communaux  nous informent de leur fonds de réserve et de toutes autres informations.

A partir de 2014 du personnel communal est mis à disposition de la RCA. L’un 2 jours par mois, l’autre 4 jours et un troisième 1 jour…….Est-ce encore le cas ??

Il est évident que nous allons informer la tutelle sur ce manque de transparence là aussi.

DIVERS

Nous nous permettrons de relever encore  une fois le contenu des PV à propos de notre intervention lors du conseil communal du 21/11/2016 et concernant les faits scandaleux qui se sont déroulés au cimetière du Roeulx. Nous citons:

« Point déposé par la minorité relatif aux cimetières – Délibération- indemnisation

 » suspension de séance «    Pour:  IC  sauf Anne Lévie abstention

Abstention :  Alternative  – Ecolo »

RIEN D’AUTRE ! ! ! !

Voilà la conception de l’information et de la Démocratie du député-bourgmestre BBenoit Friart…Et il se réfugiera dans le huis-clos où il annoncera simplement  » le fossoyeur a été licencié  »

Cet état d’esprit nous amène à développer un dernier point demandé par notre groupe dans les divers.

Il s’agit tout simplement d’une suite à un  » courriel »  expédié  » tous azimuts »  par le député Friart  ( notez qu’il prend bien le soin de ne pas mettre bourgmestre, lui qui est si friand de son titre !! ) Ce mail a circulé dans les boites de réception du personnel communal et autres.  2018 se profile déjà à l’horizon et notre député-bourgmestre semble p rendre conscience qu’il n’y a pas que Le Roeulx en Wallonie…Bien sûr on est Heureux au Roeulx, Ville Drink- drink où la bière coule à flots…..mais prendrai-t-il conscience que ce n’est pas pour tout le monde !!!!!!!!

Nous obtiendrons pour seule réponse de sa part qu’il s’agit de sa newsletter……………

PROCHAIN CONSEIL LE 13/02/2017

 

 

 

 

cc du 19/12 1 ere partie BUDGET CPAS par Marcel Couteau et JP Duval

Plusieurs budgets 2017 étaient à l’ordre du jour.

1) Budget 2017 CPAS

Budget ordinaire : 7.095.710 €

Un budget CPAS doit être présenté en équilibre, càd les recettes doivent être égales aux dépenses. Pour ce faire, une subvention de 930.000 € est accordée par la Ville et le CPAS opère un prélèvement de 230.000€ de son fonds de réserve.

L’intervention communale représente 13,1 ´du budget, alors que précédemment cela pouvait se chiffrer à 18-19 ´%  du budget du CPAS.

Au niveau du CPAS se répercute ainsi la politique anti-sociale du gouvernement NVA -MR, si chèrement défendue par le député-bourgmestre du Roeulx.  Le fameux Job-Job  de son premier ministre s’étant transformé en flop-flop, quoiqu’en dise Benoit Friart.

Les chiffres repris aux budgets et aux comptes peuvent confirmer nos propos.

En revenus d’intégration sociale, on dépense 700.000€ pour 2017, contre 545.717 € en 2015 et 216.697 € au compte 2007….Ces chiffres irréfutables sont éclairants.

Face à la paupérisation grandissante, découlant de la politique de ce gouvernement, voyons comment se comporte notre CPAS.

Si nous examinons  la part allouée aux dépenses sociales, en dehors du revenu d’intégration, nous constatons, par rapport aux comptes 2007 et 2015

2007   total de l’aide urgente : 53.092 € pour un budget de 3.774.842 € soit 1,4´%

2015    total de l’aide urgente  26.569 € pour un budget de 5.437.832 € soit 0,48 %

Que nous réserve à ce rythme là  le compte 2017 sachant qu’il y a une prévision de 66.750€ au budget total de 104.000€ ( dont 37.250 € de prévus en récupération) ?

Devons-nous croire par là que la population rhodienne échappe à la dégradation du niveau de vie imposée par le gouvernement NVA- MR ?

Croyez-vous que tous savent encore aller chez le médecin et pharmacien ? NON, il y a des personnes qui ne savent pas faire face à ces dépenses là.

En 2007, les frais médicaux et pharmaceutiques s’élevaient à 6.480 €, en 2015, ils n’ont plus été que de 3.801 €

Le CPAS du Roeulx subit l’influence, la pression des anti-sociaux incarnés surtout par le MR, pour qui chaque bénéficiaire du CPAS est considéré comme un profiteur social en puissance. Ils cachent bien le fait qu’eux, privilégiés du système qui leurs octroie de substantielles aides via l’Etat, la Région, l’Europe, sont de grands, voire très grands assistés.

A quand un sursaut de conscience des  » humanistes » siégeant au CPAS  et au Conseil communal ??

Evolution du fond de réserve ordinaire.

Ce fonds de réserve est alimenté par les bonis des comptes.  Depuis l’avènement du MR à la tête de la Ville, le CPAS, sur la pression du Collège échevinal, n’a pas cessé de puiser dans ce fonds de réserve, comme c’est encore le cas en 2017. Tant et si bien que l’on va vers l’épuisement de ce fonds !! En effet, en plus des prélèvements effectués pour soulager les finances communales, depuis 2013 les comptes du CPAS  sont en mali, donc plus de transferts vers le fonds de réserve…

 

 

AIDES SOCIALES TRANSFERTS

 

Voeux 2017

 

LES ELUS COMMUNAUX ET CPAS DU GROUPE ALTERNATIVE ,  VOUS PRESENTENT LEURS MEILLEURS VOEUX 2017.  ILS ESPERENT VOUS SAVOIR DE PLUS EN PLUS NOMBREUX A LES AIDER POUR UNE SOCIETE PLUS FRATERNELLE ET SOLIDAIRE

 

Bombart Gery, Couteau Marcel, Duval Jean-Pierre   Conseillers communaux

Bombart Fanny Conseillère CPAS

ON RECHERCHE……..

 

 

ON RECHERCHE LES DESCENDANTS D’ ERNEST DRUART – SIMONE DEWAEGENAIRE  ET DE

 

RICHARD SOUPART.

 

 

 

Le Docteur Pierre Strebelle me fait parvenir l’appel de ses cousines et cousins d’Amérique et concernant les faits d’armes  effectués par ces héroïques résistants.

 

Leur grand-mère, SADI STREBELLE a écrits ses souvenirs concernant ces résistants.

 

Ils souhaitent partager ces pages d’histoire avec les descendants de ceux qui ont combattu le fascisme.

 

 

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

 

  • ·        Sadi Strebelle était ingenieur des Ascenseurs u Canal du Centre et habitait rue Bois de la Houpette à Houdeng-Aimeries.
  • ·        Francine était son épouse.
  • ·        Sa fille Christine épousa à la libération un soldat américain , EZELLE. De cette union naquit deux garçons et une fille, les correspondants d’aujourd’hui. Je les ai personnellement connus chez leurs grands-parents Sadi Strebelle et Francine lors de leurs retours en vacances, car nous étions voisins.
  • ·        Dans le livre édité à la mémoire de Paul BRANCART, résistant tué les armes à la main dans le bois de la Haie du Roeulx en septembre 1944, ERNEST DRUART dit POLO est cité à plusieurs reprises

 

 

 

Avec Pierre Strebelle nous espérons recueillir des informations permettant de faire parvenir copie de cette histoire de la résistance dans notre région du Centre, à leurs descendants.

 

Nos coordonnées : COUTEAU MARCEL  25 rue de la Victoire  7070 LE ROEULX

 

                                   Tel 064/650237      GSM   0496/837269

 

                                    STREBELLE PIERRE  11, rue des Fougères  7140 MORLANWELZ

 

                                     Tel 064/444700     GSM 0478/337589

 

 

 

 

 

Compte rendu du conseil communal du 21/11/2016 par Marcel Couteau et JP Duval

Nous débutons ce conseil communal par un rappel du non respect du Règlement d’Ordre Intérieur de la part du Collège.

Celui-ci stipule en effet, que dès l’envoi des convocations aux conseillers de l’ordre du jour du conseil communal, toutes les pièces concernant les points inscrits doivent être disponibles, en la Maison communale, pour examen…….

Ce qui est rarement, voire jamais le cas….. Nous devons bien souvent nous déplacer à plusieurs reprises pour pouvoir consulter l’entièreté de celles-ci….. Pour ce conseil, ce fut la cerise sur le gâteau. A quatre reprises notre conseiller Marcel Couteau a dut s’y reprendre.  A la 3ème visite, le Secrétariat et le Bourgmestre ont signalé que les dossiers se trouvaient chez l’Echevin Damien Sauvage !!!!!!  Consultation à domicile !!

Ce qui est interdit et contraire à la Loi.  Les pièces doivent être consultées sans déplacement de celles-ci…….

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL

Information:

Vu la délégation de pouvoir accordée au collège des bourgmestre et échevins par LEURS CONSEILLERS   MR- CDH-ASEXUES, les points suivants nous sont communiqués à titre informatif………..Belle leçon de démocratie !!!!

- Chassis pour la sacristie de l’église de Mignault  1.200 €

-Rénovation de la salle de Mignault  14.999,99 € !!

Finances

Plan d’investissement communal 2017-2018  Il s’agit de travaux pouvant être subventionnés à 50 %

- Rue des Fabriques à Ville-sur-Haine  estimation 98.619,43€

- Rue Perlecot à Gottignies estimation 176.534,66€

- Rues de la Victoire, Trieu à la Bergeole, et St Jacques estimation 121.821,89 €

Ce plan est voté à l’unanimité.

Redevance relative aux frais d’expulsion.

Art 2  » la redevance est due par les huissiers de justice ou toute personne chargée de l’expulsion »  Nous nous abstenons sur ce point

Extension de la Salle des EnHauts.

Estimation : 160.521,54 € tvac

Octroi des subsides 2017 aux associations.

Pour un montant global de 33.350€  répartis comme suit :

Taxe sur l’enlèvement et traitement des immondices.

Cette taxe reste inchangée

105 €  isolé    145 € ménage    170 €  commerçants et professions libérales

Notre groupe s’abstient.

Indemnité suite au Challenge des Montgolfières.

Dédommagement du propriétaire des pâtures.

Conditions des exhumations au Cimetière du Roeulx.

C’est à notre initiative que ce point a été inscrit à l’ordre du jour de ce conseil communal. Pour la majorité, ce problème n’a pas à être traité par le conseil communal !

Les médias ont pourtant fait écho à ce scandale, un de plus au Roeulx, et sans leurs interventions, ce problème aurait probablement été étouffé comme pour d’autres…

Cette  » bavure » inadmissible a touché plusieurs familles, qui ne retrouvèrent plus la sépulture de leurs proches, ceux-ci ayant été exhumés sans raison.

Qu’on s’imagine: les uns venant pour la Toussaint pour nettoyer la tombe de leur proche, plus de tombe…les autres venant la fleurir………!

Comment cela est possible ?

Pour nous, il est bien trop facile d’imputer la responsabilité uniquement au personnel communal, que ce soit le faisant fonction de fossoyeur ou le service administratif.

Ensemble voyons ce dossier : Le 14 mars 2016, le conseil communal décide  » la désaffectation de sépultures et exhumations dans les cimetières de l’entité »

Le montant des travaux est estimé à 49.912,4 € tvac, financé par emprunt.

Deux entreprises de pompes funèbres remettent offre: l’une à 44.998,48 €, l’autre a 27.225 € tvac, qui emporte le marché.suivant le cahier des charges ci-dessous

Ces conditions ont-elles été respectées ?

Sur 150 tombes devant être exhumées, 121 auraient été réalisées, pour un montant de 21.961 €. Selon Marcel Couteau, sur ses 47 ans de mandat communal, dont 18 en tant qu’echevin des travaux, jamais la Ville n’a passé par une firme privée pour les exhumations. Et jamais pendant ces mandatures nous n’avons connu une telle situation désagréable. Pourquoi ?

Auparavant le fossoyeur était un statutaire. Poste à responsabilité et payé comme tel. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ! Si nous revoyons les conditions émises lors de l’appel à candidature en 2014, et dont elles ont été reprises en intégralité par un de nos lecteurs, nous lisons :  » encodage des données et mise à jour des registres.

Or, le fossoyeur recruté en 2014 sur base de ces conditions a quitté l’administration communale. Et depuis, c’est soit l’un, soit l’autre qui fait office de fossoyeur !!

Pourquoi passer par un marché  » privé » pour exhumer d’un coup 121 tombes ? N’y avait-il plus de place pour des enterrements en pleine terre ?

Auparavant, le fossoyeur sur base de son registre, savait où il pouvait réutiliser une parcelle.

L’idéologie de privatisation, chère au MR, s’applique aussi aux cimetières de l’entité rhodienne, et là, nous sommes devant un débat idéologique.

Le marché étant conclu avec le privé, les nombreuses questions déjà soulevées sur ce blog et reprises par nous lors de ce conseil communal n’ont reçus pour seule réponse «   une enquête interne est en cours « .

Et quand au nombre de sépultures  » vandalisées », le Bourgmestre avance 4 ou 5 !!  Alors qu’il devrait au moins connaître le chiffre exact: est-ce 4, ou est-ce 5 ?? Il ne peut même pas dire le nombre exact de tombes ainsi saccagées ? Nous selon de bonnes sources on nous dit 7……

Et au niveau communal, qui devait superviser et contrôler ces travaux confiés au privé ? Que va faire la Ville pour donner réparation aux familles ?

Pour seule réponse, voici le projet soumis le jour même du conseil communal…

Après avoir demandé une suspension de séance pour examiner ce document, nous avons formulé les amendements suivants :

1) Réunir l’ensemble des familles avec le Collège et un conseiller de chaque groupe représenté au conseil communal

2) Refus de donner délégation au Collège pour indemnisation

Bien entendu la majorité refuse nos amendements….  Nous nous abstenons ainsi qu’Ecolo et la conseillère   I.C ( CdH) Anne Lévie.

Cimenterie de Thieu

Nous sommes à nouveau revenu sur notre souhait de profiter de la présence d’Envirosoil sur le terrain de football pour envisager des forages plus en profondeur que le mètre maximum demandé, et ce afin d’infirmer ou confirmer nos soupçons de détournement de destination de subsides. C’était l’occasion pour la majorité de répondre à nos soupçons.

La Formule de l’ignorance a de nouveau fonctionné !! A nouveau l’opacité la plus totale de la part de l’Echevin….Tant pis, nous continuerons dans notre recherche de  LA VERITE.

Prochain conseil communal le 19 décembre à 19h30

Nous rappelons à nos lecteurs que le public est admis à ces séances